studieux

 

définitions

studieux ​​​ , studieuse ​​​ adjectif

Qui aime l'étude, le travail intellectuel. Un élève studieux. ➙ appliqué.
Favorable ou consacré à l'étude. Des vacances studieuses.
 

synonymes

studieux, studieuse adjectif

travailleur, appliqué, assidu, sérieux, bûcheur (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il semble que ces solitaires résidences inspirent à leurs possesseurs quelque chose du repos, des loisirs studieux, des goûts conservateurs, des contemplations philosophiques qui caractérisent ces hommes de paix.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il paraît être sobre, rangé et studieux ; il sait fort bien l'arithmétique et connaît la tenue des livres.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
En effet, on chercherait vainement chez ces musiciens studieux autre chose que des formes abstraites, de la syntaxe des sons, des combinaisons de voix, des imitations plus ou moins ingénieuses.Paul Scudo (1806-1864)
Les gendarmes russes sont moins occupés des braconniers que des studieux jeunes gens qui, dans les villes, étudient la chimie ou l'économie politique au fond de leur mansarde.Jules Legras (1866-1939)
Enfant blessé, je devins studieux, et fils d'une bonne mère, je vécus auprès d'elle où il faisait bon.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Les vrais talents, les gens studieux, honorables, n'agissent pas ainsi : ils marchent courageusement dans leur voie, ils acceptent leurs misères et ne les couvrent pas d'oripeaux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un public curieux et sympathique s'approche de ces montagnes de papier imprimé, et y cherche avec des regards studieux l'ouvrage désiré et peut-être ignoré du revendeur.Alphonse Chabot (?-1921)
Je vais m'occuper de chercher leurs écrits, et je les lirai avec un soin studieux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Une femme reprochoit à son mari studieux qu'il avoit de l'indifférence pour elle, qu'elle voudroit être livre, parce qu'il étoit toujours en leur compagnie.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
L'ennui de son état ne lui rendait que plus présent encore le souvenir de l'écolier studieux, et sa pensée n'était pas avec ses élèves, on le voyait bien.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il faut à l'homme sage et studieux un tome honorable et digne de sa louange.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Il est bien instruit dans les sciences de collège, il est studieux, il est initié dans trois langues sauvages, parle passablement l'anglais, est doué d'un riche caractère.Pierre Duchaussois (1878-1940)
C'était un homme d'un caractère tranquille et studieux, tout occupé de la philosophie grecque, et ne manifestant aucune ambition.Ernest Mercier (1840-1907)
Dirai-je cependant qu'on voudrait chez l'écrivain plus de spontanéité, plus d'abandon ; une phrase qui se détendit parfois et où l'on ne sentît pas autant le savant et studieux arrangement.Bathild Bouniol (1815-1877)
Docile, studieux et très-reconnaissant pour les soins qu'on lui prodiguait, son aimable caractère s'épanouissait sans efforts et semblait répondre à toutes les espérances qu'on avait conçues de lui.Paul Scudo (1806-1864)
Telle fut, dès le commencement de ce siècle, la tendance commune des efforts de tous les hommes studieux.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Des écoliers, pour peu qu'ils soient studieux, pourront faire aisément cette lecture en particulier dans le cours d'une année, sans que leurs autres études en souffrent.Charles Rollin (1661-1741)
Je ne suis pas riche, mais je suis assez studieux et assez économe pour me contenter de mon sort, et trouver la vie une assez bonne chose.George Sand (1804-1876)
Il avait l'air, devant cette immobile rangée de visages dominateurs, d'un clerc studieux, fourvoyé dans une assemblée de hauts barons.Jules Lemaître (1853-1914)
Voyant que j'étais studieux, il me laissa aller à l'école ; quand je sus lire et écrire, il me fit rester à la maison et m'apprit l'état d'orfévre.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STUDIEUX, EUSE » adj. & subst.

Qui aime l'estude, qui s'y applique fort. C'est un bon signe, quand un enfant est studieux. Un studieux reüssit à la fin, quelque peu d'esprit qu'il ait.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020