Email catcher

précipité

Définition

Définition de précipité ​​​ , précipitée ​​​ adjectif

Très rapide dans son allure, son rythme. Il s'éloigna à pas précipités.
Qui a un caractère de précipitation. Tout cela est bien précipité. ➙ hâtif.

Définition de précipité ​​​ nom masculin

Dépôt obtenu quand se produit la précipitation (2).

Synonymes

Synonymes de précipité, précipitée adjectif

rapide, haletant, pressé

hâtif, bâclé

Synonymes de précipité nom masculin

dépôt, précipitation

Exemples

Phrases avec le mot précipité

En se trompant de cibles, les autorités sanitaires auraient alors précipité la propagation du virus.Ouest-France, 26/07/2016
Ce microcosme a ses règles propres, c'est une petite démocratie en soi, un précipité de la société, où se concentrent toutes les énergies, positives et négatives.Capital, 14/03/2022, « Immobilier : et si la copropriété devenait excitante ? »
Un changement des habitudes évidemment précipité et renforcé par la crise sanitaire.Ouest-France, Sibylle LAURENT, 10/07/2021
Cette dernière a précipité dans l'inactivité définitive pour le restant de leur vie, vingt cinq ans au moins, des générations dans la force de l'âge.Gérontologie et société, 2002, Anne-Marie Guillemard (Cairn.info)
La crise sanitaire et ses conséquences économiques ont précipité le mouvement.Capital, 09/03/2021, « Comment la crise a bouleversé les modes de management »
Ce dernier est précipité du haut d'un immeuble de quatre étages.Ouest-France, 13/06/2016
Ce samedi soir, il a précipité la chute des siens.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 16/03/2019
Les déserteurs condamnés les remplaçaient, mais avec une brutalité précipitée et furieuse.Jules Michelet (1798-1874)
Cette pierre qui souverainement s'exhibe, qui s'impose avec autorité : un précipité du temps.Revue du MAUSS, 2016, Henri Raynal (Cairn.info)
Même avec son départ aussi précipité qu'inattendu, il estime laisser le club dans un meilleur état que celui dans lequel il l'a trouvé.Ouest-France, 07/06/2017
Elles partirent à la fois dans toutes les directions, et, continuant leur galop boiteux et précipité, se perdirent au loin sous un flot de poussière.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle avait précipité la famille dans un processus d'auto-dissolution de l'indifférenciation, que le silence avait recouvert d'une chape de plomb.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2001, Luigi Boccanegra (Cairn.info)
A ce moment, il entendit derrière lui le bruit précipité de pas légers.Michel Zévaco (1860-1918)
Des sept chutes qu'il a connues, celle qui l'a précipité au sol, tête la première, de 15 mètres de haut a été la pire.Ça m'intéresse, 05/12/2019, « Réussir malgré un handicap »
Son rapport est sérieux, objectif et cite nommément des preuves et des indices, sans condamnation précipitée.Europarl
Mais l'annonce du retour à la semaine de quatre jours et demi dans le primaire a précipité le divorce.Capital, 29/03/2013, « La réforme des rythmes scolaires précipite le divorce avec les… »
Des sorties de capitaux précipitées et inattendues entraîneraient une dépréciation de la roupie et un renforcement des anticipations inflationnistes.Études économiques de l'OCDE, 2010 (Cairn.info)
Le carbonate de calcium (ou calcaire) est précipité par électrolyse de l'eau.Ouest-France, 25/09/2016
Elle a précipité l'annonce de la fermeture de la structure psychiatrique, au lieu de son maintien partiel.Revue française de gestion, 2004, Étienne Minvielle, André-pierre Contandriopoulos (Cairn.info)
Dans la majorité des cas, celui-ci est ralenti, souvent erratique, parfois précipité.Approche Centrée sur la Personne., 2006, Marlis Pörtner (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRECIPITÉ s. m. & adj.

Terme de Chymie, qui ne se dit proprement que des substances qu'on a dissoutes dans quelque liqueur corrosive, comme de l'eau forte, & qu'on a contraintes d'abandonner leur dissolvant, & de se precipiter au fond du vaisseau, en y versant de l'eau commune.
 
Le mercure precipité est une dissolution de mercure qui se fait au feu de lampe pendant deux mois, qui le reduit en poudre rouge & brillante. C'est sa meilleure preparation pour les fievres d'accez & pour les maladies veneriennes.
 
Le precipité blanc est du mercure revivifié, du cinnabre dissous dans de l'eau forte de nitre & d'alun ; & quand on y verse de l'eau salée, on le trouve precipité au fond en substance blanche. On fait aussi un precipité jaune de mercure, & de couleur de rose, auquel on donne le nom de turbit mineral, parce qu'il trouble l'oeconomie du corps, en purgeant avec violence toutes les humeurs. On fait aussi des precipitez de cinnabre, de cuivre, des precipitez diaphoretiques, &c. suivant les diverses preparations.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine