Email catcher

se rebiffer

Définition

Définition de se rebiffer ​​​ | ​​​ verbe pronominal

familier Refuser avec vivacité de se laisser mener ou humilier. ➙ se révolter. Se rebiffer contre qqn.

Conjugaison

Conjugaison du verbe rebiffer (se)

pronominal

indicatif
présent

je me rebiffe

tu te rebiffes

il se rebiffe / elle se rebiffe

nous nous rebiffons

vous vous rebiffez

ils se rebiffent / elles se rebiffent

imparfait

je me rebiffais

tu te rebiffais

il se rebiffait / elle se rebiffait

nous nous rebiffions

vous vous rebiffiez

ils se rebiffaient / elles se rebiffaient

passé simple

je me rebiffai

tu te rebiffas

il se rebiffa / elle se rebiffa

nous nous rebiffâmes

vous vous rebiffâtes

ils se rebiffèrent / elles se rebiffèrent

futur simple

je me rebifferai

tu te rebifferas

il se rebiffera / elle se rebiffera

nous nous rebifferons

vous vous rebifferez

ils se rebifferont / elles se rebifferont

Synonymes

Synonymes de rebiffer se verbe pronominal

se rebeller, s'insurger, se mutiner, se révolter, se soulever, ruer dans les brancards (familier)

Exemples

Phrases avec le mot rebiffer

Sans doute semblerons-nous furieusement post-modernes, à vouloir ainsi nous rebiffer.Gérer et comprendre, 2009, Myriam Monla (Cairn.info)
Laurent, contre son ordinaire, a jugé inutile de se rebiffer.Georges Eekhoud (1854-1927)
Nous avions l'intention de nous rebiffer, mais, réflexion faite, nous n'avons rien dit.Georges Darien (1862-1921)
Nana, stupide, les reçut sans pleurer, sans se rebiffer.Émile Zola (1840-1902)
Naturellement, il se rebiffera, soutiendra les conclusions de son rapport, retiendra l'instruction en suspens...Alfred Assollant (1827-1886)
Richefeu ne manqua pas de se rebiffer, comme bien on pense.Albert Cim (1845-1924)
Et la femme, aux mains batailleuses, se laissait maintenant frapper, sans se rebiffer.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Et l'un peut se sauver lui-même, se rebiffer en un sursaut de révolte contre l'adversité qui enferme le temps.Medium, 2011, Pierre Chédeville (Cairn.info)
Et malheur à lui s'il se hasardait à se rebiffer...Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais, vous savez, j'étais sûr que vous vous rebifferiez en premier.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Certes, les locaux tentaient de se rebiffer mais restaient désordonnés.Ouest-France, 08/04/2018
Il parvient à relativiser, à se rebiffer, à égratigner l'autre et à dépasser activement son emprise.Le Journal des psychologues, 2020, David Monnier (Cairn.info)
Fidèle à sa foi comme à son ordre, il ne se gêne pas pour se rebiffer violemment et de bonne foi.Commentaire, 2002 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023