Email catcher

stupéfaction

définitions

stupéfaction ​​​ nom féminin

État d'une personne stupéfaite.
État d'une personne stupéfiée (1).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il a créé la stupéfaction, avec ses confrères, en fixant la part des lipides dans l'apport énergétique total quotidien entre 35 et 40 %, au lieu des 30-35 % auparavant préconisés.Ça m'intéresse, 05/12/2020, « Vive le gras mais pas n'importe lequel ! »
De la profonde stupéfaction du futur acquéreur découvrant le bocal, qui s'en soucierait ?Cahiers de l'enfance et de l'adolescence, 2019, Jean-François Pribille (Cairn.info)
Un cri de stupéfaction s'étouffa dans sa poitrine.Paul Féval (1816-1887)
Brusquement la meute se met à vociférer en chœur, à la stupéfaction des hommes qui n'en peuvent croire leurs oreilles.Louis Boussenard (1847-1910)
La septuagénaire ne s'arrêta point à des stupéfactions qui vraisemblablement ne l'étonnaient pas elle-même.Pierre Louÿs (1870-1925)
Le monde entier a accueilli la nouvelle avec stupéfaction et a pris le deuil, et des milliards de personnes lui ont rendu hommage.Europarl
Par contre, en franchissant le seuil, on ne peut s'empêcher de pousser un cri de stupéfaction.Ouest-France, 12/09/2014
En définitive, il faut surtout mesurer l'obscurantisme de ceux qui dénoncent, avec stupéfaction, l'obstination étrange des professeurs à défendre la discipline qu'ils enseignent.L'enseignement philosophique, 2011, Guy Desbiens (Cairn.info)
Face à ce qui paraît une bonne nouvelle pour les uns, c'est la stupéfaction dans la salle.Ouest-France, 16/04/2021
Il provoqua stupéfaction, incompréhension et tristesse : souffrance de l'abandon, celui des fils par leur père.Le genre humain, 2009, Bernard Forthomme (Cairn.info)
Dans la salle du tribunal, la stupéfaction se fait entendre, dans un murmure.Ouest-France, Angélique CLÉRET, 30/12/2020
A ces mots il se fit un silence de stupéfaction, comme si l'on eût sonné sur le transatlantique la cloche d'alarme.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Un mélange de stupéfaction et de désespoir se lit sur son visage.Ouest-France, 26/10/2020
Après le choc et la stupéfaction, place aux constatations et à la réorganisation.Ouest-France, Pierre MOMBOISSE, 15/09/2021
On peut juger de sa stupéfaction quand, en arrivant l'entrée de la galerie souterraine, il vit que la pierre dont il l'avait close était dérangée.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
À la grande stupéfaction des riverains, la maire a annoncé au conseil que ce même jour, elle avait signé l'accord de division de la parcelle.Ouest-France, 12/09/2021
Dans le passé, les employés découvraient avec stupéfaction que la société qui les employait, allait fermer, ou être mise en faillite.Cahiers de psychologie clinique, 2018, Dominique di Liberatore (Cairn.info)
Inversement, l'influence externe peut devenir un traumatisme, si – en plus de la stupéfaction et de la brutalité – elle est marquée par sa crudité.Revue française de psychanalyse, 2006, Joachim Küchenhoff (Cairn.info)
Ce qu'il éprouva d'abord, ce fut une stupéfaction infinie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STUPEFACTION » s. f.

Engourdissement d'une partie du corps, qui le rend incapable de mouvement & de sentiment. Il ne se dit qu'en Medecine.
 
STUPEFACTION, se dit aussi au figuré, d'un estonnement extraordinaire qui cause une espece d'extase qui rend immobile. Il n'est en usage que dans le dogmatique.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022