rapine

 

définitions

rapine ​​​ nom féminin

littéraire Vol, pillage. Vivre de rapines.
 

synonymes

rapine nom féminin

pillage

vol

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est étrange – que là ou tout est en paix, les passions triomphent dans leur orgueil, et la rapine étende son cruel et sanguinaire empire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un code d'usurpateur, qui consacre de père en fils la rapine et le brigandage !Jules Sandeau (1811-1883)
Je dois ne pas laisser subsister plus longtemps dans la rapine et l'audace un homme qui n'est, après tout, qu'un espion revêtu d'un habit noir honorable.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Nos trésors demeureront dénués de possesseurs, pleins de rapine et de malédiction.Jules Michelet (1798-1874)
C'est l'ami de l'homme, il a ses instincts de destruction et ses habitudes de rapine ; reconduis ces créatures où tu les as prises.George Sand (1804-1876)
Je contiens des forces insensées qui n'ont d'autre mobile, au fond, que la brutalité des instincts, qui courent à la rapine sous le voile des principes.Maurice Joly (1829-1878)
A ce propos, l'auteur établit vingt mains rapinantes, lesquelles ayant chacune cinq doigts, donnent cent modes de rapine, et, par contre, cent modes de restitution.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
A vous, enfants, cette ville enrichie par la fraude, par l'usure, par les injustices et la rapine ; à vous ces trésors pillés, ces richesses volées.Gérard de Nerval (1808-1855)
On leur allouait des sommes pour chacune de leurs expéditions ; ils en exigeaient en outre des prisonniers, et ils ajoutaient ainsi la rapine à la cruauté.Adolphe Thiers (1797-1877)
Est-ce que tout, absolument tout, alors, serait fraude, rapine et imposture ?Georges Darien (1862-1921)
Les paysans continuèrent à faire un peu de pillage, dans un pur esprit de rapine, ayant pris goût à la chose.George Sand (1804-1876)
Ses commencements ont été la rapine et le pillage : son terme ne sera que l'empire du monde.Charles Rollin (1661-1741)
C'est ce qui nous permet de dire, pour employer un néologisme tout à fait en situation, que le rapin d'aujourd'hui n'aime pas la rapine.Charles Turgeon (1855-1934)
Car vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat ; mais le dedans, qui est plein de rapine et de cupidité, vous n'y prenez point garde.Ernest Renan (1823-1892)
Il n'est presque pas une grande puissance qui n'ait derrière soi son injustice et sa rapine, et des sujets qui ne l'ont pas choisie.Jules Lemaître (1853-1914)
L'humanité étant sans besoins matériels, n'y a jamais vécu, même aux âges primitifs, dans la barbarie de la rapine et de la guerre.Camille Flammarion (1842-1925)
Il est absurde d'avancer un pareil fait, qui est parfaitement faux ; car jamais les oiseaux de rapine ne dépècent leur proie en volant.François Levaillant (1753-1824)
Industriels, avocats, médecins, fonctionnaires, banquiers, négociants, marins, militaires, artistes, ouvriers, tous tant que nous sommes, à l'exception des hommes de rapine, nous rendons et recevons des services.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le marchand, le commis-voyageur d'autrefois, devaient payer un droit d'escorte à chaque seigneur dont il traversait les terres pour être garanti de toute rapine.Ernest Deharme (1838?-1916)
Ceux-là ne mettent pas leur espoir dans le travail, mais dans la rapine, ne souhaitent pas un salaire, mais un butin.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAPINE » s. f.

Proye, volerie. Les aigles, les faucons, & autres oiseaux de proye vivent de rapine. Les gens de guerre, les chicaneurs, exercent mille rapines & voleries. Ce mot, selon quelques-uns, vient de grapin, qui est un ancre avec lequel on accroche les navires, qui sert à piller & à rapiner.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020