ponceau

 

définitions

ponceau ​​​ adjectif invariable de couleur

D'un rouge vif et foncé.

ponceau ​​​ nom masculin

Petit pont* d'une seule travée. Des ponceaux.
 

synonymes

ponceau nom masculin

arche, pont

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La première classe portera une ceinture de ruban ponceau, la deuxième violette, la troisième orange, la quatrième gros vert.Charles Dejob (1847-1916)
Les roses de sa joue tournaient énergiquement au ponceau.Paul Féval (1816-1887)
Est-ce la blanche, l'incarnadine ou la ponceau, qui reçoit tes soins ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Adieu, chevalier ; n'oubliez pas le ruban ponceau ; moi, je vais à nos affaires.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Léon, par terre, à côté d'elle, rencontra sous sa main un ruban de soie ponceau.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et cela, quand il est en train de tourner au rouge ponceau !Paul Bourget (1852-1935)
D'un bond il se précipita, vers le ponceau, et se trouva bientôt en sûreté dans l'enceinte, dont la porte aussitôt refermée, fut assujettie solidement.Jules Verne (1828-1905)
Il s'occupait en ce moment de boutonner, par-dessus son pantalon d'un bleu vif, un superbe gilet de velours ponceau, à boutons brillantés.Paul Féval (1816-1887)
Elle est en train de se tailler en plein drap une tapisserie de satin ponceau dont elle veut décorer son logis.Alphonse Karr (1808-1890)
Le fond de l'ameublement est ponceau et blanc.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sa large face est devenue lilas, ponceau, une palette de peintre impressionniste.Alphonse Daudet (1840-1897)
Des tziganes ponceau jouaient des valses mélancoliques à en pleurer ou des marches américaines à vous rendre ivre de gaieté.Fernand Vandérem (1864-1939)
J'ai fait quelques rangements chez moi, j'ai mis sur le velours ponceau de la belle table tout ce qu'il me fallait pour t'écrire en songeant à ma nouvelle position.Honoré de Balzac (1799-1850)
En effet comme on se le rappelle, le ruban ponceau était un signal, et, en arborant ce signal, le chevalier faisait peut-être le premier pas vers l'échafaud.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Kaherdin avait jeté une planche, comme un ponceau, de sa nef au rivage.Joseph Bédier (1864-1938)
Clémentine devint ponceau, – honte ou colère, je n'en sais rien.Henry Gréville (1842-1902)
Elle était belle à ravir, ce soir-là, dans sa robe de gaze blanche garnie de rubans ponceau, sous sa coiffure de perles qui rendait ses cheveux plus noirs.Lucien Biart (1828-1897)
Les femmes portent de grands voiles blancs et brodés, rouges ou ponceau, et parfois relevés par un galon d'or.Édouard Charton (1807-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PONCEAU » s. m.

Coqueliquot, espece de pavot fort rouge & simple qui croist dans les bleds. En Latin Papaver rhocas.
 
PONCEAU, signifie aussi un rouge fort foncé. Le ruban le plus cher est le ruban ponceau, teint en couleur de feu. Ce nom luy a été donné à cause de la fleur du ponceau, ou coqueliquot, qui est fort rouge.
 
On appelle a Paris le mauvais François, le langage du ponceau, à cause d'un ponceau ou petit pont, auprés duquel habite force petit peuple qui parle fort mal.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020