saint

 

définitions

saint ​​​ , sainte ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui est après sa mort l'objet, de la part de l'Église catholique, d'un culte public, en raison de la perfection chrétienne qu'elle a atteinte durant sa vie. La fête d'un saint, d'une sainte. —  Catalogue des saints. Récit de la vie d'un saint. ➙ hagiographie.
locution Ne savoir à quel saint se vouer : ne plus savoir comment se tirer d'affaire. —  Ce n'est pas un saint, il n'est pas parfait. —  Un petit saint, un personnage vertueux. Ce n'est pas un petit saint.
(dans d'autres religions) Les saints de l'islam, du bouddhisme.
Personne d'une vertu, d'une patience exemplaires.
nom masculin Le Saint des Saints, l'enceinte du Temple la plus sacrée (➙ sanctuaire). —  au figuré Le saint des saints : le cœur, l'endroit le plus secret et le plus important (d'une organisation…).
adjectif
S'emploie devant le nom d'un saint, d'une sainte. L'Évangile selon saint Jean. —  La sainte Famille : Jésus, Joseph et Marie. —  La Sainte Vierge. —  La Saint-Sylvestre : le 31 décembre.
Qui mène une vie irréprochable, conforme à la religion. Un saint homme, une sainte femme.
Qui a un caractère sacré, religieux ; qui appartient à la religion judéo-chrétienne, à l'Église (➙ consacré ; sanctifier). L'histoire sainte. Les Lieux saints, la Terre sainte. —  locution, familier Toute la sainte journée : pendant toute la journée, sans arrêt.
Guerre* sainte.
Qui est inspiré par la piété. Une sainte colère.
Qui inspire de la vénération.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Oui, je le jure, par le saint auteur de la nature, je n'aurai jamais d'autre épouse que vous.Restif de La Bretonne (1734-1806)
Vous avez beau être un saint, vous êtes un homme, et il n'entre pas d'hommes ici.Victor Hugo (1802-1885)
C'est de la passion que tu m'exprimes ; mais ce n'est plus le saint enthousiasme de tes bons moments.Arvède Barine (1840-1908)
Le prêtre, qui maintenant ne doutait plus, ne put dans sa terreur, achever le saint sacrifice.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Je m'estime par conséquent fondé à dire que ces propositions renverraient la libre circulation des personnes à la saint-glinglin.Europarl
Tedjini n'est plus un saint homme, c'est un saint, et sa maison devient une chapelle.Eugène Fromentin (1820-1876)
Jamais, depuis dix-huit ans que j'exerce le saint ministère, je n'avais eu le bonheur d'être si profondément édifié.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je vous demande qu'avec la diligence et l'énergie qui vous caractérisent, vous agissiez pour empêcher cette attaque de front au principe, quelquefois – seulement quelquefois – sacro-saint de la stabilité relative.Europarl
En général, dans de telles situations, l'information est morcelée, elle provient de sources diverses et personne ne sait à quel saint se vouer.Europarl
Ce saint avait été homme, il était resté homme : il avait souffert ; il avait jeté loin de lui les désirs de ce monde, après les avoir combattus avec courage.Madame de Krudener (1764-1824)
Elle élevait virilement son fils dans le saint amour de la patrie, et lui donnait l'exemple des plus hautes vertus.Eugène Sue (1804-1857)
Elle ne croyait pas faire encore assez en se livrant toute à l'amour permis et saint du mariage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Entre ce saint foyer et le berceau de son enfant, l'épouse est toujours jeune, d'un cœur tout virginal.Jules Michelet (1798-1874)
Mot saint qui, pour toute âme vraiment vivante et humaine, veut dire l'harmonie des cœurs qui fait celle de l'esprit et féconde l'invention.Jules Michelet (1798-1874)
D'ailleurs, le contraire fût-il malheureusement arrivé, comment ferais-je pour me conformer au texte du saint livre ?Hector Berlioz (1803-1869)
Le saint orateur démontre comment ce roi, qui n'eut pas, comme on sait, une sagesse trop austère, fut pourtant le plus sage et le plus parfait des hommes.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Mon père et ma mère s'aimèrent du plus saint amour pendant dix-huit ans, avec le plus grand désir d'avoir des enfants.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
A ce prix, l'on n'est point un saint, mais un homme d'esprit, d'âme sereine, et qui n'est point obligé d'être toujours d'accord avec lui-même.Émile Gebhart (1839-1908)
Je vous propose, dans la poursuite du même saint idéal, de faire un vœu différent : celui de l'action, car il y a en fait de nombreuses choses à faire.Europarl
Leur fortune naissante leur fit des flatteurs, qui, pour devenir eux-mêmes plus puissans, travaillèrent à augmenter le pouvoir du saint-siége.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAINT, AINTE » adj. & s.

Qui est exempt de tout peché, de toute corruption, qui a une pureté parfaite par son essence. En ce sens il ne se dit proprement que des Personnes Divines. Dieu est le Saint des Saints. Il faut estre saint comme nostre Pere celeste. Le Verbe incarné est appellé Saint Sauveur. Le Saint Esprit, la Sainte Trinité. La Sainte Vierge a été preservée de tout peché. Le Saint Sacrement est le vray Dieu sur nos autels.
 
