Email catcher

provenir

Définition

Définition de provenir ​​​ | ​​​ verbe intransitif

(choses) Venir (de). D'où provient cette lettre ?
(choses) Avoir son origine dans, tirer son origine de. Ce tableau provient d'une collection privée. Mot provenant du latin. ➙ dériver.
(sentiments, idées) Découler, émaner. Les habitudes proviennent de l'éducation.

Conjugaison

Conjugaison du verbe provenir

actif

indicatif
présent

je proviens

tu proviens

il provient / elle provient

nous provenons

vous provenez

ils proviennent / elles proviennent

imparfait

je provenais

tu provenais

il provenait / elle provenait

nous provenions

vous proveniez

ils provenaient / elles provenaient

passé simple

je provins

tu provins

il provint / elle provint

nous provînmes

vous provîntes

ils provinrent / elles provinrent

futur simple

je proviendrai

tu proviendras

il proviendra / elle proviendra

nous proviendrons

vous proviendrez

ils proviendront / elles proviendront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot provenir

Je n'aime pas cette ironie, madame, d'autant qu'elle me semble provenir d'un mal nerveux très inférieur à vos coutumières belles énergies.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Et locales autant que possible : plus de 60 % de l'offre doit provenir d'un rayon de moins de 100 kilomètres.Capital, 30/11/2020, « Déstockeur, épicerie automatique, drive... les nouveaux concepts de vente fleurissent »
A signaler que, depuis un décret de 2005, il est admis que les logements apportés en garantie puissent directement provenir de la succession.Capital, 03/04/2018, « Paiement des droits de succession : il existe des solutions… »
Dans certains cas, la rumeur peut provenir d'une stratégie délibérée de l'opposant, qui va tout faire pour parasiter le débat et l'image d'un candidat.Ça m'intéresse, 13/04/2012, « Comment naît la rumeur ? »
Cette dernière peut provenir de tout type d'établissement d'enseignement supérieur, mais certaines formations reviennent plus régulièrement.Capital, 02/07/2021, « Parcoursup : une solution s'ouvre aujourd'hui aux jeunes toujours sans… »
Ce centre du vomissement reçoit des informations qui peuvent provenir du tube digestif, mais aussi d'organes comme le système vestibulaire.Ça m'intéresse, 10/06/2020, « Pourquoi vomit-on ? »
Avant toute chose, les animaux doivent obligatoirement provenir de l'élevage.Ça m'intéresse, 05/03/2012, « C'est quoi, la viande cacher ? »
Au départ, la majeure partie de l'hydrogène devrait provenir de combustibles fossiles, initialement sans, puis, à moyen terme, avec capture et séquestration du carbone.Europarl
Un « khrr, khrr » qui ne m'était pas inconnu me sembla provenir du fond de la voiture.Louis Dumure (1860-1933)
Ces pierres de plusieurs tonnes peuvent provenir de sites éloignés du lieu d'élévation.Ça m'intéresse, 26/01/2020, « Préhistoire : une histoire de la violence »
Cette distinction ne peut d'abord provenir que d'une différenciation formelle dans la circulation de l'argent.Actuel Marx, 2018, Étienne Balibar (Cairn.info)
D'où va donc provenir cet élément de durabilité ?Europarl
Elle pourrait provenir des plus anciens stockages de déchets, ou être une conséquence de l'incendie d'un silo de déchets en janvier 1981.Ouest-France, 28/04/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PROVENIR v. neut.

Venir d'un certain lieu, en tirer son origine. Tous les biens nous proviennent de la grace de Dieu. Toutes nos infirmitez proviennent du peché. S'il a du bien, cela provient de son industrie, ou de sa bonne fortune. Ces deux maisons sont provenuës de la même tige, de la même race.
 
PROVENIR, signifie aussi, Estre cause. L'eclypse de la Lune provient de ce qu'elle est dans l'ombre de la terre. La sterilité provient de ce que l'année est trop seche. Cet abscés provient d'un amas d'humeurs corrompuës, d'une cheute.
 
PROVENIR, se dit aussi du fruit, du profit qui revient de quelque chose. Tous ces fruits sont provenus de cet arbre seul. Il me doit provenir tant de bled de cette ferme.
 
PROVENU, UË. part. pass.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022