sobrement

 

définitions

sobrement ​​​ adverbe

De manière sobre, simple.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Fontenelle seul la laissoit venir sans la chercher ; et il usoit si sobrement de l'attention qu'on donnoit à l'entendre que ses mots fins, ses jolis contes, n'occupoient jamais qu'un moment.Jean-François Marmontel (1723-1799)
L'excellent beurre de la montagne et les fromages les plus délicats étoient communs et coûtoient peu ; le vin n'étoit pas cher, et mon père lui-même en usoit sobrement.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Aujourd'hui j'ai pris un bain tiède ; je vis aussi sobrement que possible, sans autre boisson que l'eau, et sans nourriture animale.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On dit que vous êtes une dangereuse dame, et que ceux qui ne vous regardent pas assez sobrement en sont bien malades, et ne la font guère longue.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il avait parlé sobrement, sans gestes, mais la flamme du regard et la gravité de la voix trahissaient l'intensité du sentiment.Hector Bernier (1886-1947)
Elles étaient situées au premier étage, très vastes, sobrement meublées, et, malgré le feu qu'on y entretenait, très froides encore.Jules de Gastyne (1847-1920)
Cela sortait de sa bouche sans chaleur, sans exclamation, sans style, sobrement, simplement, sans bruit, sans couleur, comme la lumière sort de la lampe quand on l'allume.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il a vu les théâtres, les musées et les monuments ; il a parlé sobrement et judicieusement sur les arts.George Sand (1804-1876)
Pas mal d'ailleurs, marchant sec, d'un pas court, vêtue simplement, sobrement, mais coiffée d'une façon drôle, comme elles se coiffent toutes.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'y ai aussi sobrement que possible inscrit mes propres réflexions et ma part dans le combat.Romain Rolland (1866-1944)
Elle contient des chambres rondes très-sobrement mais très-joliment ornées de colonnes engagées avec des socles à griffes.George Sand (1804-1876)
Madeleine se transforma à ce mot ; ce ne fut plus la superbe jeune fille, calme, sévère, parlant sobrement.Alexis Bouvier (1836-1892)
Enfin, le poisson qu'on prenait sur cette côte était si malsain, que tous ceux qui en mangèrent, même sobrement, furent très dangereusement malades et coururent risque de la vie.Jules Verne (1828-1905)
C'était, entre des bords sobrement ondulés, un corps de femme, hissant à demi des eaux de la mer, puissant, gracieux, souple, modelé admirablement.René Boylesve (1867-1926)
Il boit et mange sobrement, fait un somme sur l'herbe, et s'éveille gai comme un pinson, prêt à recommencer.George Sand (1804-1876)
Ils vivaient sobrement, ayant toujours un peu de feu, mais comme des gens très gênés.Victor Hugo (1802-1885)
En un mot, ceux-là font, de la récréation que les autres se permettent sobrement, le fond et l'habitude de la vie.George Sand (1804-1876)
Ce sont des sujets antiques, sobrement traités, avec une grande science du dessin, froids et corrects, – en un mot de la sculpture peinte.Gérard de Nerval (1808-1855)
On ne se contenta plus d'une seule caisse sobrement ornée : on voulut en avoir deux, trois, même quatre, emboîtées l'une dans l'autre et couvertes de peintures ou d'inscriptions.Gaston Maspero (1846-1916)
Elle déjeuna, travaillée par ces idées, toute seule, comme elle déjeunait d'habitude, et très sobrement.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOBREMENT » adv.

D'une maniere sobre. Les Hermites vivoient fort sobrement, d'herbes, de legumes. Les affaires d'Estat sont delicates, il en faut parler sobrement. Cet Advocat avoit charge d'invectiver contre sa partie, mais il en a usé fort sobrement.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020