remettre

 

définitions

remettre ​​​ | ​​​ verbe transitif

(Mettre de nouveau)
Mettre à sa place antérieure. Remettre une chose en place, à sa place. —  locution Ne plus remettre les pieds quelque part, ne plus y retourner. —  Remettre un évadé en prison. —  locution, au figuré Remettre qqn sur la bonne voie. Remettre qqn à sa place, le rabrouer.
au figuré Remettre en esprit, en mémoire : rappeler (une chose oubliée). —  Remettre qqn, le reconnaître. Ah, maintenant, je vous remets !
Mettre de nouveau sur soi. Remettre ses gants.
Rétablir. Remettre le courant. —  Remettre de l'ordre.
Mettre plus de. ➙ ajouter. Remettre du sel dans un plat. —  familier En remettre : faire ou dire plus qu'il n'est utile, exagérer. ➙ en rajouter.
Replacer (dans la position antérieure). Remettre une chose d'aplomb. —  locution Remettre qqn sur pied. ➙ guérir. —  Remettre un os luxé. ➙ remboîter.
Remettre à, en : faire passer dans un autre état, ou à l'état antérieur. Remettre un moteur en marche. Remettre qqch. en état, à neuf ; en ordre. —  Remettre en cause, en question. ➙ reconsidérer. —  Cure qui remet en forme. ➙ familier retaper. —  sans complément Réconforter. Prenez un cognac, ça vous remettra.
Mettre en la possession ou au pouvoir de qqn. Remettre un paquet à son destinataire. —  Remettre un coupable à la justice. —  Remettre sa démission. ➙ donner. Je remets mon sort entre vos mains.
Faire grâce de (une obligation). Je vous remets votre dette : je vous en tiens quitte. —  Remettre les péchés. ➙ absoudre, pardonner ; rémission.
Renvoyer (qqch.) à plus tard. ➙ ajourner, différer. Remettre qqch. au lendemain. Il a remis son départ de deux jours. —  Tendance à remettre à plus tard. ➙ procrastination. —  (au participe passé) locution Ce n'est que partie remise : ce sera pour une autre fois.
familier Remettre ça : recommencer. Allez, on remet ça ! —  Resservir ou reprendre à boire. Je remets une tournée. Patron, remettez-nous ça !

se remettre ​​​ | ​​​ verbe pronominal

(au sens I du verbe transitif)
Se replacer. Se remettre debout. —  Le temps s'est remis au beau.
Se remettre à (+ nom ou infinitif). ➙ recommencer. Se remettre au latin. Il s'est remis à fumer.
Se remettre de : revenir à un état antérieur plus favorable. Se remettre d'une maladie. ➙ guérir, se rétablir. —  sans complément Elle se remet très vite. —  Se remettre de sa frayeur. —  Il ne s'en est jamais remis. ➙ relever. —  sans complément Allons, remettez-vous !, reprenez vos esprits.
Se remettre avec qqn, se remettre ensemble : vivre de nouveau ensemble.
(au sens II du verbe transitif)
Se remettre entre les mains de qqn.
S'en remettre à qqn, lui faire confiance. ➙ se fier. S'en remettre à qqn du soin de…, lui laisser le soin de. Je m'en remets à votre jugement.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je remets

