Email catcher

ahurissement

Définition

Définition de ahurissement ​​​ nom masculin

État d'une personne ahurie.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ahurissement

On peut dire que la comparaison était le principe même de l'ahurissement qu'exprime souvent sa correspondance.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2006, Christian Topalov (Cairn.info)
N'est-ce pas cela qui devrait d'abord susciter notre ahurissement, et non le péché ?Nouvelle revue théologique, 2005, Michel Salamolard (Cairn.info)
Il ne dissimule à personne sa perplexité, ni même son ahurissement.Sociologie, 2012, Christian Baudelot (Cairn.info)
Je n'ai jamais éprouvé cela, je constate en moi un vague regret de rien, un peu de malaise moral et d'ahurissement devant ce mal inconnu.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Le design même des poupées dérange : leur corps reste ébauché et leur visage exprime une forme d'ahurissement.Hermès, 2019, Agnès Giard (Cairn.info)
L'ahurissement qu'il manifeste ne doit rien à son talent de comédien.Esprit, 2009, Claude-Marie Trémois (Cairn.info)
Je me sentais très bête, je tournais à l'ahurissement.Émile Zola (1840-1902)
Ce spectacle, tendre mais incisif, se penche sur nos conditions de travail et sur la fatalité de nos vies avec cette dérision qui vous emportera dans l'ahurissement et le rire.Ouest-France, 10/08/2016
Que la première réaction soit le rire ou l'ahurissement, l'effet obtenu est alors néanmoins le même : on a l'air, au sens figuré, enthousiasmé.Genèses, 2012, David A. Snow, Solenne Jouanneau, Yann Raison du Cleuziou (Cairn.info)
Au plus loin donc de l'ahurissement ou de l'idolâtrie, l'image visible est alors l'élément d'une histoire.Multitudes, 2007, Jacques Rancière (Cairn.info)
Restera une espèce d'ahurissement et une inquiétude de s'être senti comme suspect.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, Nicole Malinconi (Cairn.info)
S'expriment alors tristesse, désespoir, colère, déni, culpabilité, ahurissement et peur.Cahiers de psychologie jungienne, 2020, Jeffrey T. Kiehl, Laurence Lacour (Cairn.info)
Et il resta quelques instants, bouche béante, en regardant avec ahurissement le jeune homme immobile devant lui.Charles Durand (1863-1907)
Les chefs de gare ne savaient auquel entendre, les hommes d'équipe étaient dans l'ahurissement.Amédée Achard (1814-1875)
Cet ahurissement atteint également le lecteur qui y pense longtemps après avoir refermé le livre.Études, 2016 (Cairn.info)
On pourrait s'attarder sur ces mots proches et pourtant différents dans leur acception : stupeur, stupéfaction, étonnement, surprise, voire même ahurissement.Le Français Aujourd'hui, 2016, Yann Miralles (Cairn.info)
Mais un premier ahurissement l'avait fait s'asseoir, les jambes nues.Émile Zola (1840-1902)
Elle eût souri, si elle l'avait pu, de son ahurissement.Victor Margueritte (1866-1942)
Les premières heures avaient roulé dans un ahurissement stupide, dans une contemplation physique et inconsciente des choses.Edmond Haraucourt (1856-1941)
La conviction que les systèmes d'autorité et de communication remplissent une fonction idéologique d'ahurissement des masses n'est plus le privilège d'une poignée d'intellectuels.Sécurité globale, 2016, François-Bernard Huyghe (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine