sonnant

 

définitions

sonnant ​​​ , sonnante ​​​ adjectif

vieux Qui résonne, sonne. —  moderne, locution Espèces sonnantes et trébuchantes : monnaie métallique.
(heure) Qui est en train de sonner. ➙ tapant. À cinq heures sonnantes. ➙ précis.
 

synonymes

sonnant, sonnante adjectif

précis, juste, pétant (familier), pile (familier), tapant (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avant que notre prisonnier eût eu le temps de répondre en lui-même à ces questions, un pas lourd et sonnant la ferraille succéda au bruit des verrous.Paul Féval (1816-1887)
Les sons du tambour du détachement chargé de conduire militairement les condamnés de la geôle à la potence annoncèrent, midi sonnant, que le spectacle attendu allait enfin commencer.Édouard Corbière (1793-1875)
La voix bruyante de la grosse horloge sonnant dix heures les fit tout à coup tressaillir, et le maire se leva brusquement.M. Maryan (1847-1927)
Serait-ce quelque mouche en chasse sonnant du cor autour de ces oreilles sourdes à la fanfare des hallali ?Aloysius Bertrand (1807-1841)
En ce moment, la cloche de la salle, sonnant à toute volée, annonça au dehors c'est le cas de dire urbi et orbi que les enchères allaient s'ouvrir.Jules Verne (1828-1905)
Des pensées chaudes montaient en moi, sonnant à mes oreilles toutes les cloches du vertige.Émile Zola (1840-1902)
Il dormait assez paisiblement, lorsque l'horloge d'un couvent voisin le réveille, en sonnant une heure.Charles Nodier (1780-1844)
À neuf heures précises, le roi donna lui-même le signal en sonnant le lancer, et chacun, montant à cheval, s'achemina vers le rendez-vous.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mon grand-père sonnait l'heure du dîner à ses hôtes, je n'ai pas été plus sacrilége en sonnant l'heure des vêpres à mes paroissiens.Léon Gozlan (1803-1866)
On perçoit, sans le comprendre, un murmure hideux, sonnant presque comme l'accent humain, mais plus voisin du hurlement que de la parole.Victor Hugo (1802-1885)
On quittait ce salon étincelant de lumières pour passer, à dix heures sonnant, dans la belle salle-à-manger, où l'on trouvait un poisson énorme.Stendhal (1783-1842)
D'ailleurs il me plaît, à moi, ce gentilhomme, et désormais je te défends d'y toucher et d'en dire un mot mal sonnant devant moi.André Lemoyne (1822-1907)
L'horloge, en sonnant, leur indiqua seule combien de minutes avait duré ce voyage douloureux fait par leurs âmes, dans l'immensité des souvenirs du passé et des craintes de l'avenir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De l'avenue du château sortaient, trompettes sonnant, les hussards du général qui, au milieu de ses officiers, marchait en tête du premier des deux escadrons.Eugène Chavette (1827-1902)
On les voit partout prêchant, promenant châsses et croix et sonnant leurs campanelles, pour que les naïfs se mettent de leurs confréries.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ce fut le timbre de la pendule sonnant sept heures qui arracha l'excellente veuve de cette grave préoccupation, si éloignée de son humeur habituelle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Puis, comme il faisait beau soleil, je me mis en route, mon sac de voyage à la main, pour le monastère, – où j'arrivai midi sonnant.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le jeune homme n'entendait que le bruit régulier de ses pas sonnant sur les dalles des trottoirs.Émile Zola (1840-1902)
J'avais encore un cadran en cristal transparent, marquant l'heure au gré des spectateurs, et sonnant sur un timbre également en cristal le nombre de coups indiqué.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Quelquefois, en sonnant à la porte, il se demandait, malgré lui, s'il allait la trouver seule ; et si un rival l'avait supplanté, aurait-il eu le droit de se plaindre ?Alfred de Musset (1810-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SONNANT, ANTE » adj.

Qui rend quelque son clair, qui fait du bruit, quand on le frappe. Estain sonnant, une monstre sonnante. A midi sonnant, pour dire, Precisément à midy.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020