splendeur

 

définitions

splendeur ​​​ nom féminin

littéraire Grand éclat de lumière.
au figuré Prospérité, gloire. Athènes au temps de sa splendeur.
Beauté pleine de magnificence. ➙ somptuosité.
Chose splendide. Cette tapisserie est une splendeur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son père lui-même disparaissait un peu dans son âme sous la splendeur de son amour.Victor Hugo (1802-1885)
On pensa alors, et assez justement, que, devenu relativement très pauvre, il se souciait fort peu d'aller promener sa ruine au milieu de ceux qu'avait offusqués sa splendeur.Émile Gaboriau (1832-1873)
De chaque côté de l'habitation se dressaient de beaux arbres, alors dans toute la splendeur de leurs frondaisons.Jules Verne (1828-1905)
Il signale ensuite les vices et les déportements de la noblesse ; il indique les réformes qui peuvent la rétablir dans son ancienne splendeur.Paul Lacroix (1806-1884)
Je le fis volontiers devant cette splendeur, qui me semblait devoir brûler celui qui y toucherait.Judith Gautier (1845-1917)
Nous verrons pourtant ce prince, pendant une administration de dix-huit ans, ajouter à la splendeur de sa patrie, comme s'il eût reçu la couronne dans un temps de prospérité.Pierre Daru (1767-1829)
La splendeur de son vêtement, dont il avait conservé quelques restes, attirait les regards sur lui.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Aujourd'hui, plus rien, et les traces même de cette splendeur sont effacées ; des amas de pierres çà et là, d'informes ruines émiettées sous les broussailles, servent aux discussions des archéologues.Pierre Loti (1850-1923)
On n'y découvre aucuns vestiges de la splendeur de ce séjour, où quinze mille hommes débarquèrent autrefois.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Dans ce temps-là, la splendeur militaire, l'aspect des uniformes, l'autorité des épaulettes exerçaient d'irrésistibles séductions sur certains jeunes gens.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il s'assit sur une chaise, face aux voitures qui dévalaient parmi la splendeur de l'avenue.Fernand Vandérem (1864-1939)
Cette ville, où il reste encore tant de monuments de sa splendeur passée, a toujours été en diminuant.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Quelquefois, vers le soir, la nature se montrait dans toute sa splendeur imposante, et faisait descendre au fond des âmes un secret effroi.Paul de La Gironière (1797-1862)
Seulement, aux rayons de la lune, qui brillait dans toute sa splendeur, j'avais pu l'examiner à mon aise.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qui pourrait donner une idée de sa splendeur à ceux qui ne l'ont jamais vu ?Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Nous ne les entendîmes point ; mais on nous dit que leurs sons répondaient à leur splendeur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le soleil ne va pas tarder à paraître, et, pour la première fois, tu pourras le contempler dans toute sa splendeur.Jules Verne (1828-1905)
Quelques années après ce moment de splendeur, où elle était rayonnante de beauté et fêtée dans les chansons du premier poète de son pays, son père fut ruiné.Auguste Angellier (1848-1911)
Elle le conjurait de faire cesser la guerre ; elle lui déclarait qu'il n'était pas d'autre moyen de rendre à sa patrie son antique splendeur.Ernest Daudet (1837-1921)
À 2 heures, le soleil brille dans toute sa splendeur, puis sa lumière diminue, et peu à peu il se fait presque nuit.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPLENDEUR » s. f.

Esclat, ce qui fait briller. Il se dit proprement de la lumiere du Soleil & des astres.
 
SPLENDEUR, se dit figurément en Morale, de l'éclat des choses du monde, des honneurs, des dignitez, des magnificences. Ce Prince vit avec beaucoup de splendeur, est fort magnifique. Cette famille est dans une grande splendeur, a de beaux emplois, des dignitez. Rome & la Grece ont bien perdu de leur ancienne splendeur, de l'état glorieux où elles étoient autrefois.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020