rébarbatif

 

définitions

rébarbatif ​​​ , rébarbative ​​​ adjectif

Qui rebute par un aspect rude, désagréable. Un air rébarbatif.
Difficile et ennuyeux. Sujet rébarbatif. ➙ ingrat.
 

synonymes

rébarbatif, rébarbative adjectif

ennuyeux, aride, fastidieux, ingrat, barbant (familier), chiant (très familier)

rebutant, désagréable, dur, farouche, hargneux, hostile, repoussant, revêche, rude

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La question venait de m'être adressée par un personnage galonné, au visage rébarbatif, aux façons cassantes, qu'il ne me fut pas difficile d'identifier fonctionnaire.Émile Bergerat (1845-1923)
Ménage ne célébrait cependant pas toujours sa belle sous ce nom rébarbatif.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)
Rien de si abandonné, en apparence, rien de si inhospitalier, de si farouche, de si rébarbatif.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Mais nulle part il n'est plus dur, plus rébarbatif.Jules Michelet (1798-1874)
Sans songer à remercier celui qui lui avait frayé son chemin et dont l'aspect rébarbatif ne lui disait rien, elle voulut s'élancer.Michel Zévaco (1860-1918)
Figure d'une énergie singulière, mais sans rien d'aigre ni de rébarbatif.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'avais dévoré le livre ; je rencontrai l'auteur : son aspect, rébarbatif à d'autres, réapparaissait absolument joyeux et séduisant.André Gill (1840-1885)
Ce sont de grosses fourmis brunâtres, d'aspect assez rébarbatif, aux mouvements brusques et peu polis ; de vraies campagnardes.Henri de La Blanchère (1821-1880)
A sa grande joie elle trouvait l'air timide d'une jeune fille à ce fatal précepteur, dont elle avait tant redouté pour ses enfants la dureté et le ton rébarbatif.Stendhal (1783-1842)
Un exercice comptable rébarbatif ou un acte politique fondamental ?Europarl
Mais il s'était tu, intimidé sans doute par le portier rébarbatif.Daniel Lesueur (1854-1921)
S'il y en avait parmi eux dont le visage exprimait une douceur ineffable, il y en avait d'autres, en grand nombre, dont l'aspect était rébarbatif et le regard patibulaire.Jules Tellier (1863-1889)
Assez loquace, moins rébarbatif, moins fermé que ses compagnons de bord, à quel titre cet ingénieur se trouve- t-il sur la goélette ?...Jules Verne (1828-1905)
Pour beaucoup de gens inattentifs il fut l'homme d'un seul livre, d'ailleurs original, plein d'aperçus hardis, mais enfin assez spécial, d'abord rébarbatif et destiné au public savant.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Ce dernier mot prend, tout de suite, un petit air rébarbatif, car il nous est inconnu.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Aussi les publications d'inédit de notre temps ont un aspect d'autant plus rébarbatif qu'elles sont en général plus consciencieuses et plus fidèles.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Jamais il n'y eut un surintendant plus rébarbatif.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le résultat est réellement rébarbatif et, si nous instaurons une ouverture, il serait légèrement meilleur.Europarl
La seconde dame, d'un certain âge, richement vêtue, petite, trapue, l'air rébarbatif et grognon, m'inspira au premier coup d'œil une profonde antipathie : c'était ma grand'mère maternelle.Judith Gautier (1845-1917)
Des notes et factures, des traites à l'air rébarbatif, des journaux hardis et bavards, des annonces, des catalogues s'entassaient dans un compartiment voisin.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REBARBATIF, IVE » adj.

Qui a l'humeur bourruë, fantasque & rebutante. Cet homme est de commerce difficile, il est rude, rebarbatif & peu complaisant. C'est un grand defaut à un Juge d'estre rebarbatif. Menage dit que ce mot vient de rubarbe.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020