Email catcher

semer

Définition

Définition de semer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Répandre en surface ou mettre en terre (des semences). Semer du blé. proverbe Qui sème le vent récolte la tempête, en prêchant la violence on risque de déchaîner des catastrophes.
Répandre en dispersant. ➙ disséminer. Semer des pétales de fleurs sur le passage de qqn.
au figuré Semer la discorde, la ruine, la zizanie.
littéraire Semer (un lieu) de : parsemer de. au participe passé Une mer semée d'écueils.
familier Se débarrasser de la compagnie de (qqn qu'on devance). ➙ distancer. Semer ses poursuivants.

Conjugaison

Conjugaison du verbe semer

actif

indicatif
présent

je sème

tu sèmes

il sème / elle sème

nous semons

vous semez

ils sèment / elles sèment

imparfait

je semais

tu semais

il semait / elle semait

nous semions

vous semiez

ils semaient / elles semaient

passé simple

je semai

tu semas

il sema / elle sema

nous semâmes

vous semâtes

ils semèrent / elles semèrent

futur simple

je sèmerai

tu sèmeras

il sèmera / elle sèmera

nous sèmerons

vous sèmerez

ils sèmeront / elles sèmeront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot semer

Elle estime que ce site a été de nature à semer la confusion dans l'esprit des électeurs.Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel, 2013 (Cairn.info)
Il faut semer le doute, annuler toute certitude, imposer l'égarement au personnage comme au lecteur.Revue d'histoire de la Shoah, 1998, Myriam Ruszniewski-Dahan (Cairn.info)
Nulle réserve, sauf un peu de grain pour semer.Jules Michelet (1798-1874)
Et certes les attentions qu'une femme a pour nous peuvent encore, quand nous l'aimons, semer de charmes nouveaux les heures que nous passons auprès d'elle.Marcel Proust (1871-1922)
Elle travailla aussi avec ses enfants à préparer un coin de terre pour y semer du blé.Georges Dugas (1833-1928)
Et c'est ici que cette économie paléolithique s'avère bien différente de l'économie d'investissement (semer) et d'accumulation (stocker) qu'a introduit l'agriculture depuis le néolithique.Esprit, 2009, Olivier Abel (Cairn.info)
Donc nous en sommes là : semer le doute, et dans certains secteurs, récolter la sympathie.Nouvelles questions féministes, 2007, Julieta Paredes, , Sabine Masson (Cairn.info)
Il faut travailler la terre, semer, planter, récolter et vendre 7 jours sur 7.Ouest-France, 29/05/2021
L'arrivée de nouveaux traitements innovants commence malheureusement à semer le doute.Capital, 15/02/2017, « Santé : les solutions pour que notre système n'explose pas »
Et il aime semer cette passion des mots et de l'écrit.Ouest-France, Michel COUPARD, 06/06/2017
Lors d'une course-poursuite, le mis en cause aurait tenté de semer la police avant de prendre la fuite en courant.Ouest-France, 27/07/2021
Les enfants apprécient beaucoup ces activités et y mettent du cœur pour biner, sarcler, semer, entretenir les allées, surveiller l'évolution des plants.Ouest-France, 08/06/2021
Ce pile ou face économique et judiciaire a tout pour semer le trouble.Medium, 2017, Régis Debray (Cairn.info)
Il l'utilisa en vue de semer un germe dans les corporations d'étudiants allemands.Revue française d'histoire des idées politiques, 2001, Heinrich von Treitschke (Cairn.info)
L'intéressé fait mine d'obtempérer puis met les gaz pour semer la maréchaussée.Ouest-France, François BOSCHER, 01/07/2021
Mais en optant pour un sevrage rapide, elle peut semer une panique généralisée sur les marchés et stopper net la reprise mondiale.Capital, 26/12/2013, « Banque centrale américaine : au moindre de ses faux pas… »
Seulement, vos clients, ces petits animaux, ne vont pas manquer de semer la pagaille !Ouest-France, Marion BARGIACCHI, 17/06/2021
Ce doute, vous pouvez le semer sur le risque que votre chef prendrait en refusant vos idées.Capital, 15/04/2019, « Télétravail, changement de bureau... voici comment convaincre votre chef »
Parce qu'une fois de plus, bien que vos intentions soient louables (la loi des conséquences imprévues), vous risquez en fait de semer le chaos.Europarl
Elle imagina que c'était le dernier adieu du musicien, que jamais plus il ne reviendrait semer ses amoureuses tristesses.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SEMER v. act.

Mettre de la semence en terre pour la faire multiplier. On seme les grands bleds en automne, comme le seigle & le froment sur des terres qui ont trois labours. On seme les petits bleds en Mars & en Avril, comme l'avoine, orge, pois & vesse. On seme en divers temps les graines dans les jardins pour faire venir des fleurs & des fruits, comme melons, concombres, oeuillets, pieds d'aloüette, &c. Il ne faut semer ni trop dru, ni trop au large. Il faut semer avant que de recueillir, avant que d'avoir la recompense de ses travaux. Les champignons viennent sans semer.
 
SEMER, se dit figurément en choses morales. Semer sur l'arene, semer en terre ingrate, pour dire, Donner des instructions, faire des remonstrances à des gens qui n'en profitent point, faire du bien à des ingrats qui rendent le mal pour le bien.
 
SEMER, se dit aussi en choses spirituelles. Semer des heresies, de mauvais bruits, des calomnies ; semer la zizanie entre parents, pour dire, Introduire des erreurs, mettre la discorde dans une famille.
 
SEMER, signifie aussi, Distribuer secrettement & sous main quelque chose. Les Chefs des seditieux sement sous main de l'argent parmi le peuple, parmi des soldats, pour l'exciter à la revolte ; ils sement des libelles, des manifestes contre les Puissances.
 
SEMER, signifie quelquefois simplement, Respondre. Sa poche étoit troüée, il semoit son argent le long du chemin, sans qu'il s'en apperceût. On seme quelquefois de menuës graines sur un chemin difficile, afin qu'on le puisse reconnoistre. A la guerre on seme des chausse-trapes dans les lieux où il doit passer de la cavalerie ennemie.
 
On dit proverbialement, que la crainte des pigeons n'empêche pas de semer, pour dire, qu'il ne faut pas laisser d'entreprendre une affaire, quoy qu'il y ait quelque inconvenient à apprehender.
 
SEMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
SEMÉ, en termes de Blason, se dit des meubles dont un Escu est chargé, tant plein que vuide, en un nombre incertain, & dont quelques parties sortent de ses extremitez. Un Escu fleurdelisé, se dit de celuy qui est semé de fleurs de lis sans nombre. Ce fut au Sacre de Philippes Auguste qu'on commença de semer de fleurs de lis tous les ornements d'Eglise qui servirent en cette ceremonie.
 
On dit proverbialement, que de l'argent est clair semé chez quelqu'un, pour dire, qu'il en a fort peu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Les combinaisons de mots ? Quésaco ? Les combinaisons de mots ? Quésaco ?

Cet été, un tout nouveau dictionnaire a fait son apparition sur Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire de combinaisons de mots. Mais...

Géraldine Moinard 28/09/2022