sous-entendu

 

définitions

sous-entendu ​​​ nom masculin et adjectif

Action de sous-entendre ; ce qui est sous-entendu (souvent dans une intention malveillante). ➙ allusion, insinuation.
adjectif ➙ implicite.
 

synonymes

sous-entendu, sous-entendue adjectif

implicite, inexprimé, informulé, tacite

sous-entendu nom masculin

allusion, ellipse, insinuation, implicite, non-dit, réticence (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un bref du pape me donne l'autorisation, que je m'étais accordée tout seul, de rentrer dans la vie civile ; mais le sous-entendu de mon mariage a été désavoué.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il fallut son sourire pour me faire comprendre ce qu'il y avait de sous-entendu dans mon propre empressement à partir.René Boylesve (1867-1926)
Le corps, quoique juste, fut volontairement sous-entendu et noyé aux plis de la vaste robe de bure dont il s'enveloppait comme des vagues d'une marée.Georges Rodenbach (1855-1898)
Le silence sous-entendu sauvait tout ; il nous empêchait de nous apostasier, il ne nous empêchait pas de nous chérir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La liste des actions éligibles n'est en effet pas exhaustive, ce qui est sous-entendu par le mot « notamment ».Europarl
Je transcrirai ici quelques-uns de ces endroits qui ont de l'intérêt à travers leur obscurité et malgré le sous-entendu des allusions.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Mais ce sous-entendu a une implication intéressante : nous serions prêts à prendre des mesures humanitaires si elles coûtaient moins cher.Europarl
Nous nous inquiétons du fait que la cour, dans ses explications écrites, semble avoir sous-entendu le contraire.Europarl
Comme je ne suis pas d'aujourd'hui au théâtre, et que je sais sur le bout du doigt tout le sous-entendu de ces messieurs, j'ai tout précisé.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il vous suffirait, je le répète, de trois lignes pour indiquer ce sous-entendu, une date, un nom, une phrase, pas davantage...Edmond Biré (1829-1907)
On peut les relire ; cela mord à froid, comme l'eau seconde, et cela laisse parfois dans la blessure le sous-entendu d'un venin très spirituel.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il y a toujours je ne sais quel sous-entendu piquant dans ce qui s'échappe de sa conversation.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ce droit, à vrai dire, devrait être sous-entendu, et, sans même être inscrit dans nos codes, s'exercer sous le régime du droit commun.Jules Lemaître (1853-1914) et François Coppée (1842-1908)
C'est un sous-entendu que nous pouvons aisément nous épargner : il est clair que chacun n'apporte ici que sa conviction, et qu'il ne prétend pas l'imposer aux autres.François Guizot (1787-1874)
On peut dire d'elles, sans aucune métaphore, sans aucun sous-entendu, que ce sont des pattes modifiées.Edmond Perrier (1844-1921)
Nous souhaitons cependant mentionner que nous désapprouvons le concept de quotas sous-entendu, par exemple, dans le paragraphe 12 du rapport.Europarl
Le nom dut précéder le verbe, car le discours n'a point de sens s'il n'est régi par un nom, exprimé ou sous-entendu.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Entre nous deux, il était sous-entendu sans cesse, et il arrivait ceci que tous les autres mots du langage lui volaient son sens pour signifier : je t'aime.Paul Féval (1816-1887)
Rien sur nos antécédents opposés, rien sur nos opinions, rien sur nos ouvrages : tout le passé resta sous-entendu entre nous.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les soins psychiatriques nécessitent une action plus immédiate : les conditions de vie des patients sont déplorables et les ressources budgétaires, comme on l’a sous-entendu, sont limitées.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUSENTEND, ÜE » adj.

Mot ou clause qui se doit sousentendre. Quand on met un adjectif tout seul, le substantif est sousentendu.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020