rouler

 

définitions

rouler ​​​ verbe

verbe transitif
Déplacer (un corps arrondi) en le faisant tourner sur lui-même. Rouler un tonneau. —  locution Rouler sa bosse, voyager beaucoup. ➙ bourlinguer.
Déplacer (un objet muni de roues, de roulettes). Rouler une brouette.
Rouler qqch. dans…, de manière à recouvrir, à enduire toute la surface de. Rouler des croquettes dans la chapelure. ➙ enrober.
Mettre en rouleau. Rouler un tapis. Rouler une cigarette, en roulant le tabac dans la feuille de papier.
Imprimer un balancement à. Rouler les hanches en marchant. —  familier Rouler les mécaniques ; rouler sa caisse : faire l'important.
littéraire Tourner et retourner (des pensées). Rouler mille projets dans sa tête.
Duper (qqn). Il a voulu me rouler. Vous vous êtes fait rouler.
Rouler les r, les faire vibrer.
verbe intransitif
Avancer en tournant sur soi-même. Faire rouler un cerceau. Larme qui roule sur la joue. ➙ couler. —  Tomber et tourner sur soi-même (par l'élan pris dans la chute). ➙ dégringoler. Rouler du haut d'un talus.
(sujet : chose) Avancer au moyen de roues, de roulettes. La voiture roulait lentement. —  (sujet : personne) Avancer, voyager dans un véhicule à roues. Rouler à droite (➙ conduire). Nous avons roulé toute la journée.
familier Ça roule ! : ça marche, ça va. —  locution Rouler pour qqn : travailler, agir pour le compte de qqn.
(bateau) Être agité de roulis.
(personnes) Errer de lieu en lieu. Elle a pas mal roulé dans sa vie.
(bruit) Se prolonger. Détonation qui roule.
(conversation…) Rouler sur : avoir pour sujet. ➙ porter sur. L'entretien a roulé sur la politique.

se rouler ​​​ verbe pronominal

Se tourner de côté et d'autre en position allongée. Se rouler par terre ; dans l'herbe. —  locution C'est à se rouler par terre (de rire). ➙ roulant.
S'envelopper (dans). ➙ s'enrouler. Se rouler dans une couverture.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je roule

tu roules

il roule / elle roule

nous roulons

vous roulez

ils roulent / elles roulent

imparfait

je roulais

tu roulais

il roulait / elle roulait

nous roulions

vous rouliez

ils roulaient / elles roulaient

passé simple

je roulai

tu roulas

il roula / elle roula

nous roulâmes

vous roulâtes

ils roulèrent / elles roulèrent

futur simple

je roulerai

tu rouleras

il roulera / elle roulera

nous roulerons

vous roulerez

ils rouleront / elles rouleront

 

synonymes

rouler

verbe intransitif

dégringoler, couler, dévaler, s'écrouler, glisser, tomber, tourner

[voiture] se déplacer

[tonnerre] gronder

[familier] fonctionner, marcher

rouler pour

agir pour le compte de, agir dans l'intérêt de

rouler sur, autour de

[un sujet] porter sur, toucher à, tourner autour de, traiter de

se rouler verbe pronominal

se pelotonner, se lover

s'enrouler, s'envelopper

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Trois énormes poutres suspendues par des cordes, au sommet des talus en terre, étaient prêtes à rouler sur les assaillants.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les paragraphes 17 et 34 partent d'emblée du principe que des accises plus élevées sur le tabac à rouler se justifient.Europarl
Donc sur ce point désormais aucun doute : les pelotes que l'on voit rouler aux bousiers jamais ne contiennent d'œufs.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Nous disposons également de ce type de réglementation pour les voitures, et cela ne signifie pas que les automobiles qui respectent ces exigences peuvent rouler partout.Europarl
À l'instar des cigarettes ordinaires, une teneur en goudron maximale doit être fixée pour le tabac à rouler.Europarl
En effet, il n'est pas rare, dans ma circonscription, de devoir rouler pendant deux heures avant de rencontrer les réseaux transeuropéens en question ou simplement des routes nationales principales.Europarl
Et il y en a d'autres en dessous, qu'on entend rouler comme des ouragans dans les profondeurs du sol.Pierre Loti (1850-1923)
L'argument que ce sont surtout les plus défavorisés qui consomment le tabac a rouler n'est pas valable, car leur santé est tout aussi menacée.Europarl
L'industrie du tabac à rouler est moins automatisée que celle des cigarettes et nécessite donc une plus forte densité de main-d'œuvre.Europarl
Il est interdit de rouler à plus de 50 km/h, ce qui n'empêche pas certains de rouler plus vite.Europarl
D'aucuns, ne voulant pas croire qu'ils se feraient rouler dans la farine, auront compris trop tard.Europarl
Il se sentait rouler au fond d'un abîme, et ne savait à quelle résolution s'arrêter.Pierre Zaccone (1818-1895)
Enfin ayant trouvé à me placer avec bien de la peine, je reconnus le terrain avant que de prononcer la parole sur laquelle devoit rouler tout mon bonheur.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
À ce moment, lhomme me fit rouler à bas de mon lit et brandit sur ma tête une espèce de masse.Gaston Leroux (1868-1927)
Mais, pour le moment, comme je fais des réflexions graves, j'enfonce les mains très avant dans mes poches et, fort étonné, je sens rouler sous mes doigts des choses rondes.Georges Darien (1862-1921)
Ce mauvais temps dura huit jours, pendant lesquels le tonnerre ne cessa de rouler dans les profondeurs du ciel.Jules Verne (1828-1905)
En prononçant ces mots, les lèvres de cette pauvre jeune dame tremblaient fort, et je voyais de grosses larmes rouler dans ses yeux.Eugène Sue (1804-1857)
Ce n'est pas assez de rouler tous dans le même sens, comme aux petits chevaux.Michel Corday (1869-1937)
Cependant, cela peut aussi inciter les conducteurs à rouler plus vite, ce qui augmente la gravité des d'accidents.Europarl
Aussitôt qu'il peut s'asseoir, vous le ferez mettre sur une couverture et le laisserez se rouler, essayer ses forces.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROULER » v. act. & n.

