dériver

 

définitions

dériver ​​​ verbe

verbe transitif Détourner (des eaux) de leur cours pour leur donner une nouvelle direction. Dériver un cours d'eau.
verbe transitif indirect Dériver de : avoir son origine dans. ➙ provenir de. Mot qui dérive du latin (➙ dérivation). —  au participe passé Produit dérivé, qui utilise une marque connue et protégée.

dériver ​​​ verbe intransitif

S'écarter de sa direction (navire, avion). —  au figuré Sa politique dérive dangereusement.
Être sans volonté, sans énergie, aller à la dérive.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dérive

tu dérives

il dérive / elle dérive

nous dérivons

vous dérivez

ils dérivent / elles dérivent

imparfait

je dérivais

tu dérivais

il dérivait / elle dérivait

nous dérivions

vous dériviez

ils dérivaient / elles dérivaient

passé simple

je dérivai

tu dérivas

il dériva / elle dériva

nous dérivâmes

vous dérivâtes

ils dérivèrent / elles dérivèrent

futur simple

je dériverai

tu dériveras

il dérivera / elle dérivera

nous dériverons

vous dériverez

ils dériveront / elles dériveront

actif

indicatif

présent

je dérive

tu dérives

il dérive / elle dérive

nous dérivons

vous dérivez

ils dérivent / elles dérivent

imparfait

je dérivais

tu dérivais

il dérivait / elle dérivait

nous dérivions

vous dériviez

ils dérivaient / elles dérivaient

passé simple

je dérivai

tu dérivas

il dériva / elle dériva

nous dérivâmes

vous dérivâtes

ils dérivèrent / elles dérivèrent

futur simple

je dériverai

tu dériveras

il dérivera / elle dérivera

nous dériverons

vous dériverez

ils dériveront / elles dériveront

 

synonymes

dériver verbe intransitif

dévier, glisser, perdre le cap

déraper, perdre le cap

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous coupons les amarres de la yole, nous la poussons à l'eau, nous nous y embarquons, nous nous allongeons dedans, et la laissons dériver.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Desfosseux avait d'ailleurs trouvé le moyen de dériver nos fers, et nous en travaillions avec bien moins de fatigue et de difficulté.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Si ce moteur n’est pas remplacé par un autre, bien plus puissant - celui du traité constitutionnel - notre navire commun perdra de la vitesse et pourrait commencer à dériver.Europarl
Sa caractéristique est dans les représentations humaines et animales, dont la technique et le style paraissent dériver pour toutes du style géométrique.Jacques de Morgan (1857-1924)
Bientôt même, il commence à dériver vers la pleine mer sous la poussée du jusant.Jules Verne (1828-1905)
Venise n'avait jamais été conquise ; aucun droit, par conséquent, ne pouvait y dériver de la force.Pierre Daru (1767-1829)
Les chalands purent dériver à charge par le chenal navigable qui longeait la rive gauche.Anatole France (1844-1924)
À dériver ainsi vers le nord, on rencontrerait plus vite, avec le froid, les eaux glacées qui devaient peu à peu accroître et consolider l'icefield.Jules Verne (1828-1905)
De plus, pour les rattacher aux causes respectives dont ils paraissent dériver, nous ne pourrons procéder que déductivement.Émile Durkheim (1858-1917)
D'autres, et c'est le plus grand nombre, font dériver ce nom du vieux mot tru, truage, qui signifie tribut, impôt, subside.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
De ce principe et du précédent doivent dériver toutes les lois qui forment le droit des gens.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On devait s'aller mettre sur le chemin du navire, feindre une avarie dans les agrès et se laisser dériver sur lui.Louis Reybaud (1799-1879)
Ces idiomes paraissent dériver du tagaloc, lequel a lui-même une certaine analogie avec la langue malaise.Paul de La Gironière (1797-1862)
Et finalement, les femmes vont se retrouver piégées par un texte qu'on laisse dériver en tous points et qui se retournera contre elles.Europarl
Au lieu d'octroyer des subventions, nous devons contraindre les producteurs d'énergie à dériver une proportion substantielle de leur production de sources renouvelables.Europarl
Cependant, ces hurlements, dont l'intensité s'accroissait peu à peu, indiquaient que le train ne cessait de dériver à la surface du lac.Jules Verne (1828-1905)
Si le train continuait à dériver sous l'influence d'un courant, il était impossible de le savoir.Jules Verne (1828-1905)
Martin l'attendait avec ses hommes ; l'ancre était levée ; on se laissa dériver avec le jusant.Louis Reybaud (1799-1879)
Un instant rendit notre situation si triste, que, désespérant de pouvoir nous sauver, nous nous laissâmes dériver vers la côte, où le courant de l'eau nous portait.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il espérait d'abord établir le cours voulu par la nature, puis faire dériver le dépôt à la tête par l'oreille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DERIVER » v. act. & n.

Terme de Marine. Sortir de sa route, de son droit chemin par la violence des vents, ou des courants, ou de la marée. Ce vaisseau vint deriver & s'abattre sur nous. Les vaisseaux ne sçauroient aller aux Indes sans deriver, à cause de la violence des courants qui sont sous la Ligne.
 
DERIVER, signifie aussi, Tirer l'eau d'une source pour la conduire par quelque canal. On a derivé les eaux de toutes les sources voisines pour emplir ce bassin, pour nourrir ce canal.
 
DERIVER, en termes de Grammaire, signifie, Former un mot sur un autre primitif. Les Italiens se permettent de faire plusieurs mots derivez, diminutifs & augmentatifs sur chaque mot radical. Les mots de retention, Palefrenier, exploiter, blanchissage, sont derivez de tenir, palefroy, exploit, blanchir.
 
DERIVER, chez les Serruriers, signifie, Oster la riveure. Ce clou, cette vis, ne se sçauroient arracher sans les deriver, sans en oster la riveure.
 
DERIVER, se dit figurément en Morale. Toutes les graces qui nous viennent, derivent du Ciel, c'en est la premiere source. Toutes nos infirmitez derivent du peché originel, il en est la premiere cause. Pour guerir une fluxion, il faut aller à la source, à la cause d'où elle derive.
 
DERIVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020