Email catcher

ébahissement

définitions

ébahissement ​​​ nom masculin

Étonnement extrême. ➙ stupéfaction, surprise.

synonymes

ébahissement nom masculin

stupeur, étonnement, stupéfaction, surprise

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il joue avec les langues à l'ébahissement des genevois qui l'écoutent.Che vuoi ?, 2004, Laurent Cornaz, Qi Chong (Cairn.info)
Un spectacle inédit, féerique, spontané et éphémère pour un ébahissement familial.Ouest-France, 08/12/2018
Cependant le médecin sera choqué, son visage exprimera l'ébahissement mais aussi une tristesse, car une larme glissera sur sa joue.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2019, Jean-Marie Terpereau (Cairn.info)
L'ébahissement total se fait à la fin de la présentation.Ouest-France, 02/08/2020
Et j'entrai prendre place, au grand ébahissement des huissiers qui n'en revenaient pas.Félix Galipaux (1860-1931)
Les yeux du vieil ingénieur s'agrandissaient d'ébahissement derrière ses lunettes...Émile Gaboriau (1832-1873)
L'ébahissement des bourgeois contemplait et commentait cette machine, fièrement cahotante.Victor Hugo (1802-1885)
Le travail effectué sur ces trois mois s'est déroulé avec écoute, passion et ébahissement.Ouest-France, 15/06/2017
Passé leur premier ébahissement, ses proches lui demandent de faire des études plus raisonnables et elle devient comptable.Ouest-France, 18/03/2014
L'ébahissement envahit les yeux des bambins quand il dévoile un étage, mis sous verre, d'une ruche et ses locataires.Ouest-France, 07/05/2015
De fait, ces histoires en provoquant l'ébahissement et le rire, au détriment de toute logique de pensée consciente, amènent à l'agencement de points de convergences avec la psychanalyse.Le Carnet PSY, 2012 (Cairn.info)
Ils imaginèrent que des mains tavelées s'en occupaient avec sérieux, mesurèrent qu'ils avaient la vie devant eux, d'où un certain ébahissement qui les saisissait.Nord', 2019, Nicolas Wallart (Cairn.info)
Cet homme-là, certainement, était né stupéfié ; il avait l'ébahissement congénital.Fernand Kolney (1868-1930)
Il serait impossible d'exprimer mon ébahissement et le trouble de mon esprit à cette occasion.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Mais l'affect qui a présidé à notre échange a été plus l'ébahissement que l'agacement.La Cause du désir, 2013, Cédric Villani (Cairn.info)
À en voir l'ébahissement des passants, l'inattendu au coin de la rue, ça marche.Ouest-France, 21/07/2017
Un ébahissement comique en son intensité se peignit sur les traits de l'avocat.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce qui n'a pas manqué de provoquer l'hilarité des plus grands et l'ébahissement des petits.Ouest-France, Vincent COTINAT, 03/12/2017
Contemplons, en cachant poliment notre ébahissement et nos sourires, l'ampleur des curriculum vitae de ceux qui dirigent universités, grands instituts de recherche, commissions scientifiques régionales.Communications, 2014, Thierry Patrice (Cairn.info)
Les assistants semblent remplis de surprise et d'admiration ; un d'eux porte la main à sa bouche, l'autre à sa joue, par un geste involontaire d'ébahissement.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBAHISSEMENT » s. m.

Admiration subite, estonnement causé par quelque chose d'extraordinaire. La cheute de ce favori cause un grand esbahissement parmi le peuple.
Drôles d'expressions C'est de la daube C'est de la daube

D'où vient la mauvaise réputation de ce plat de viande cuit à l’étouffée ?

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 26/01/2022