salutation

définitions

salutation ​​​ nom féminin

vieux Action de saluer. ➙ salut.
Manière de saluer exagérée. De grandes salutations.
au pluriel, dans les formules de politesse écrites Veuillez agréer mes respectueuses salutations.

synonymes

salutation nom féminin

salut, salamalecs (Afrique), civilités (vieilli)

révérence, courbette (péjoratif), [exagérée] salamalec (péjoratif, familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après cette salutation ses hôtes s'inclinèrent de nouveau, silencieusement et pleins de respect ; mais le roi de droite lui répondit au nom de tous.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
L'amour, c'est la salutation des anges aux astres.Victor Hugo (1802-1885)
Cette salutation, il la multipliait, il la répétait de cent façons, s'ingéniant à la rendre plus efficace.Émile Zola (1840-1902)
Et il fit le même geste d'agréable salutation.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une femme passe : elle porte dans ses bras un tout petit enfant ; elle me l'offre comme salutation amicale.Gustave Coquiot (1865-1926)
Tout dépaysé par l'attitude qui semblait exiger la génuflexion d'un fidèle, plutôt que la cordiale salutation d'un ami, il restait debout près de la porte, cherchant un exorde.Remy de Gourmont (1858-1915)
Eglise douce et discrète où nous entendîmes les enfantines voix de la salutation et les psalmodiements intérieurs de nos cœurs !Remy de Gourmont (1858-1915)
Cependant, après avoir échangé avec le soi-disant médecin une salutation muette, les deux femmes avaient repris leur conversation.Gustave Aimard (1818-1883)
Et elle accompagna d'un sourire aigu le bohémien qui, après une humble salutation, se retirait.Michel Zévaco (1860-1918)
Il ne répondit à leur salutation que par un signe de tête.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ayant mutuellement achevé la salutation, il lui dit qu'il desiroit parler à elle, s'il lui plaisoit.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Son sourire s'était voilé de mélancolie, tandis que sa nièce, sèche, sortie la première, n'avait eu qu'une légère salutation.Émile Zola (1840-1902)
Il fut obligé de répéter sa salutation d'une voix un peu plus haute ; cette fois, elle leva la tête.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SALUTATION » s. f.

Reverences, civilitez. C'est un homme caressant, qui fait de grandes salutations, de grandes civilitez à tous ceux dont il a besoin.
 
La Salutation Angelique, est une priere qu'on fait à la Vierge, qu'on nomme autrement l'Ave Maria, qui contient les mêmes paroles que l'Ange luy dit, quand il luy annonça le mystere de l'Incarnation. Elle a été introduite par l'ordonnance de Louïs XI. comme dit Robert Gaguin en ses Chroniques. Elle ne se fit d'abord qu'à midi ; mais depuis elle s'est faite aussi au son de la cloche qu'on sonne au point du jour, & à sept heures du soir, qu'on nomme le couvrefeu, & par corruption carfou.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021