tu remets

il remet / elle remet

nous remettons

vous remettez

ils remettent / elles remettent

imparfait

je remettais

tu remettais

il remettait / elle remettait

nous remettions

vous remettiez

ils remettaient / elles remettaient

passé simple

je remis

tu remis

il remit / elle remit

nous remîmes

vous remîtes

ils remirent / elles remirent

futur simple

je remettrai

tu remettras

il remettra / elle remettra

nous remettrons

vous remettrez

ils remettront / elles remettront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous devons remettre en cause le système des quotas qui s'est montré totalement inefficace dans le contrôle des ressources halieutiques.Europarl
Il ne faut donc pas les remettre en question sans raison valable parce qu’elles constituent également un élément fondamental de la protection des consommateurs.Europarl
Il doit également remettre une déclaration soulignant les faiblesses décelées dans son domaine de responsabilité et exposant les actions correctives prises ou prévues à cet égard.Europarl
Et ceci, personne ne doit le confondre avec le fait de remettre en question ou de ne pas sauvegarder le modèle social européen.Europarl
Ne laissons pas l’incohérence des politiques, l’absence de vision d’ensemble et de stratégie déterminée la remettre en cause.Europarl
C'est pour cela qu'il existe des règles claires qui empêchent les pays indisciplinés, surtout les grandes économies, de remettre en cause la stabilité du système.Europarl
Il serait difficile de remettre en question vos résultats et les conclusions établies sur des faits.Europarl
Remettre en question le pacte de stabilité et de croissance, c'est hypothéquer l'avenir et agir de manière irresponsable.Europarl
C'est un usage, peut-être immérité, mais comme pour tous les usages il faut faire attention avant de les remettre en cause !Europarl
Ne s'engage-t-on pas déjà sur une voie risquant de remettre en question de la stabilité de la future monnaie européenne ?Europarl
Mais il faut remettre les choses en perspective et se rappeler qu'une irrégularité ne peut pas, en soi, être créatrice de droits.Europarl
Il ne faut pas remettre en question notre lutte contre l'aberration des pavillons de complaisance et la pêche illégale.Europarl
En outre, elle s'est engagée à remettre aux autorités judiciaires les pièces relatives aux contrats fictifs.Europarl
Va-t-on en effet s'en remettre à la bonne volonté, car je ne crois plus à la bonne volonté du secteur.Europarl
Il n'est donc que grand temps d'agir sans remettre à une date ultérieure des valeurs limites pour les effets quels qu'ils soient, et pas seulement les effets thermiques.Europarl
Pour le paiement de la dernière tranche, l'assemblée a demandé aux responsables de projet de lui remettre des justificatifs pour toutes les dépenses.Europarl
Est-il légitime de céder à la tentation de remettre totalement en question le projet même des pères fondateurs ?Europarl
Or, les paragraphes 25 et 33 paraissent remettre en cause, insidieusement, ces dispositions du traité.Europarl
Par cette démarche, nous voulons remettre en cause le système même de la complicité fédéraliste qui a produit tous les dérapages actuels.Europarl
Nous n’avons aucune raison de remettre en cause cette évaluation de la situation par les autorités congolaises.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REMETTRE » v. act.

& redupl. Mettre une seconde fois. Il a presque toutes les significations de son simple. Il faut remettre toutes choses en leur ordre. Il faut que chacun se remette en sa place. On a remis ce criminel entre les mains de la Justice. Il se remet sur ses gens de la conduite de son mesnage. Il a remis tout son bien à ses enfants. On a remis cette question sur le tapis, &c. On dit à la chasse, Remettre les chiens sur les voyes ; & à la guerre, Demi-tour à gauche, & remettez vous.
 
REMETTRE, signifie aussi dans le jeu, Recommencer. A la paume, quand la balle est entrée dans la galerie, on dit que la chasse est à remettre, il faut rejoüer une autre fois. Aux eschecs, quand un homme est pat, la partie est à remettre, on n'a ni perdu, ni gagné.
 
REMETTRE, signifie encore, Renvoyer à un autre jour. On a fait remettre la cause au lendemain de la St. Martin. Les mauvais payeurs remettent leurs creanciers de jour en jour. C'est me remettre aux Calendes Grecques. Il ne faut point remettre, differer sa conversion.
 
REMETTRE, signifie encore, Pardonner, faire grace. Dans le Sacrement de Penitence on remet les pechez, on en donne l'absolution. Les pechez contre le St. Esprit ne se remettent ni en ce monde, ni en l'autre.
 
REMETTRE, signifie aussi, Relascher de ses droits, de ses pretentions. J'ay remis la moitié de ma dette pour être payé comptant du reste. On ne fait gueres de transaction sans remettre, sans relascher quelque chose. Il faut remettre tant au Banquier pour avoir une telle lettre de change. On dit aussi, qu'un Banquier fait remettre de l'argent d'un lieu à un autre, pour dire, le fait tenir par une lettre de change ou rescription.
 
REMETTRE, se dit aussi au Palais pour dire, Restituer, restablir en son premier estat. Une requeste civile tend à remettre les parties en tel & semblable estat qu'elles estoient auparavant. Les mineurs obtiennent des lettres de restitution, qu'on les remette en l'estat où ils étoient auparavant la vente de leurs immeubles.
 
REMETTRE, avec le pronom personnel signifie, Revenir en santé. Il faut encore un mois à ce convalescent pour se remettre, pour se restablir tout à fait.
 
REMETTRE, se dit aussi figurément en choses spirituelles & morales. Je me remets dans l'esprit, dans la memoire une telle affaire. J'ay de la peine à me remettre ce visage, à reconnoistre qui c'est. Il a eu du mal à se remettre d'une telle affliction, à se remettre de cette terreur panique. Il faut quitter le sacrifice pour s'aller bien remettre avec son ennemi, se reconcilier avec luy. Ce jeune homme s'est remis dans le bon chemin, il s'est remis à étudier.
 
REMETTRE, signifie encore, S'en rapporter au jugement de quelqu'un. J'ay remis mon affaire entre les mains des arbitres, je m'en remets à leur jugement. Je me remets au Ciel de la vengeance de cette injure. Remettre au sort la decision d'une affaire, d'une eslection.
 
REMETTRE, se dit aussi en Medecine des os disloquez. Il faut aller au Bailleul pour faire remettre ce bras qui est demis.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020