serviable

 

définitions

serviable ​​​ adjectif

Qui est toujours prêt à rendre service. ➙ complaisant, obligeant.
 

synonymes

serviable adjectif

obligeant (soutenu), aimable, complaisant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un garçon de trente ans, vigoureux, agile, adroit, intelligent, doux et calme, parfois naïf, toujours souriant, serviable et bon.Jules Verne (1828-1905)
C'était la personne la plus naturellement aimable et la plus distinguée ; elle était douce, modeste, facile, serviable, « éloignée de toute intrigue et du commerce le plus sûr ».Gaston Maugras (1850-1927)
C'était un composé de qualités et de défauts : il était courageux, serviable, bon cœur ; mais, par contre, il était ivrogne, coureur et surtout paresseux à l'extrême.Eugène Chavette (1827-1902)
Quand son amour-propre n'était pas en jeu, il était bon prince, serviable, généreux, obligeant ; il savait se déranger, et il tenait ses promesses.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Les forces de police avaient, jusque là, consenti des efforts particuliers, adoptant une attitude impartiale et serviable à l'égard de tous les citoyens.Europarl
Enfin, tout ceci se résume à dire, ce que j'aurais peut-être dû faire plus tôt, que ma tente est petite, serviable, insignifiante, et que je l'aime.Charles Des Écores (1852-1905)
Fort bon garçon, du reste, inoffensif et serviable, il s'était occupé avec une ardeur incomparable d'organiser la défense.Guy de Maupassant (1850-1893)
Serviable, – surtout envers ses coreligionnaires, – aumônieux toutefois envers tous, il ne poursuivait que les riches, auxquels, seulement, il prêtait, préférant thésauriser.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Les mémoires du temps le citent pour ses distractions, ce qui n'empêchait pas qu'il ne fût très aimable, de bonne compagnie et fort serviable.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il voyait en moi une femme serviable à son foyer, à sa maison, à son avenir surtout ; mais je crois qu'il n'espérait pas tirer de moi d'autre avantage.René Boylesve (1867-1926)
Un autre passager ouvre une souscription pour offrir un souvenir au capitaine ; il a été on ne peut plus aimable et serviable ; il n'a rien de la morgue britannique.Ernest Michel (1837-1896)
Le soin de leur chère petite personne l'emporte sur tout sentiment de déférence respectueuse ou d'obligeance serviable.Charles Turgeon (1855-1934)
D'ailleurs, bon, reconnaissant, serviable pour tous et fidèle à ses amis ; n'ayant jamais qu'une parole et répondant toujours avec la franchise renversante des enfants terribles.Pierre Loti (1850-1923)
Elle m'a dit aussi que tu te marierais, et qu'alors je devrais être soumise envers ta femme et serviable envers tes enfants.Henry Gréville (1842-1902)
Et là-dessus il érige en maximes ses inclinations tempérées et aimables ; il se fait un point d'honneur d'être serviable et délicat.Hippolyte Taine (1828-1893)
Jamais il n'aurait pu rêver de tomber sur un garçon plus charmant, plus discret, plus serviable.Georges Ohnet (1848-1918)
Mais cela ne l'empêchait pas d'avoir des sympathies, de louer ceux qu'il aimait et d'avoir plaisir à se montrer serviable pour eux.Marcel Proust (1871-1922)
Pour rendre serviable l'embarcation de l'indien, on l'enduisit de graisse : des avirons furent dégrossis, et le 21 avril fut désigné comme le jour de l'embarquement.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Ses camarades l'aimaient ; en toute circonstance, on le trouvait bon et serviable, la main généreuse et le cœur ouvert.Alfred de Musset (1810-1857)
Gai, sans souci, fin, valeureux, héroïque même, un peu querelleur, cependant bon, serviable, sensible, je lui reconnus peu à peu toutes les qualités qui rendent un oiseau supérieur.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SERVIABLE » adj. m. & f.

Qui sert volontiers & promptement. Cet homme est courtois & officieux à ses amis, il est fort serviable. Ce garçon est bon valet, fort serviable, il fait promptement ce qu'on luy commande.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020