retremper

définitions

retremper ​​​ | ​​​ verbe transitif

Technique Donner une nouvelle trempe à (un métal). —  au figuré Redonner de la force à.
Tremper de nouveau. Retremper du linge.

se retremper ​​​ | ​​​ verbe pronominal

abstrait Se retremper dans, se replonger dans (un milieu). Se retremper dans le milieu familial.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je retrempe

tu retrempes

il retrempe / elle retrempe

nous retrempons

vous retrempez

ils retrempent / elles retrempent

imparfait

je retrempais

tu retrempais

il retrempait / elle retrempait

nous retrempions

vous retrempiez

ils retrempaient / elles retrempaient

passé simple

je retrempai

tu retrempas

il retrempa / elle retrempa

nous retrempâmes

vous retrempâtes

ils retrempèrent / elles retrempèrent

futur simple

je retremperai

tu retremperas

il retrempera / elle retrempera

nous retremperons

vous retremperez

ils retremperont / elles retremperont

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aussi, loin de me décourager, je sentis, au contraire, que, dans des temps si désastreux, mon être devait chercher à se retremper, à se relever.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Il n'est pas impossible que sa barbarie vienne un jour retremper notre civilisation, et le sol russe semble tenir en réserve des populations sauvages pour nos régions policées.Victor Hugo (1802-1885)
Ces félins dégénérés, vivant maintenant en ermites, en solitaires, ne peuvent se retremper à la fréquentation de leurs semblables.Jules Verne (1828-1905)
Il résolut d'aller le lendemain chez son père et de se retremper aux sources vives.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il s'accusait de négliger la mission sacrée dont il s'était chargé ; il avait besoin de se retremper dans son devoir.Albert Delpit (1849-1893)
Elle souffrait, elle avait la fièvre, elle éprouvait le besoin de se retremper dans l'air du matin, et de fortifier son âme défaillante par le mouvement du corps.George Sand (1804-1876)
Je la remonte comme je remonte mes souvenirs, allant contre le courant, tournant le dos à l'avenir, les yeux fixés vers la source – où j'aime à me retremper.Alfred Delvau (1825-1867)
Quelques pages chaque jour me suffisent pour retremper ce coin du cerveau qu'il ne faut pas laisser atrophier.George Sand (1804-1876)
Enfin le moment de l'action approchant, le comité central éprouve le besoin de s'adresser à tous les sectionnaires et de se retremper dans une élection nouvelle.François Guizot (1787-1874)
Comme de son vivant, je venais me retremper, me calmer dans cette douce intimité, où j'avais désormais concentré toutes mes affections.Eugène Sue (1804-1857)
Cette visite, interrompant pour quelques jours les préliminaires de ce mariage, lui apparaissaient comme une halte avant sa nouvelle vie et lui permettraient de se retremper.Berthe de Buxy (1863-1921)
L'abbé, au lieu de s'affaiblir, reprenait chaque jour de nouvelles forces, et semblait se retremper dans les fatigues toujours plus grandes qu'il s'imposait.George Sand (1804-1876)
La situation de mon âme a aussi besoin de se retremper dans la masse des citoyens.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Oui, vous avez raison, je dois retremper mon âme à cette source de toute bonté et de tout amour !...Jules Lermina (1839-1915)
Ne pouvant retremper l'essence la plus sublime de sa vie dans des âmes semblables à la sienne, il dut se laisser mourir.George Sand (1804-1876)
Aussi est-il grand temps de le retremper aux sources de l'art, dans l'étude de l'homme et, dans le respect de la réalité.Émile Zola (1840-1902)
En marchant, il se représentait d'avance le vivifiant et salubre milieu où il allait se retremper.Georges Eekhoud (1854-1927)
Des hommes fiévreux, mais corrects ; des femmes plus visiblement passionnées, dissimulant moins leur impatience de se retremper au bain d'or.Paul Arène (1843-1896)
Bucharest est ma ville natale, et il faut bien de temps à autre aller se retremper « au pays ».Félix Galipaux (1860-1931)
Ils ont oublié qu'il avait celle de les retremper dans de nouvelles existences, et de les purifier par une suite d'épreuves inconnues aux prévisions humaines.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RETREMPER » v. act.

& redupl. Tremper plusieurs fois. Il faut retremper plusieurs fois le linge dans l'eau pour le bien savonner & blanchir. Un Chandelier retrempe plusieurs fois sa mesche dans son abysme pour faire de la chandelle. Quand l'acier a été remis dans la forge, il le faut retremper de nouveau.
Le mot de l’année Le "Dicovid" des mots inventés ! Le "Dicovid" des mots inventés !

Chaque année, Le Robert propose aux membres de sa communauté de proposer puis d’élire le mot de l’année. La fin de l’année 2020 approchant, les équipes de notre rédaction furent pourtant bien ennuyées : cette fois, les dés étaient pipés et le suspense n’aurait pas lieu ! À coup sûr, il faudrait choisir entre « coronavirus », « Covid », « masque » ou « vaccin » pour les plus optimistes.

05/03/2021