supplier

 

définitions

supplier ​​​ verbe transitif

Prier (qqn) avec insistance et humilité, en demandant qqch. comme une grâce. ➙ adjurer, implorer.
(terme de politesse) Prier instamment. Je vous supplie de vous taire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je supplie

tu supplies

il supplie / elle supplie

nous supplions

vous suppliez

ils supplient / elles supplient

imparfait

je suppliais

tu suppliais

il suppliait / elle suppliait

nous suppliions

vous suppliiez

ils suppliaient / elles suppliaient

passé simple

je suppliai

tu supplias

il supplia / elle supplia

nous suppliâmes

vous suppliâtes

ils supplièrent / elles supplièrent

futur simple

je supplierai

tu supplieras

il suppliera / elle suppliera

nous supplierons

vous supplierez

ils supplieront / elles supplieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que ce soit aussi un droit pour moi de vous supplier de réfléchir avant d'aller plus loin sur cette route où vous êtes !Paul Bourget (1852-1935)
Quelle a été mon histoire pour que je me donne la peine de les avertir ou de les supplier, eux ou vous, pour qu'il en soit autrement ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Mais ma grand'mère, même si le temps trop chaud s'était gâté, si un orage ou seulement un grain était survenu, venait me supplier de sortir.Marcel Proust (1871-1922)
Je tiens néanmoins à supplier les institutions de parvenir à un accord horizontal sur cette question.Europarl
Richomme, dès lors, eut beau les supplier en son nom, répéter que cela devait se passer entre camarades : on le repoussait, on le suspectait.Émile Zola (1840-1902)
J'eus beau faire, supplier, m'emporter : je me heurtai à une volonté plus dure que le granit.Jules Verne (1828-1905)
Il était inutile de les lui demander, inutile de la supplier, elle ne le dirait pas.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je ne prends plus que celui de vous supplier de me répondre, et de ne jamais douter de la vérité de mes sentiments.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Il lui tardait de se jeter aux genoux de cette enfant pour lui demander pardon d'avoir osé l'aimer, pour la supplier d'avoir pitié de lui.Pamphile Le May (1837-1918)
L'amour me força de pleurer et de supplier, et l'orgueil fut trop faible pour résister.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Qu'entrevoyais-je donc avec tant de netteté, pour que je me misse à la supplier au nom même de cet amour qu'elle portait à son mari ?Paul Bourget (1852-1935)
J'accours pour vous supplier de ne pas attendre ici les recherches, les vexations qu'on croira devoir faire subir à la personne qui a donné asile au fils de la duchesse.Sophie Gay (1776-1852)
Jean l'écoute s'alanguir, la chanson d'amour, et gronder, la chanson orgueilleuse, et rêver, la chanson de légende, il l'écoute supplier, frémir, exulter de bonheur et se désoler tour à tour.Hector Bernier (1886-1947)
Et rien ne me paraît plus raisonnable en ce moment que de vous supplier encore de me délier d'un engagement injuste.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Ce sont ces deux hommes que je suis venu vous supplier humblement de rendre à la lumière du jour.Michel Zévaco (1860-1918)
Les accents irrités et impérieux de mon père, les murmures d'une voix qui paraissait supplier, des sanglots étouffés, c'était tout ce que j'en pouvais entendre.Octave Feuillet (1821-1890)
Il manquait, déclara-t-il, trois cents francs pour l'installation, et il venait de la part de sa mère supplier la bonne dame de les avancer...Émile Gaboriau (1832-1873)
Marie se garda de dire un mot, non seulement de faire un reproche, mais même de supplier.Pierre Loti (1850-1923)
Seroit-ce abuser de vos bontés que de vous supplier d'en obtenir pour moi la survivance ?Jean-François Marmontel (1723-1799)
La pauvre mère eut beau supplier son fils de s'en aller de nouveau ; celui-ci refusa.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPLIER » v. act.

Prier avec grande instance, sousmission. Il ne se dit gueres que des inferieurs à des superieurs, si ce n'est en termes de compliment, quand on dit, Je vous supplie de faire tenir ma lettre, de me croire vostre serviteur, de faire mes baisemains, &c. Mais pour l'ordinaire on dit, supplier Dieu bien devotement pour en obtenir quelque grace. Les pauvres supplient à jointes mains qu'on leur donne l'aumosne. Quand on presente des placets, des requestes aux Rois, & aux Juges, elles portent, Supplie humblement un tel disant.
 
SUPPLIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020