Faire mouvoir une chose circulairement. Les cieux, la sphere, roulent sur deux pivots, sur leurs poles. Un boulet de canon roule long-temps sur la terre. Les joüeurs de boule disent qu'ils vont rouler le bois. Il a assez de bien pour faire rouler un carrosse. Il fait beau rouler, le temps, les chemins sont beaux. Ce mot vient du Latin rotulare.
 
ROULER, signifie aussi, Se mouvoir le long d'un penchant. Une pelotte de neige grossit toûjours en roulant. Cet enfant est roulé du haut en bas des montées. Les ennemis faisoient rouler sur la breche de gros quartiers de pierres, des chevaux de frise, &c.
 
On dit aussi, Se rouler sur le lit, sur l'herbe, pour dire, s'y mouvoir, s'y agiter en rond.
 
On dit aussi, que les flots roulent dans la mer les uns sur les autres. L'eau des ruisseaux roule sur des cailloux. On dit aussi, qu'un vaisseau roule, lors qu'il se tourmente, & qu'il penche ou se renverse incessamment sur un de ses costez ; ce qui vient du deffaut de sa construction, de ses vergues ou de ses masts.
 
ROULER, signifie aussi, Plier en rond. On roule les feuilles de tabac, on en fait des rouleaux. On roule les estampes & autres grands papiers qu'on veut conserver proprement. On roule le satin & les estoffes, de peur qu'elles ne se coupent dans le pli. On dit aussi, rouler les yeux, & abusivement rouiller, quand on donne des marques de colere.
 
ROULER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Le Prince roule de grands desseins dans sa teste. Il attend la réponse d'une telle negociation, tout roule là-dessus. Il est agité de divers mouvemens, de diverses pensées qui roulent dans son esprit.
 
ROULER, signifie aussi, Subsister, vivre avec quelque peine. Quand Diogene rouloit son tonneau, il disoit qu'il rouloit sa vie comme les autres. Cet homme n'a pas de bien, mais il roule tout doucement, il va disner deçà & delà, il roule comme il peut. Un galant fait rouler tout le ménage de sa maistresse, entretient toute sa famille. Il y a long-temps que cet homme roule par le monde, qu'il voyage.
 
ROULER, se dit aussi de l'argent, lors qu'il se remuë, qu'il s'en fait grand commerce. Il n'y a que l'argent comptant qui fasse rouler. On dit encore en parlant d'un homme fort riche, que les sacs d'or & d'argent roulent dans sa maison, qu'il se roule sur l'or & sur l'argent.
 
ROULER, en termes de Guerre, se dit de deux ou de plusieurs Commandans qui commandent tout à tour, qui ont chacun leur jour. Ces deux Mareschaux de Camp roulent ensemble, un tel étoit de jour.
 
ROULER, se dit en ce sens des Officiers qui sont en concurrence de commandement ou égalité de charges, qui obeïssent les uns aux autres suivant la datte de leurs commissions ou leur ancienneté.
 
On dit proverbialement, Pierre qui roule n'amasse jamais de mousse, pour dire, qu'il faut estre constant dans une profession pour s'y enrichir.
 
ROULÉ, ÉE. part. Les Ouvriers appellent bois roulé, celuy d'un arbre qui a été battu des vents, tandis qu'il étoit jeune & en séve.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020