roulé

définitions

roulé ​​​ , roulée ​​​ adjectif et nom masculin

Enroulé ; mis en rouleau. —  nom masculin Cuisine Un roulé à la confiture.
R roulé (➙ rouler).
familier (personnes) Bien roulé : bien fait, qui a un beau corps.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand il y eut roulé, il y resta, parce qu'il y faisait chaud et qu'il s'oubliait au fond de tous les trous où il tombait.Émile Zola (1840-1902)
On l'emporta à fond de cale avec les autres blessés, et on le jeta sur un câble roulé, dur lit de repos pour un malheureux blessé souffrant cruellement.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Il donnait l'exemple de coucher à terre, sous la bise, sous la pluie, dans la neige, roulé dans son manteau, et sa tête charmante posée sur une pierre.Victor Hugo (1802-1885)
Legrand de son côté ne peut pas me montrer sa joie secrète de m'avoir vu roulé.Jules Vallès (1832-1885)
Bien que chacun de nous se fût roulé dans sa couverture, le froid nous empêcha pendant quelque temps de dormir.Émile Souvestre (1806-1854)
Dans ma chambre, je me suis roulé, j'ai sangloté, crié ; et puis j'ai été mieux, je me suis senti content de t'avoir obéi.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Une autre tête de femme avait roulé là, dont les cheveux et la figure laissaient une odeur adultère.Honoré de Balzac (1799-1850)
Moi, j'ai roulé beaucoup d'imbéciles dans ma vie ; mais j'ai épousé, quand elle est devenue mère, une ouvrière que j'avais séduite.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce qui n'est vraiment pas mal pour une sphère de lumière très vieille et qui a déjà beaucoup roulé.Armand Silvestre (1837-1901)
Elle était dépeignée, sale, avec une robe de chambre rouge mal attachée, belle, malgré tout, de la beauté puissante d'un marbre antique roulé dans la boutique d'une revendeuse.Émile Zola (1840-1902)
Une de ses jambes, dans un bas bleu, la grande sans doute, s'allongeait sous sa chaise ; et les lunettes brillaient au pied de la muraille, ayant roulé loin d'elle.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais que sert à l'homme qui a roulé au fond de l'abîme la connaissance des causes de sa chute !Émile Gaboriau (1832-1873)
Il les descendit comme s'il eût roulé dans un torrent, du haut d'une montagne ; trois fois on l'aperçut qui bondissait, puis en bas, il retomba sur les deux talons.Gustave Flaubert (1821-1880)
J'ai donc roulé une toute petite table au coin de ce feu, choisi ma plume avec soin, comme pour un travail important.Paul Bourget (1852-1935)
On lui descendait ses repas, il dormait parfois deux heures, sur une botte de paille, roulé dans un manteau.Émile Zola (1840-1902)
Pardaillan avait roulé le long des marches et était demeuré étendu sans vie sur le sol de la cave.Michel Zévaco (1860-1918)
Au fond de chaque homme, il y a toujours un sauvage caché qui veille, – chez nous surtout qui avons roulé la mer.Pierre Loti (1850-1923)
Ils m'ont dit que les vagues sauvages avaient roulé sur le visage que je vois maintenant, sur les charmes que j'aime ; ils m'ont dit, – c'était une histoire hideuse !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Pas une fois elle n'avait osé faire ce petit mouvement de lui lancer aux pieds ce bout de papier roulé !Guy de Maupassant (1850-1893)
De gros quartiers de roches y ont roulé, et gisent amoncelés les uns sur les autres.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020