pirate

 

définitions

pirate ​​​ nom et adjectif

nom
nom masculin anciennement Aventurier qui courait les mers pour piller les navires. ➙ boucanier, flibustier, forban ; corsaire. —  en apposition Bateau pirate, monté par des pirates.
nom moderne Personne qui attaque un bateau pour le piller.
au figuré Individu sans scrupules, qui s'enrichit aux dépens d'autrui. ➙ escroc.
Pirate de l'air, personne qui détourne un avion ou menace la sécurité des passagers pour exercer un chantage.
Pirate informatique, qui s'introduit dans un système informatique. ➙ cracker, hacker.
adjectif Clandestin, illicite. Radios pirates.
 

synonymes

pirate

nom masculin

écumeur de mer, corsaire, forban, flibustier (vieilli), boucanier (Antilles), frère de la côte (vieux)

escroc, aigrefin, bandit, filou, fripouille, gangster, requin, scélérat, truand, voleur, forban (littéraire)

[Informatique] hackeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le navire amariné salue les forts de la rade, mais par des salves irrégulières, des salves à la pirate.Édouard Corbière (1793-1875)
Justice rendue, le corps du pirate fut jeté à la mer avec deux boulets aux pieds.Eugène Sue (1804-1857)
Elle y est depuis tantôt ; car je ne plaisantais pas quand je faisais le guet accoutré en faux pirate.George Sand (1804-1876)
Puis on s'élança dans les canots, on joignit le sloop, on mit à la voile, et, avec la vélocité d'un pirate, on gagna la haute mer.Pétrus Borel (1809-1859)
Des collègues sont au courant d'échecs dans d'autres domaines où, jusqu'à présent, la personne en cause était probablement le pirate plutôt que le bonimenteur.Europarl
Nombre de navires de commerce de toutes nationalités avaient été attaqués par ce pirate, aussi audacieux que sanguinaire.Jules Verne (1828-1905)
L'homme, qui s'avançait en boitant vers ce dernier objet, semblait être le pirate revenu à la vie, et allant se raccrocher et se reprendre lui-même.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Pendant quelques jours, nous voguâmes heureusement, abordant les bateaux de tous les pays pour leur demander des nouvelles du pirate.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Mais l'alarme avait été donnée, sans doute, car pas un seul pirate ne se montra, dont elle aurait eu à faire justice.Jules Verne (1828-1905)
Je lui racontai brièvement mon aventure, en ne désignant toutefois le navire-pirate, que sous le nom de négrier espagnol.Édouard Corbière (1793-1875)
C'était une médiocre gloire pour un archevêque de faire une guerre de pirate ; mais c'était une honte pour la république d'être bravée par un tel voisin.Pierre Daru (1767-1829)
Quand des mœurs pareilles se sont perpétuées chez un peuple hardi, tant soit peu guerrier et pirate, les hommes tiendront à honneur de mourir sur le champ de bataille.Élie Reclus (1827-1904)
Entre la figure du conquérant et celle du pirate, disaient les anciens, quelle différence trouvera-t-on ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La valeur ajoutée de ces nouvelles règles européennes découle également du développement d'un système d'alerte communautaire se déclenchant en cas de soupçon de pêche pirate.Europarl
Quant à nous, qui voulons nous soumettre à la vérité de la chronique et rester dans le positif de la vie, nous allons vous montrer un pirate beaucoup moins noble.George Sand (1804-1876)
L'air élevé du capitaine pirate ne semble pas éloigner l'idée d'un acte de générosité et de clémence.Édouard Corbière (1793-1875)
Quelles étaient l'origine et la nationalité de ce pirate, quels étaient ses antécédents, cela n'avait jamais pu être établi dans les enquêtes qui furent ordonnées à son sujet.Jules Verne (1828-1905)
Mais mon ami le pirate ne voulut pas me quitter sans me faire solennellement ses adieux.Édouard Corbière (1793-1875)
De plus, il voyait un pirate qui cherchait à nous approcher, il était urgent de se mettre promptement en défense.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
En hissant son signal de rappel, le capitaine faisait son devoir, et si les suites de l'attaque portée contre le bâtiment pirate étaient déplorables, il ne s'en trouvait nullement compromis.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PIRATE » s. m.

Corsaire, Escumeur de mer, qui fait des courses sur mer sans aveu ni autorité de Prince, ou de Republique. Quand on peut prendre des Pirates, on les pend sans remission. L'Ordonnance de l'Amirauté de l'an 1584. veut qu'ils soient brisez sur la rouë. Les premiers Pirates de France s'appellerent Normands. Ce n'est pas qu'ils fussent tous de Normandie, mais c'est que les François mécontens de leurs Seigneurs se joignoient à eux, & s'appellerent du même nom. Ce mot vient du Grec pyr, qui signifie feu, à cause que les Corsaires ont coustume de brusler les navires, & les habitations des Isles où ils font des descentes. Souvent le mot de Pirate se prend pour Armateur.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020