stupéfaction

 

définitions

stupéfaction ​​​ nom féminin

État d'une personne stupéfaite.
État d'une personne stupéfiée (1).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous comprenez ma stupéfaction : comment avait-il des relations dans ce monde, et telles qu'il pouvait y présenter quelqu'un ?Hector Malot (1830-1907)
Le marquis fit un geste de stupéfaction et s'arrêta ; il n'avait pas remarqué cette particularité.Gustave Aimard (1818-1883)
Il apparut, le visage décomposé par la frayeur, et considérant avec stupéfaction un objet étrange qu'il tenait à la main.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Sa stupéfaction fut grande à cette révélation ; il déclara nettement ses désirs, et ce fut au tour de notre père d'être stupéfait.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et quelle ne fut pas ma stupéfaction, quand j'ai demandé cette réunion, de constater que c'était la première fois depuis la création de l'euro qu'elle avait lieu !Europarl
La physionomie de son interlocuteur ne dénonça guère qu'une stupéfaction intense, – mais dépourvue de toute apparence d'hostilité.Paul Mahalin (1838-1899)
Au silence de la stupéfaction succédèrent les applaudissements de l'enthousiasme ; puis vinrent les éloges et les flatteries charmantes qui caressent si doucement l'amour-propre des artistes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce n'est pas sans une vive stupéfaction que je reconnus l'écriture de mon ami et que je parcourus ces deux pages.Camille Flammarion (1842-1925)
À cet instant même, le jeune garçon aborda sa maman, qui fit un pas en arrière et parut le regarder avec une véritable stupéfaction.Paul Féval (1816-1887)
Brusquement la meute se met à vociférer en chœur, à la stupéfaction des hommes qui n'en peuvent croire leurs oreilles.Louis Boussenard (1847-1910)
Mais alors on reconnut avec stupéfaction que cette maison était une simple guérite, et qu'il était impossible d'y loger plus d'une personne.Louis Ulbach (1822-1889)
De cette époque à 1795, le chiffre s'en était rapidement élevé jusqu'à onze, – à la grande stupéfaction et à la plus grande épouvante des populations d'alentour.Paul Mahalin (1838-1899)
Quand je fus un peu remis de ma stupéfaction, je ne sais ce que je répondis, ma tête se troublait, et il m'était impossible d'avoir une idée juste.George Sand (1804-1876)
Je rentrai ; de loin les glaces me parurent d'une transparence extraordinaire, je m'approchai : quelle fut ma stupéfaction de voir que tout avait disparu, la contraction de l'albumine avait tout enlevé.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Malgré sa stupéfaction et sa frayeur, elle eut la force de lui montrer de la main le salon faisant suite à celui où ils se trouvaient, et il la suivit.Hector Malot (1830-1907)
Il y eut d'abord un silence de stupéfaction profonde, puis un formidable cri d'enthousiasme que couvrit presque aussitôt une terrible détonation.Hector France (1837-1908)
À ma grande stupéfaction, une expression de joie complète éclaira ce visage encore contracté ; il y eut distension des muscles.Jules Lermina (1839-1915)
La stupéfaction se peignit sur les traits de celle qu'il implorait ainsi et de ses deux compagnes.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Les deux cavaliers éperonnèrent leurs montures et partirent au grand trot par une route transversale, à la grande stupéfaction des deux exempts qui les surveillaient.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Sous ces coups, une pierre à moitié descellé se détacha, tomba dans le vide... d'en bas, une clameur de stupéfaction, de rage et de terreur monta jusqu'à eux...Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STUPEFACTION » s. f.

Engourdissement d'une partie du corps, qui le rend incapable de mouvement & de sentiment. Il ne se dit qu'en Medecine.
 
STUPEFACTION, se dit aussi au figuré, d'un estonnement extraordinaire qui cause une espece d'extase qui rend immobile. Il n'est en usage que dans le dogmatique.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020