rapin

 

définitions

rapin ​​​ nom masculin

vieilli Peintre apprenti ; par extension artiste peintre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Laurent retrouvait, lui aussi, ses grosses plaisanteries de paysan, ses rires gras, ses farces d'ancien rapin.Émile Zola (1840-1902)
Il faudrait avoir un rapin pour me donner mes appuis-main.Alphonse Karr (1808-1890)
Ce travailleur sincère & laborieux a bien employé les six dernières années ; je souhaite son courage & son amour du travail aux gros rieurs qui le traitent de rapin oisif & goguenard.Émile Zola (1840-1902)
Si j'avais un rapin, il me chercherait mon cinabre.Alphonse Karr (1808-1890)
A peine avait-il enlevé sa chemise qu'on lui montrait la porte avec des plaisanteries de rapin, et quand je le ramassai, il y avait deux jours qu'il n'avait mangé.Jean Lorrain (1855-1906)
Le regard de celui-là révélait une autorité sur cet adepte en qui des yeux exercés auraient reconnu ce joyeux élève en peinture, qu'en style d'atelier on appelle un rapin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sa voix de faubourg, un peu lourde, laissait tomber la rime et déhanchait la phrase qu'il dessinait d'un coup de pouce, en rapin.André Gill (1840-1885)
Chaque profession, chaque art a ses termes propres ; il en est même qu'aucune périphrase ne pourrait remplacer ; tel est celui de rapin.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Aussi ma plume tremble-t-elle dans ma main, comme le pinceau dans celle du rapin qui aborde sa première toile.Joseph Vilbort (1829-1911)
Cette nuit-là fut suivie de beaucoup d'autres, et le rapin élut domicile à l'atelier.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Ce joyeux élève en peinture, qu'en style d'atelier on appelle un rapin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ma tenue, mes habits, ma façon de parler, il paraît que rien en moi n'est assez « rapin » pour ces gens chics.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Le rapin, il faut le croire, est libre et heureux aujourd'hui, mais il n'en était pas ainsi il y a cinquante ans.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Le rapin dominait encore chez nous le poète, et les intérêts de la couleur nous préoccupaient fort.Théophile Gautier (1811-1872)
J'appelle « faire le rapin », ce vagabondage sac au dos, d'auberge en auberge, sous prétexte d'études et de paysages sur nature.Guy de Maupassant (1850-1893)
Watteau, le fier rapin, sans vanité que de son art, est toujours noble, quoi qu'il fasse, par la finesse singulière, la pointe aiguë de son génie.Jules Michelet (1798-1874)
Je me suis laissé peut-être emporter par l'enthousiasme, mais je ne crois pas me tromper en avançant que ce jeune rapin a de l'avenir.Émile Zola (1840-1902)
Elle illustrait ces souvenirs par des scènes de mimique où elle déployait une adresse de fée, une verve d'artiste, et parfois une drôlerie de rapin.Octave Feuillet (1821-1890)
Un peintre, si arrivé soit-il, garde au fond de lui un rapin, qui ne demande qu'à renouveler les joyeuses charges d'autrefois.Paul Bourget (1852-1935)
C'est ce qui nous permet de dire, pour employer un néologisme tout à fait en situation, que le rapin d'aujourd'hui n'aime pas la rapine.Charles Turgeon (1855-1934)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020