stupeur

 

définitions

stupeur ​​​ nom féminin

littéraire État d'inertie et d'insensibilité profondes. —  Psych. Incapacité totale d'agir et de penser (due à un choc, des substances chimiques…).
Étonnement profond. ➙ stupéfaction.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Louise écoutait, suspendue entre la stupeur et la honte : elle traversa deux chambres, silencieuse, tremblante de je ne sais quelle émotion, mais enfin tremblante.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Cette nomination inattendue souleva un cri de triomphe dans la gauche, tandis que les partisans du cabinet étaient dans une sorte de stupeur.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Louise eut un étonnement à ma vue, un instant de stupeur qui n'alla pas jusqu'à une reconnaissance nette, absolue.Louis Ulbach (1822-1889)
Héloïse resta évanouie une journée entière, et elle ne recouvra ses sens que pour tomber dans une morne stupeur.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Le monde, évidemment, était nouveau pour moi, et l'on jugera ma stupeur bien naïve, mais rien, jusqu'à présent, ne m'avait paru extraordinaire ; or, cela me parut extraordinaire.René Boylesve (1867-1926)
Ses tempes bourdonnaient, elle voyait tourner des cercles de feu, et, dans sa stupeur, ne comprenait plus qu'une chose, c'est que certainement elle allait bientôt mourir.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il y eut, après ce double départ, un moment de stupeur terrible parmi tous ceux qui étaient restés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Puis il tressaillit, d'une stupeur qui ne manqua pas de croître à mesure qu'il parcourait les lignes.Daniel Lesueur (1854-1921)
Gaétane resta seule un instant, dans une telle stupeur qu'aucune idée distincte ne se formulait dans sa tête.Daniel Lesueur (1854-1921)
On pouvait à peine se tenir debout, et celui qui perdait l'équilibre tombait frappé d'une stupeur glaciale et mortelle.Émile Bouant (1847-1926)
Il vit seulement une scène confuse : deux jeunes filles terrassées, et trois hommes que sa présence subite semblait frapper de stupeur.Paul Féval (1816-1887)
Nous savions trop que ce malade pouvait, qu'il devait mourir ; puis notre déconcertement confine à la stupeur devant une fin qui nous surprend comme si nous ne l'eussions jamais pressentie.Paul Bourget (1852-1935)
Comment n'eût-elle pas été déconcertée jusqu'à la stupeur par le quartier où sa cousine avait ses rendez-vous ?Paul Bourget (1852-1935)
Valentine regardait ce qui se passait devant ses yeux avec un profond sentiment de stupeur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'où venait sa stupeur, en m'apercevant, puis sa colère, son trouble et cette hâte de se débarrasser de moi ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle eut d'abord un mouvement de stupeur ; puis un léger sourire courut sur ses lèvres.André Theuriet (1833-1907)
Notre résolution est l'expression de notre stupeur et de notre indignation ainsi que de notre solidarité à l'égard de tous ceux qui sont persécutés.Europarl
Elle continuait, elle bégayait, disait leur stupeur, car depuis longtemps ils ne se touchaient plus que pour le plaisir, résolus à tout plutôt que d'avoir un troisième enfant.Émile Zola (1840-1902)
Frappée de stupeur, elle ne voyait même pas les deux vaches et les trois moutons qui galopaient, effarés, à travers un carré de jacinthes défleuries...Octave Mirbeau (1848-1917)
Les gens riches se sont enfuis, les bourgeois tremblent et se cachent, le peuple est frappé de stupeur.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020