retenue

définitions

retenue ​​​ | ​​​ | ​​​ nom féminin

Prélèvement sur une rémunération. Retenues pour la retraite.
Chiffre qu'on réserve pour l'ajouter à la colonne suivante, dans une opération.
(Fait, action de retenir (II) qqn, qqch.)
Punition scolaire consistant à retenir un élève en dehors des heures de cours. ➙ colle, consigne. Être en retenue.
Fait de retenir l'eau ; eau ainsi retenue. Établir une retenue d'eau.
Attitude d'une personne qui se contient, qui se modère. ➙ mesure, pondération, réserve. —  Rire sans retenue.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À ce stade, je dirais que nous soutenons entièrement l'orientation retenue par la commission des affaires économiques et monétaires suite à un consensus.Europarl
Elle était retenue par un conseil de guerre, mais dès qu'elle serait libre elle viendrait le visiter.Albert Delpit (1849-1893)
Je dors bien, je mange bien, mais avec retenue ; on ne me veille plus ; j'appelle, on me donne ce que je demande, on me tourne, et je m'endors.Madame de Sévigné (1626-1696)
Beaucoup de maris ont le tort très grave de l'oublier, de perdre toute retenue après un certain temps de mariage.Jules Rostaing (1824-?)
Cela est particulièrement pertinent en ce qui concerne l'utilisation de dispositifs de retenue pour enfants.Europarl
On vous attend là-haut, la place est retenue pour chacun des élus ; les autres resteront à la porte ; c'est entendu...Romain Rolland (1866-1944)
En même temps, toutes les parties concernées doivent faire preuve de retenue, tant dans leurs déclarations que dans leurs actes.Europarl
Le rapporteur a parfaitement raison d'opter pour la retenue, mais malheureusement, il ne va pas assez loin dans son raisonnement.Europarl
Nous soutenons aussi votre appel à prendre du recul et à faire preuve de retenue.Europarl
Je suis désolé de vous avoir retenue aussi longtemps, et je vous en fais toutes mes excuses.Marie Quinton (1854-1933)
J'étais encore retenue dans mon lit par une extrême faiblesse ; mais elle feignit de croire que c'était un jeu joué pour rester chez ma tante.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
L'approche retenue est celle de la méthode ouverte de coordination, mais des mesures s'imposent dans un grand nombre de domaines, et non pas dans quelques domaines seulement.Europarl
En bout de compte, il y a la menace de la retenue des subsides du gouvernement par les collèges.Europarl
Ce type d'aide est, à notre avis, meilleur et plus efficace que l'aide directe où les fonds sont utilisés sans retenue.Europarl
Je crois qu'il importe, dans cette période d'incertitude économique, de marquer de la retenue dans les dépenses.Europarl
Et sa bouche entr'ouverte était retenue par un lien et ses yeux creux ne miraient plus la lumière.Marcel Schwob (1867-1905)
De plus elle déformait les mots sans souci de leur sens véritable, et cela accouplait parfois des phrases si disparates que nos rires partaient sans retenue.Marguerite Audoux (1863-1937)
Il sait aussi que ce qu'il faut maintenant et à l'avenir, c'est de la retenue, tant de la part du gouvernement que de l'opposition.Europarl
Je m'étonne également de la terminologie retenue, à savoir le terme de « comité de citoyens » pour décrire les groupes d'organisateurs.Europarl
Je crois dès lors qu'il est important que nous fassions preuve de retenue dans les propositions d'amendement.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RETENÜE » s. f.

Sagesse, modestie, prudence & discretion en ses paroles, en ses jugements, en ses actions. Il faut parler des choses saintes, des affaires des Princes avec grande discretion & retenüe. La modestie & la retenüe sont bienseantes à la jeunesse. Il faut avoir la retenüe, la prudence de ne pas juger temerairement de ce qu'on ne connoist pas bien.
 
On appelle brevet de retenüe, celuy que le Roy accorde à un Officier qui entre en charge, pour la conserver aprés sa mort à ses heritiers, ou une partie de son prix.
 
RETENÜE, en termes de Jurisprudence feodale, est le droit qu'à le Seigneur de retenir le fief ou heritage mouvant de luy, quand il est aliené par le vassal, en remboursant le prix de la vente à l'acquereur. Plusieurs Coûtumes donnent le droit de retenüe au Seigneur par puissance de fief.
 
RETENÜE, chez les Artisans, se dit aussi d'une chose ferme & stable, qui sert à en retenir & à en arrester une autre. Cette piece de charpente n'a garde de se dementir, car elle a une retenüe dans le gros mur.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021