puiser

définitions

puiser ​​​ verbe transitif

Prendre dans une masse liquide (une portion de liquide). Puiser de l'eau à une source.
sans complément Puiser dans ses économies, y prélever de l'argent.
au figuré Emprunter, prendre. Il a puisé ses exemples dans les auteurs classiques. —  au participe passé Information puisée aux meilleures sources.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je puise

tu puises

il puise / elle puise

nous puisons

vous puisez

ils puisent / elles puisent

imparfait

je puisais

tu puisais

il puisait / elle puisait

nous puisions

vous puisiez

ils puisaient / elles puisaient

passé simple

je puisai

tu puisas

il puisa / elle puisa

nous puisâmes

vous puisâtes

ils puisèrent / elles puisèrent

futur simple

je puiserai

tu puiseras

il puisera / elle puisera

nous puiserons

vous puiserez

ils puiseront / elles puiseront

synonymes

puiser verbe transitif

tirer, pomper

prendre, emprunter, glaner, récolter, piocher (familier), piger (familier, Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelques-uns portent des vases de terre, des ollas sur leur tête, et vont à la rivière puiser de l'eau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Comment, dans ce monde poétique où il va les puiser, l'esprit léger de la comédie est-il son premier guide ?François Guizot (1787-1874)
Je me sens déjà infiniment redevable à vos ouvrages ; c'est une source où l'on peut puiser les sentiments et les connaissances dignes des plus grands hommes.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
J'aurais dû puiser ma force dans la sainteté du sanctuaire et ramener cette âme par la patience, par la douceur, par l'impassible sourire d'une chasteté à l'abri de tout péril.George Sand (1804-1876)
Ceux-ci ne sont pas une manne financière dans laquelle on peut puiser généreusement lorsqu'on a besoin d'argent à un endroit ou l'autre.Europarl
Son imagination néglige le plus souvent de puiser immédiatement aux sources vives de l'invention poétique et verse dans le faux et le banal.Émile Hennequin (1858-1888)
Combien de femmes, dans le monde, pourraient avoir le souvenir d'amour que tu possèdes et y puiser une compensation à leur abandon ?Pierre de Lano (1859-1904)
Le gouvernement soudanais joue sur un terrain extrêmement glissant et il ne pourra puiser indéfiniment dans la solidarité africaine.Europarl
Notre pays a contribué avec succès à relever les économies de ces pays et maintenant, nous pouvons puiser dans ce potentiel.Europarl
Elle venait puiser confiance et foi... dans ses armements puissants de terre et de mer.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
La vraie propriétaire néanmoins semble puiser double audace, double force dans le sentiment de son droit.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Celles qui se trouvent dans le voisinage de la grande place aboutissaient au puits principal pour pouvoir puiser de l'eau en temps de guerre.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Ceux-ci s'ouvraient plus aisément ; il suffisait souvent, pour y puiser, d'un hasard, d'une heureuse rencontre, ou d'un caprice des possesseurs.Émile Souvestre (1806-1854)
Quand ils descendaient sur la fleur, ils y portaient de siége en siége cette paix et cette ardeur qu'ils allaient puiser eux-mêmes en agitant leurs ailes.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Cette population des faubourgs est en même temps le réservoir où vient puiser chaque parti pour s'en faire de vaillants soldais.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
En possession de la fortune maternelle, il n'avait eu, pour puiser, qu'à s'adresser à son notaire.Paul Mahalin (1838-1899)
Ulysse, votre père, est le plus sage de tous les hommes ; son cœur est comme un puits profond ; on ne saurait y puiser son secret.François de Fénelon (1651-1715)
C'était le grand trésor du monde, où chacun venait puiser, à proportion de sa force, de son génie ou de sa beauté.Paul Féval (1816-1887)
Par conséquent, demander au secteur financier de puiser dans ses propres poches n'est pas seulement évident ; c'est notre devoir politique.Europarl
Les deux moyens sont également dans nos mains ; il serait bon de savoir encore si nous n'aurions pas à puiser dans cette étude quelques enseignements pour nous-mêmes.Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PUISER » v. act.

Tirer de l'eau, ou autre liqueur d'un puits, ou de quelque autre lieu creux. On puise l'eau avec un seau, avec une corde à la riviere ; on la puise avec la main. On puise le vin dans la cuve. On puise & on éleve l'eau avec des pompes, des rouës, des godets, des chapelets & autres machines.
 
On dit aussi, qu'un soulier puise l'eau, lors qu'il n'est pas de bon cuir, & que l'eau le perce.
 
PUISER, se dit figurément en choses morales. La plus-part des Auteurs puisent dans les Anciens tout ce qu'ils disent de bon. Il n'y a rien tel que de puiser dans la source, de voir les originaux. Cette doctrine est saine, & puisée dans les Peres & les Conciles. Je ne sçay où ce hableur va puiser tout ce qu'il dit. On dit aussi, qu'un homme puise dans la bourse d'autruy, dans le Tresor Royal, pour dire, qu'il y va prendre de l'argent, qu'il en épuise le fonds, &c.
 
PUISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021