replonger

 

définitions

replonger ​​​ | ​​​ verbe transitif

Plonger de nouveau (qqch.). —  pronominal (au figuré) Se replonger dans sa lecture. Se replonger dans l'atmosphère familiale. ➙ se retremper.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je replonge

tu replonges

il replonge / elle replonge

nous replongeons

vous replongez

ils replongent / elles replongent

imparfait

je replongeais

tu replongeais

il replongeait / elle replongeait

nous replongions

vous replongiez

ils replongeaient / elles replongeaient

passé simple

je replongeai

tu replongeas

il replongea / elle replongea

nous replongeâmes

vous replongeâtes

ils replongèrent / elles replongèrent

futur simple

je replongerai

tu replongeras

il replongera / elle replongera

nous replongerons

vous replongerez

ils replongeront / elles replongeront

 

synonymes

replonger

verbe transitif

remettre, enfoncer

verbe intransitif

[familier] récidiver, retomber, repiquer au truc (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Était-il tout à fait accablé, cherchait-il quelque moyen pour replonger dans l'oubli de la tombe ce fantôme du passé qui, tout à coup, surgissait menaçant en travers de son chemin ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Je ne t'ai jamais fait de mal, moi ; et voilà que tu me rassures pour me replonger plus avant dans l'affliction.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il s'agissait à présent de ne pas l'y replonger, de le classer ailleurs, dans la série des dossiers qui comptent.Émile Zola (1840-1902)
Déjà vieilli par les efforts qu'on avait faits pour en sortir, fallait-il donc s'y replonger de nouveau, et rentrer encore dans la terrible carrière des bouleversemens politiques.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Il est temps de nous replonger dans les livres d'histoire, qui sont de toute évidence négligés depuis trop longtemps.Europarl
J'ai supposé la connaissance des textes : la nature même du travail m'interdisait de m'y replonger ; aussi ne saurais-je promettre qu'il ne me soit pas échappé quelques erreurs.Charles Secrétan (1815-1895)
On a trouvé le moyen de me replonger dans la musique, et le remède a opéré.Hector Berlioz (1803-1869)
Et il n'acheva même pas sa phrase, il termina par un furieux geste, puis affecta de se replonger dans la lecture de son journal.Émile Zola (1840-1902)
Louise, qui pourroit se replonger dans le désespoir, quand un coup du sort l'en a retiré ?Madame de Staël (1766-1817)
On voyait alors, pendant une seconde, le marais, immense prairie, où serpentaient de minces filets d'eau, et les collines lointaines qui surgissaient pour se replonger soudain dans les ténèbres.Paul Féval (1816-1887)
Mais cette fortune ne peut pas durer longtemps : le caprice d'un homme t'a enrichie, un autre caprice doit te replonger dans le néant !Jules Janin (1804-1874)
Il sonna, et durant le peu de secondes qui s'écoulèrent avant l'arrivée de ses gens, il rouvrit son livre, et feignit de s'y replonger.George Sand (1804-1876)
Tout en disant qu'elle y avait renoncé pour jamais, elle ne manquait pas une occasion de s'y replonger.George Sand (1804-1876)
Pour lui, il se débarrassait de la fange dont il était couvert et se préparait véritablement à replonger ; je l'arrêtai ; et tenez, le voilà !Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le seul coin du monde que j'aie entrevu m'a seulement donné le désir de me replonger dans ma sauvagerie !M. Maryan (1847-1927)
En apercevant son mari, elle renfonça subitement ses larmes et reprit son air d'impassible dignité avant de se replonger dans son oraison.Jules Lemaître (1853-1914)
Il vit qu'elle-même avait un pli léger au front, qu'elle effaça presque aussitôt pour se replonger dans la rêverie en regardant au loin.René Boylesve (1867-1926)
Il faudrait replonger dans la tourmente, redevenir un pauvre petit diable, ballotté au gré des scènes, des querelles, et que personne n'aimerait plus !Fernand Vandérem (1864-1939)
Philadelphie allait pouvoir se replonger dans ce bon sommeil, dont les cités, qui ont le bonheur de n'être point industrielles, ont l'enviable privilège.Jules Verne (1828-1905)
Ridicules conventions humaines, que de semblables erreurs vous admettez ainsi, sans en rougir, et sans oser les replonger dans le néant, dont jamais elles n'eussent dû sortir.Marquis de Sade (1740-1814)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPLONGER » v. act.

& redupl. Plonger de nouveau. On replonge plusieurs fois le linge dans l'eau pour le blanchir. On fait replonger souvent dans la mer les esclaves pour pêcher des perles.
 
REPLONGER, se dit figurément en Morale. Ce jeune homme paroissoit revenu de ses emportements, mais il s'est replongé dans toutes sortes de vices & de débauches. La guerre civile replonge le peuple en de nouveaux malheurs.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020