sanglier

 

définitions

sanglier ​​​ nom masculin

Porc sauvage à peau épaisse garnie de soies dures, vivant dans les forêts. ➙ laie, marcassin ; solitaire. La hure du sanglier.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avoit un grand sanglier et trois bêtes de compagnie, dans l'une desquelles il donna, de demi-pied de profond, son premier coup d'épée.Jean Héroard (1551-1628)
Il était court et épais, haut en couleur, l'œil brillant et sans expression autre qu'une méchanceté de sanglier.Stendhal (1783-1842)
Un sanglier de plus ou de moins, qu'est-ce que ça fait à un vieil égyptien comme vous ?Charles de Bernard (1804-1850)
Les enfants savent par cœur toutes les chansons de chasse, et distinguent à l'instant la vue du débouché et le sanglier du marcassin ; c'en est curieux.Dorothée de Dino (1793-1862)
Cependant la lutte se prolongeait ; le sanglier ne faiblissait pas, mais le chasseur sentait ses forces l'abandonner...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ne pourrez-vous pas partir de là pour tacher de passer la main sur le dos de ce sanglier hérissé ?Denis Diderot (1713-1784)
Tout le monde partit sur la trace, car il était évident que le sanglier ne tarderait pas à tenir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il courut devant ses ennemis, comme devant les chiens fuit le sanglier dans la forêt.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les fronts soucieux et attristés se déridèrent à l'assurance qu'il donna d'avoir enceintré un sanglier.Charles de Bernard (1804-1850)
Vous me dites qu'il annonce que je dois périr par la pointe d'un fer ; mais un sanglier a-t-il des mains ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vers le milieu, deux piliers de tuffeaux, surmontés de chapiteaux, encadraient un portail massif, hérissé de clous formant des arabesques et décoré d'un pied de sanglier.René Bazin (1853-1932)
Le sanglier était à sa bauge, et le piqueur qui l'avait détourné répondait de lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La comtesse est ce sanglier que je n'ai pu blesser encore, et qui m'a mis dans l'état où tu me vois.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Enfin on dit la hure d'un sanglier, d'un ours, d'un saumon, d'un brochet, pour la tête, lorsqu'elle est coupée.Thomas Maguire (1776-1854)
Il virait de nouveau, à travers la pièce, de ses petits pas pressés et vacillants de sanglier captif.Fernand Vandérem (1864-1939)
Celui-ci qui venait de rendre un tel service, qui apportait ses preuves, n'eut qu'un regard, celui du sanglier, un grondement farouche qui le fit fuir.Jules Michelet (1798-1874)
L'homme était petit et maigre, mais large d'épaules, et ramassé sur lui-même comme un sanglier, dont il avait la robe fauve et la tête plantée bas.George Sand (1804-1876)
Parfois cette masse énorme s'arrêtait dans sa lente et tumultueuse retraite, et telle que le sanglier aux abois elle semait l'effroi parmi les chasseurs.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
J'irai au fond des forêts, mener la vie qui convient à un sanglier de bien et d'honneur.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
C'était le sanglier qui revenait au milieu des jeunes sous-bois, les froissant sur son passage, aussi facilement qu'un chien couche les tiges du chaume dans lequel il chasse.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SANGLIER » s. m.

Porc sauvage qui se retire dans les forests, & qu'on ne peut jamais apprivoiser. Quand le sanglier est jeune, on l'appelle marcassin. Lors qu'il a un an, on l'appelle beste de compagnie. A deux ans il sort de compagnie, & est dit ragot. A trois ou quatre ans il est dit en son tiers ou quart an ; & alors il est fort dangereux. A cinq ans il est dit mire, & alors ses deffenses estant tournees, il est moins à craindre. A six ans il est dit grand sanglier. A sept ans on l'appelle grand vieux sanglier. Une laye, c'est sa femelle. On appelle luittes ses testicules. Sa teste s'appelle hure. Les os de derriere les jambes proche les pieds sont appellez gardes. Les lieux où il repose se nomment bouges, ou son lit ou son sort ; son grouin boutoir. Bourbelier est la partie qu'aux autres animaux on appelle poitrine. On appelle sa graisse sain, comme celle de toutes les bestes mordantes. Le sanglier ne court pas, & ne se fie qu'à ses deffenses. Il a quatre dents ou deffenses ; deux en haut, qui ne servent qu'à aiguiser les deux de la barre de dessous qui tuent. Les deux d'enhaut s'appellent les grez, & les deux d'embas limes, dagues ou armes de la barre. Les dents de sa maschoire inferieure sortent de sa gueule, & se tournent en demi-cercle, & sont à trois pans comme un prisme. Quand il va aux gagnages, on dit qu'il va faire ses mangeures. On dit en parlant du sanglier, vermeiller, quand il cherche des vers en terre avec son boutoir ; & ces lieux où il a fouillé s'appellent boutis : herbeiller, quand il broute l'herbe : muloter, quand il fouille les endroits où les mulots cachent leurs glands & leurs bleds : & fouger, quand il arrache les racines des fougeres, de l'espurge, &c. Ce qu'il leve avec le boutoir s'appelle fouge, & les fosses qu'il fait pour cela affouchies. On dit que le sanglier se souille souvent, vemrouille & nazille dans la bouë ; & on appelle souil, l'endroit où il se veautre. Le souil fait connoistre sa grandeur. On dit qu'un sanglier est aux abois, quand il se deffend & contremord : & on appelle dentée ou atteinte, le coup qu'il donne de ses deffenses, qui descoud & eventre les chiens & les chevaux. La chasse du sanglier se fait à force aux accours avec les levriers, avec le limier en routaillant, avec des abboyeurs, avec des arquebuses, des amorces & des toiles dans les enceintes. Il y a un grand equippage entretenu pour courre le sanglier, qu'on appelle vautrait, & une charge pour le commander. La curée du sanglier s'appelle fouaille & cuierie, car elle se fait avec du feu. Ce mot vient du Latin singularis, parce que le sanglier marche seul, à la reserve des deux premieres années. Menage aprés Cujas.
 
On dit proverbialement, Au cerf la biere, & au sanglier le Miere ou Barbier, pour dire, qu'on peut guerir plus aisément de la playe que fait le sanglier, que de celle d'un cerf. On dit aussi, Assaut de levrier, fuite de loup, & deffense de sanglier, dont on a fait un proverbe militaire.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020