rat

définitions

rat ​​​ nom masculin et adjectif

Petit mammifère rongeur, à museau pointu et à très longue queue, vorace et prolifique. Rat d'égout (➙ surmulot) ; rat d'eau (➙ campagnol). —  Détruire les rats (➙ dératiser ; mort-aux-rats ; ratière).
Mâle adulte de l'espèce (➙ aussi rate, raton).
locution Être fait comme un rat : être pris au piège. —  terme d'affection Mon rat, mon petit rat. —  Face de rat (injure).
Nom donné à des animaux ressemblant au rat. Rat musqué, rat d'Amérique. ➙ ragondin.
au figuré Personne avare, pingre. —  adjectif Ce qu'elle est rat !
au figuré Rat de bibliothèque (péjoratif) : personne qui passe son temps dans les livres.
Rat d'hôtel : personne qui s'introduit dans les chambres d'hôtel pour y voler.
Petit rat (de l'Opéra) : jeune élève de la classe de danse de l'Opéra.
Le rat surmulot Le rat surmulot - Crédits : iStockphoto/Andrew Howe Crédits : iStockphoto/Andrew Howe

synonymes

rat nom masculin

[familier] avare, harpagon, pingre, crevard (familier), picsou (familier), grigou (familier), grippe-sou (vieilli), rapia (vieilli), fesse-mathieu (vieux), ladre (vieux ou littéraire)

rat des champs

mulot, campagnol

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une fois qu'il serait entré, je fermerais cette dernière issue, et mon rat se trouverait pris comme dans une souricière.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Les buissons et les cannes de ces jungles, entrelacés ensemble par d'énormes plantes rampantes, laissaient croire qu'un rat seul avait la possibilité d'en franchir les sinueux détours.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
C'est que j'avais inventé un jeu, un perfectionnement du rat en guenilles que les gamins vulgaires font courir au bout d'une ficelle, le soir, dans les jambes des passants.Pierre Loti (1850-1923)
Parce que, pour un rat musqué ou pour un blaireau qui créent un danger, on piège dix renards argentés qui créent un profit.Europarl
J'en ai deux, l'une à la campagne, mais c'est à peu près comme celles du rat de ville et du rat des champs, c'est-à-dire deux trous.Gaston Maugras (1850-1927)
Après avoir fait quelques pas, il se retourna pour appeler son chien qui, sentant le rat, montrait les dents à la marmotte hérissée.Anatole France (1844-1924)
Nous n'avions qu'une petite bougie roulée (un rat), qui n'éclairait que les premières marches de l'escalier mystérieux.George Sand (1804-1876)
Il est vrai qu'il a servi à détruire le rat anglais ; mais on parle à présent d'un nouveau rongeur arrivé depuis peu.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il remarque que si on châtre un rat, il fait fuir tous les autres qui aiment mieux abandonner leur séjour ordinaire que de le souffrir parmi eux.Charles Ancillon (1659-1715)
Je serais dans le même piége que le rat, et ne pourrais en finir avec lui que par un combat corps à corps.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Un petit, l'épaule droite plus haute que l'autre, un museau de rat, dardait de toutes parts un regard soupçonneux.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il conjura les oiseaux de proie, la chauve-souris, le hibou, le rat, la mouche impure, les fourmis et la famille des insectes qui rampent ou qui rongent.Gérard de Nerval (1808-1855)
Pourtant, si absurde que cela paraisse, je ne pouvais pas m'empêcher de croire, dans l'état d'assoupissement où je retombais malgré moi, que c'était bien mon rat qui était revenu.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Je touchai un énorme rat, qui fit un bond, et que j'entendis s'enfuir entre les deux tonneaux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Quand le fiscal eut fini son oraison funèbre, un jeune rat, à peine sevré, se leva pour défendre les coupables.Édouard Laboulaye (1811-1883)
J'étais grosse comme un rat ; en me glissant sous une vieille porte, je m'étais nichée au milieu d'un tas d'écorces.Eugène Sue (1804-1857)
Tu es précisément la petite bête qu'il faut pour manœuvrer dans ce trou à rat.Paul Féval (1816-1887)
Le rat demande à un homme pourquoi il s'y prend ainsi ; l'autre lui répond que dans le pays on n'a pas de couteaux.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il y a dans les environs une grande quantité de rats, plus petits que le rat ordinaire.Jules Verne (1828-1905)
L'enfant reste avec la mère jusqu'à ce qu'il cueille lui-même certains fruits, et qu'il ait attrapé un rat sans le secours de personne.Élie Reclus (1827-1904)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAT » s. m.

