Email catcher

hardiesse

définitions

hardiesse ​​​ nom féminin

littéraire
Qualité d'une personne, d'une action hardie. ➙ audace, bravoure, courage, intrépidité. Avoir, montrer de la hardiesse.
péjoratif, vieilli Effronterie, impudence.
Action, idée, parole, expression hardie. Se permettre certaines hardiesses. ➙ liberté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y auroit asseurement de la hardiesse de changer quelque chose dans un texte si clair.Littératures classiques, 2010, André Dacier (Cairn.info)
Tu es un brave compagnon ; ta hardiesse me plaît.Ernest Capendu (1826-1868)
La hardiesse de sa pensée et de son écriture inquiétait les éditeurs qui voulaient lui faire remanier ses poèmes, ce qu'elle refusa toujours.Ouest-France, 13/02/2013
Mais parfois, force est de reconnaître que hardiesse rime avec prouesse.Ouest-France, 24/09/2020
Il est lui-même mais avec les qualités de hardiesse et de réussite qui lui manquent.Champ Psychosomatique, 2005, Henri-Jacques Stiker (Cairn.info)
Audace et hardiesse pourrait-on même insister tant les lignes sont originales.Ouest-France, 26/07/2018
Et ils eurent, dit-on, la hardiesse de promettre qu'ils prouveraient cette accusation par l'épreuve du feu.Voltaire (1694-1778)
Il faut beaucoup de hardiesse pour prétendre tenir sur elle un discours pertinent et complet.Littérature, 2018, Henri Mitterand (Cairn.info)
Elle prit cet air de dignité qui lui allait si bien dans ses hardiesses, qui la défendait mieux que toutes les réserves.Louis Ulbach (1822-1889)
Si votre nouvelle recrue manque de hardiesse, laissez-lui le temps de trouver ses marques.Capital, 23/11/2010, « Pour mieux travailler ensemble, tordons le cou à nos préjugés »
La relative baisse de la présence humaine dans les forêts et les campagnes conduit à une hardiesse.Ouest-France, Pierre JUBRÉ, Kristell LE GALL, 13/12/2020
Comme par compensation de cette hardiesse, le deuxième article, en revanche, dénie cette légitimité au désir d'échapper aux tourments.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2020, Alain Boureau (Cairn.info)
Pourquoi faire preuve de hardiesse quand on a toutes les archives, les plans, et pourquoi heurter les citoyens, les fidèles, les ecclésiastiques ?Ouest-France, 23/07/2020
En vain présenta-t-il au duc qu'il n'avait pas fait un si long voyage pour cette trop brève démonstration de sa hardiesse et de son savoir-faire.Revue du Nord, 2006, Philippe Contamine (Cairn.info)
Cette jeune fille pleine de hardiesse ne recule devant rien pour conquérir l'homme qu'elle aime.Littératures classiques, 2005, Monica Pavesio (Cairn.info)
Le discours a, semble-t-il, redonné une seconde hardiesse au mouvement local.Ouest-France, Paul PÉAN, 11/12/2018
Je réponds que le droit, dans un cas tel que celui-ci, dépend absolument de la hardiesse de l'imagination qui s'avise d'y prétendre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ils ne s'embrassèrent point ; car, où se trouve beaucoup d'amour, il n'y a pas d'ordinaire beaucoup de hardiesse.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
On admira beaucoup sa décision et sa hardiesse.René Boylesve (1867-1926)
Après tant de hardiesse, tant d'effronterie, les cieux manchois sortent enfin de leurs insupportables frasques adolescentes.Ouest-France, Gaëlle LE ROUX, 14/08/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HARDIESSE » subst. fem.

Qualité de ce qui est hardi ; & se dit tant du courage que de l'insolence, de la temerité, de la fermeté de la main, des pensées, expressions, entreprises, & autres sens marquez cy-dessus.
 
HARDIESSE, se dit aussi par modestie & civilité. On dit lors qu'on escrit, ou qu'on parle à des superieurs, Excusez si j'ay pris la hardiesse, la liberté de vous escrire, de vous prier.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022