Email catcher

privauté

Définition

Définition de privauté ​​​ nom féminin

littéraire (surtout pluriel) Familiarité excessive, liberté. Des privautés de langage. spécialement Se permettre des privautés avec une femme.

Synonymes

Synonymes de privauté nom féminin

[surtout au pluriel] familiarité, audace, hardiesse, liberté, licences (vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot privauté

La nouvelle direction parle des familles dans le bureau des secrétaires, bafouant les règles de confidentialité et de la privauté à laquelle tient l'équipe.Journal du Droit des Jeunes, 2010, Dominique Dray (Cairn.info)
Il suffit qu'on me serve de la gentillesse, qu'on me traite de nièce à oncle et qu'on me laisse prendre des privautés pour mon argent.Paul Adam (1862-1920)
Nous avons cependant observé qu'ils ne se permettent que peu de privautés.Genèses, 2015, Héloïse Fradkine (Cairn.info)
Mais là où l'amour conjugal n'est pas requis, désir, affinités et privautés sentimentales peuvent se déployer, voire se cultiver, dans d'autres espaces.L'Autre, 2003, Odile Journet-Diallo (Cairn.info)
Cette fois, c'est la première prémisse de l'argument que peut et doit refuser l'anti-représentationnaliste qui accepte les arguments de privauté.Philosophie, 2015, François Kammerer (Cairn.info)
C'est l'homme privé qui parle à ses amis et parents, et qui par le tutoiement familial invite le lecteur à participer à cette privauté.Le genre humain, 2008, Karlheinz Stierle (Cairn.info)
Ils préfèrent garder leurs distances avec les clients, pour éviter des privautés à leur égard aussi bien que pour éviter les files trop longues.Actes de la recherche en sciences sociales, 2001, Christophe Brochier (Cairn.info)
La loi est en quelque sorte la privauté qui s'est donné le droit de répudier toute privauté (voir plus loin).Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1996, Thomas Berns (Cairn.info)
A mesure que ses membres nus apparaissaient, elle se remémorait les privautés qu'elle avait permises.Remy de Gourmont (1858-1915)
Cependant nos observations nous ont permis de constater qu'ils ne se permettent, de leur côté, nulle privauté.Agone, 2013, Héloïse Fradkine (Cairn.info)
Nous causâmes donc quelques instants ; ça l'enhardit, lui, et il voulut prendre des privautés, mais je le remis à sa place, et roide, encore.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il n'y avait aucune privauté — un mot qui du reste n'existe pas en italien.Vacarme, 2008, Terry Kirk (Cairn.info)
Et oublions ces caméras de surveillance et ces dispositifs d'identification qui en finissent avec toute notion de privauté, d'intimité ou de secret !Constructif, 2019, Hervé Juvin (Cairn.info)
D'autres souriaient à leurs voisins inconnus ou bien montraient une mine revêche aux privautés éventuelles.Fernand Vandérem (1864-1939)
Via la levée potentielle d'inhibitions et la privauté qu'elle révèle, la chambre dessine un espace essentiel pour l'expression subjective des personnes.Revue française des affaires sociales, 2016, Damien Vanneste, Cédric Routier, Agnès d’Arripe (Cairn.info)
Les privautés permises aux « engaged » ont une frontière aisée à franchir.Victor Hugo (1802-1885)
Pourtant j'ai vu... de mes yeux ses étranges privautés avec eux... j'ai entendu...Eugène Sue (1804-1857)
Cette privauté qui ressemble à de la retape se répliquera maintes fois.Les temps modernes, 2017, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Comment se garantirait la coexistence de nos usages, et la privauté d'une existence qui ne se réduit pas, heureusement, à son inscription sociale ?Cahiers philosophiques, 2010, Frank Burbage (Cairn.info)
Elle se montrait jalouse de toute privauté, ne tolérait la supériorité de rang que chez les princesses.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRIVAUTÉ s. f.

Grande familiarité. Les maris n'aiment pas qu'on ait des privautez avec leurs femmes. Les Grands trouvent souvent mauvais les privautez que veulent prendre leurs bouffons avec eux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine