roux

 

définitions

roux ​​​ , rousse ​​​ adjectif et nom

D'une couleur entre l'orangé et le rouge. Teinte rousse. ➙ fauve, roussâtre. —  spécialement (cheveux) Une belle chevelure rousse.
nom masculin Couleur rousse.
(personnes) Dont les cheveux sont roux. —  nom Un roux, une rousse. ➙ familier rouquin.
Beurre roux, qu'on a fait roussir. —  nom masculin Sauce à base de farine roussie dans du beurre.
Lune rousse : lune d'avril (qui est censée roussir, geler la végétation).
 

synonymes

roux, rousse adjectif et nom

rouquin (familier), poil de carotte (familier), queue de vache (péjoratif)

fauve, auburn, roussâtre, [blond] vénitien

[cheval] alezan, bai

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans les galeries supérieures, les tricots pourpres et les casquettes multicolores étaient piqués comme des bluets et des coquelicots dans les blés roux ou jaunes, – tignasses des gigolettes.Victor Tissot (1845-1917)
À chaque larme qui tombait de mes yeux, apparaissait une plume, non pas même noire, mais du plus vieux roux (je crois qu'elle avait déjà déteint autre part).Alfred de Musset (1810-1857)
Le boulevard, tout bleu, tout blême, tout roux et tout roide, flambait, étendard en longueur, sous un soleil endormi par sa propre chaleur.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Chez la chalicodome ou abeille maçonne, le mâle est roux ; la femelle, bien plus belle, est d'un beau noir velouté avec les ailes violet sombre.Remy de Gourmont (1858-1915)
Les petites couvertures du dessous des aîles, sur un fond roux, portent des petites taches brunes.François Levaillant (1753-1824)
Elle naquit, la belle fille aux cheveux roux, un matin de décembre, comme la neige tombait, lente et virginale.Émile Zola (1840-1902)
Une fillette d'un blond roux qui avait l'air de rentrer de promenade et tenait à la main une bêche de jardinage, nous regardait, levant son visage semé de taches roses.Marcel Proust (1871-1922)
Il portait maintenant des favoris roux comme ses cheveux, rendus à leur couleur naturelle, et il faisait usage de l'anglais.Daniel Lesueur (1854-1921)
Par-ci par-là, des phoques au teint roux ou noir lèvent leur tête et regardent avec curiosité.Ernest Michel (1837-1896)
Ses cheveux roux, superbement tordus sur la nuque, jetaient des tons ambrés sur son visage pâle, éclairé par ses yeux gris, spirituels et vifs.Albert Delpit (1849-1893)
Quand les vieilles eurent étendu lenfant sur la table, qui était courte, les beaux cheveux roux, toujours dénoués, descendirent jusque par terre.Pierre Loti (1850-1923)
Les bougies de cire rose, dont la lumière était tamisée par des écrans de mica, éclairaient les fourrures zébrées de roux et de blanc dont les pointes semblaient chargées d'étincelles.Jules Lermina (1839-1915)
Son corselet, noir avec l'écusson roux, est vêtu de poils roux-dorés ; ses segments abdominaux sont ornés d'une agréable bordure blanche, la face de lignes blanchâtres.Jean Pérez (1833-1914)
Il avait le corps couvert de poils roux, la tête noire, les yeux petits, flamboyants comme des émeraudes, les griffes longues, minces, l'apparence et les allures d'un gros chat.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A la lueur de la lune, je distinguai ses traits : il était blême, avait les cheveux roux, les favoris rouges, les yeux caverneux ; il était grand et vêtu de noir.Pétrus Borel (1809-1859)
Mes amis disent que si le hasard avait placé mon lit en sens contraire, j'aurais eu peut-être la chevelure d'un blond moins roux et l'esprit d'une tournure moins solennelle.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il étoit haut d'une toise, cagneux & roux, bête au dernier dégré, & ivrogne à toute outrance.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Les richesses étalées dans les galeries des palais bleus et roux, ne sont-ce pas les productions de l'automne des peuples ?Jules Lemaître (1853-1914)
Est-ce la fiancée ou la femme de ce grand garçon si roux et si mal élevé ?Alfred Assollant (1827-1886)
Les cheveux roux, touffus, tombaient des deux côtés de la tête en nattes toutes prêtes à être relevées.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROUX, ROUSSE » adj. & subst.

Couleur jaune un peu ardente, qu'on appelle autrement poil de Judas. Les roux & les rousses sont sujets à sentir le gousset, le pied de Messager. Les Italiens aiment ceux qui tirent sur le roux, qui ont un poil blond doré. Les bonnes fritures se font au beurre roux. La toile, le papier & autres choses deviennent roux, si on les laisse au grand air. A la chasse les cerfs, les daims, les chevreuils sont bestes rousses. Ce mot vient de russus. Menage. On a dit aussi russceus. Du Cange dit qu'il vient de rufus, qui est une herbe propre à la teinture, qu'on nommoit autrement ros chez les Goths.
 
On dit proverbialement, A barbe rousse, & noirs cheveux, ne t'y fie si tu ne veux. Le proverbe Espagnol dit, Homme roux, & femme barbuë, de loin les saluë avec trois pierres à la main.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020