obligeant

 

définitions

obligeant ​​​ , obligeante ​​​ adjectif

Qui aime rendre service. ➙ complaisant, serviable ; obliger (II). —  par extension Propos, termes obligeants. ➙ flatteur.
 

synonymes

obligeant, obligeante adjectif

affable, aimable, bienveillant, bon, complaisant, généreux, gentil, officieux, prévenant, secourable, serviable, chic (familier), brave (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Grâce à l'obligeant portier, je n'avais aucun obstacle à vaincre, et nous menions, votre pupille et moi, une vie commode et réglée.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Celui-ci avait été adressé au premier, comme à un homme obligeant qui pourrait le servir.Denis Diderot (1713-1784)
L'ignorance, nous obligeant à négliger certaines choses qui existent dans la réalité sans exister dans notre pensée, est une sorte d'abstraction naturelle et forcée.Alfred Fouillée (1838-1912)
Pour me dire seulement un mot obligeant, que j'avais l'air de ne pas comprendre, elle finissait par des signes d'amitié...Adelaïde de Souza (1761-1836)
Une législation inadaptée, au fonctionnement médiocre, obligeant fréquemment les associations professionnelles à agir de manière inappropriée, ne doit pas servir d’excuse à l’abolition des associations proprement dites.Europarl
En obligeant à des armements continuels, en tenant la population maritime en haleine, elle tendait le principal ressort de la grandeur de la république ; elle développait l'énergie.Émile Vincens (1764-1850)
Elle se défendait contre les chats, chiens, et tout le monde la protégeait, ce qui était fort obligeant pour moi, car elle remplissait le plancher de taches blanches peu propres.Stendhal (1783-1842)
Il vaudrait mieux inclure dans les dispositions du règlement des règles obligeant toutes les unités de rendre leurs documents publics et de créer les registres les concernant.Europarl
Malheureusement, les exigences et les dispositions juridiques obligeant les laboratoires privés à révéler les informations en question aux autorités publiques ne seront pas opérationnelles avant 2005.Europarl
Les langues vivantes sont naturellement enseignées de la même façon, c'est-à-dire en obligeant les élèves à apprendre par cœur des subtilités grammaticales.Gustave Le Bon (1841-1931)
Voilà le quatuor assuré de trouver une bonne chambre dans un bon hôtel, – sans parler des égards que leur garantit cet obligeant personnage.Jules Verne (1828-1905)
Il acceptait quelquefois de s'entremettre entre deux amis brouillés, et cela faisait qu'on l'appelait le plus obligeant des hommes.Marcel Proust (1871-1922)
Elle trouvait le moyen de paraître se sacrifier encore à son mari en l'obligeant à travailler sans relâche pour augmenter une fortune déjà considérable.Eugène Sue (1804-1857)
Chacun a le sien dans le monde, et si vous saviez combien un mot obligeant, une mine gracieuse des personnes de votre rang donnent de popularité et attirent de partisans !Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Je tiens seulement à établir nos situations respectives, et qu'en t'obligeant, j'agis en véritable ami...Émile Gaboriau (1832-1873)
Non, c'est en leur parlant et en les obligeant à parler pour exprimer leurs désirs ou leurs besoins.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Il la trouva dans son lit, et si souffrante quelle ne répondit rien à ce qu'il lui dit d'obligeant.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Soudain, comme l'obligeant vieillard se relevait en même temps que le chevalier, un reflet de la bougie frappa, de revers, la carte malencontreuse.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Quentin s'en excusa sous le prétexte d'un grand mal de tête pour lequel le grand air devait être le meilleur remède ; et le prêtre obligeant le laissa enfin à lui-même.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
N'en dites rien que de bon et d'obligeant, et vous aurez mon estime, ma reconnaissance, ajouta-t-elle encore d'une voix adoucie.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBLIGEANT, ANTE » adj.

Civil, courtois, prest à faire plaisir, à rendre office. Il ma fait un accueil fort obligeant. On cageolle les femmes avec des paroles flateuses & obligeantes. Ce sont les manieres obligeantes qui gagnent les coeurs. On se ruine souvent pour estre trop obligeant.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020