SAINT, se dit aussi des creatures, des Anges, des Bienheureux que Dieu a admis à la participation de sa gloire eternelle, ou qui ont été canonisez & reconnus pour tels par le Pape & par l'Eglise, aprés plusieurs informations & ceremonies. La Feste des Saints Anges Gardiens, des Saints Innocens. Les Saints Patriarches. Dieu est admirable dans ses Saints. Les Saints Apostres, Martyrs, & Confesseurs, les Saintes Vierges. L'Eglise invoque & reclame les Saints, chante les Litanies des Saints & Saintes de Paradis, en fait commemoration dans le Breviaire à l'Office du commun des Saints, du propre des Saints. La Feste de la Toussaints ou de tous les Saints. Surius & Ribadeneira ont escrit la vie des Saints. On appelle aussi ce Recueil, les Fleurs des Saints.
 
On appelle par excellence les Saints Peres, les premiers Docteurs de l'Eglise Grecque, ou Latine, qui ont écrit sur les mysteres de la doctrine de la Religion, comme Saint Chrysostome, Saint Augustin, Saint Jerôme, Saint Ambroise, Saint Gregoire, &c.
 
SAINT, se dit aussi des hommes qui sont sur terre menant une vie chrestienne & exemplaire. Le Pape est appellé le Saint Pere. C'est un saint homme, qui mene une sainte vie. Cet homme est mort comme un Saint, c'est un Saint qui fait des miracles.
 
SAINT, se dit aussi des choses sacrées, ou qui appartiennent à l'Eglise, pour lesquelles on doit avoir une grande veneration. La Sainte Eglise, le Saint Concile, les Saintes Reliques, la Sainte Messe, les Saintes Huiles, la Sainte Ampoulle, le Saint Siege. On jure sur les Saints Evangiles, sur la Sainte Bible, sur les Saintes Escritures. Les Saints Canons. La Semaine Sainte. L'Année Sainte est celle du grand Jubilé. Il a été enterré en terre sainte, c'est à dire, dans une Eglise ou dans un cimetiere. On appelle par excellence la Terre Sainte, la Palestine ; & Jerusalem, la Sainte Cité, à cause que Dieu y a operé les mysteres de nôtre Redemption. Dieu dit aussi à Moyse, que la terre sur laquelle il marchoit étoit sainte.
 
On dit aussi, l'Histoire Sainte, en parlant de celle des Juifs, & de celle de l'Eglise. Le Pere Caussin a fait un livre intitulé la Cour Sainte.
 
SAINT, est aussi une épithete qu'on donne à plusieurs maladies, à cause qu'on en a été souvent gueri par l'invocation de quelques Saints, comme l'epilepsie, qu'on appelle le mal de Saint Jean ; la gale qu'on appelle le mal de Saint Main, ou de Sainte Reune ; le feu Saint Antoine ; la folie qu'on appelle des trenchées de Saint Mathurin.
 
SAINT, se dit proverbialement en ces phrases. Il ne sçait plus à quel Saint se voüer, pour dire, Ses affaires vont mal, il ne sçait plus quel remede y apporter. Il vaut mieux parler à Dieu qu'à ses Saints, pour dire, Il faut s'adresser plustost au Maistre qu'à ses Officiers, quand on veut obtenir quelque grace. On dit aussi, A chaque Saint sa chandelle, pour dire, qu'il faut interesser tous ceux qui peuvent aider à faire reüssir une affaire. On dit aussi, C'est un Saint qu'on ne chomme plus, un Saint qui ne guerit de rien, en parlant d'un homme disgracié, qui n'a plus de pouvoir de nuire ni de servir. On dit aussi, On l'a enlevé comme un corps saint. Voyez en l'origine à Banquier. On dit aussi d'un hypocrite, qu'il fait bien la Sainte Nitouche, que c'est un petit Saint de bois ; & ironiquement, qu'il est ceint de sa ceinture. On dit au contraire pour le faire valoir, Il y a de pires Saints en Paradis. On dit aussi, qu'un homme est à la prison de Saint Crespin, pour dire, qu'il est chaussé trop estroitement. On appelle aussi Saint Crespin, tous les outils d'un Cordonnier ; & figurément tout le bien d'un pauvre homme. On dit de deux personnes qu'on voit toûjours ensemble, que c'est Sainte Geneviefve & Saint Marceau ; que c'est Saint Roch & son chien. On appelle le vin de la Saint Martin, un present qu'on fait aux valets & aux Artisans le jour de la Feste de Saint Martin pour la celebrer. On dit aussi, quand on a appliqué tous ses soins pour guerir une personne, pour faire reüssir une affaire, qu'on y a employé toutes les herbes de la Saint Jean. On appelle des Saints de Greve, des filous, des couppes jarrets qu'on execute à la Greve, qui pour se déguiser prennent des surnoms de Saints, comme Saint Ange, Saint Germain, &c.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020