Petit animal nuisible, que quelques-uns mettent au rang de la vermine, lequel se fourre dans les trous des maisons, & ronge les grains & les hardes. Esope a fait une fable du rat de ville & du rat de village. Il y a des rats de grenier qui vivent de grain, & des rats d'eau, qui vivent de poisson, & qui habitent le long des estangs : l'un s'appelle mus ; l'autre, mus aquaticus. On confond dans le langage ordinaire les souris & les rats, quoy que ce soient des especes differentes. Il y a des souris de campagne qu'on appelle rattes rousses. Les rats d'Egypte ont le poil dur & picquant, comme le herisson. Les Naturalistes distinguent les rats en plusieurs especes, qui sont differentes selon les pays. Les rats de Pont sont blancs, & ont le dessus de la queuë fort noir. Elle n'a qu'un doigt de long. Ils sont gros comme des escurieux. Matthiole croit que c'est la même chose que l'hermine. Les rats Lassiques sont blancs & cendrez. Ils ont le ventre blanc, & sont plus grands que les hermines. C'est ce qu'on appelle en Blason menu vair ; & chez les Fourreurs, petit gris. Les rats de Nuremberg sont gros comme fouïnes, & ont le poil semblable à celuy du liévre. Ils ont la queuë courte, & n'ont point d'oreilles, mais seulement deux trous qui leur en tiennent lieu. Les rats de Hongrie tirent sur le verd, & ressemblent aux belettes, mais ils ne sont gueres plus gros que des souris. Les rats d'Inde ont le poil presque semblable aux marmottes, à la reserve qu'il est meslé de plusieurs poils blancs qui le font paroistre argenté. Ils ont la teste longue, le museau long, & les oreilles fort petites. Ils sont gros comme des chats, mais ils ont les pieds plus petits, & le poil plus rude. On les appelle aussi rats de Pharaon, ou ramadous ; & quelques Auteurs tiennent que c'est une espece d'icneumon. On met aussi les marmottes au rang des rats : car on les nomme en Latin mus montanus. Quelques-uns mettent aussi l'escurieu au rang des rats, parce qu'il ressemble extremement au rat Pontique ; & pareillement les loirs ou glirons, qui sont des especes de marmottes, qu'on appelle mus Alpinus ; & pareillement les chauve-souris qu'on appelle mus pennaticus. Les mulots passent aussi pour une espece de rats cachez en terre, mus sylvaticus ou campestris. Il y a dans les villes de l'Indostan des rats si gros & si affamez, qu'ils attaquent même les hommes, lors qu'ils sont dans leur lit. Ce mot vient de l'Alleman rat signifiant la même chose. Covarruvias dit qu'il a été ainsi nommé à rodendo ; ou plustost il vient de ract., qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie la même chose.
 
On appelle ironiquement rat de cave, un Commis des Aides qui va visiter & marquer les tonneaux des Cabaretiers, pour en faire payer le Gros & Huitiéme.
 
On appelle de l'arsenic, de la mort aux rats, & generalement toute sorte de poison. Et on dit d'une femme qui a empoisonné son mari, qu'elle luy a donné de la mort aux rats.
 
On dit des méchants Auteurs, qu'ils ont à craindre les Beurrieres & les rats.
 
En termes de Manege on appelle un cheval, queuë de rat, quand sa queuë est dégarnie de poil. On appelle aussi queuë de rat, des calus qui viennent aux jambes de derriere plus bas que le jarret.
 
En termes de Marine on appelle queuë de rat, le cordage qui est plus gros par le bout d'enhaut que par celuy d'enbas. Ainsi on dit des écoutes à queuë de rat, des couëts à queuë de rat, quand ils sont attachez avec ces cordes.
 
RAT, est aussi un nom que donnent les Calfateurs à une espece de ponton composé de bordages, ou de planches, qui leur sert à donner le radoub au vaisseau.
 
RAT, est aussi un nom qu'on donne aux courants d'eau, ou aux contremarées, qui sont des mouvements d'eaux contraires & fort dangereux, qu'on trouve sur tout dans les canaux où les mers sont serrées, comme dans le Detroit de Magellan.
 
Les Ouvriers & Tireurs d'or appellent rats, les trous mediocres des filieres qui servent à dégrossir l'or, l'argent le leton, & à le reduire en fils deliez.
 
RAT, se dit proverbialement en plusieurs phrases. On dit que la montagne est accouchée d'un rat, pour dire, qu'il est venu un petit effet d'une grande attente. On dit du reste de quelque chose endommagée, Voilà ce que les rats n'ont pas mangé. On dit d'un homme qui paye mal, ou en petites parties, & en donnant des hardes & de mauvais effets, qu'il paye en chats & en rats. Voyez l'origine de ce proverbe à Chat. On dit aussi d'un logis étroit, obscur & sale, que c'est un nid à rats. On dit d'un homme pauvre, qu'il est gueux comme un rat d'Eglise. On dit aussi, A bon chat, bon rat, en parlant de celuy qui se sçait bien défendre, quand on l'attaque. On dit que des gens sont heureux comme rats en paille, lors qu'ils ont abondance de vivres, & qu'ils les mangent en repos. On dit aussi, qu'une arme a pris un rat, lors que le chien s'est abattu, & que l'arme n'a pas pris feu. On le dit aussi de celuy qui a manqué son coup en quelque autre sorte d'affaires. On dit d'une personne de fort petite taille, qu'elle n'est pas plus haute qu'un rat. Les Espagnols disent, El rato que no sabe mas de un horado presto le caça el gato : ce qu'on dit en François, Souris qui n'a qu'un trou est bientost prise.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021