saisissement

définitions

saisissement ​​​ nom masculin

Effet soudain d'une sensation ou d'une émotion. Être muet de saisissement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle me trouva encore appuyé sur la porte ; je ne pouvais revenir de mon saisissement ; elle devina que je l'avais entendue, et m'emmena dans les jardins.Adelaïde de Souza (1761-1836)
Dans les premiers moments, ils ne voyaient rien, n'entendaient rien ; c'était ce mélange d'agitation et de saisissement, de trouble et de stupeur que cause un coup de foudre.François Guizot (1787-1874)
Je l'ai dit et je le redis encore : sa vue, à l'improviste, me remplit de saisissement.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le cabanier et sa fille redressèrent la tête en même temps, le premier tout surpris, la seconde avec une exclamation de saisissement.Émile Souvestre (1806-1854)
La foudre tombant aux pieds de la comtesse et de son fils eût causé, à tous deux, moins de saisissement.Émile Souvestre (1806-1854)
Mais personne n'en soupçonna la cause ; on l'attribua en entier au mal de la veille et au saisissement occasionné par l'air du matin en sortant de déjeuner.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Vous m'avez vu sous des conditions déplorables : j'étais à la fois – très troublé par le vin – le manque de sommeil – et le saisissement de vous parler.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Je n'ai pu me défendre d'un saisissement que je me suis reproché après, mais j'ai fini par penser que ce serait peut-être là l'époque de votre bonheur.Gaston Maugras (1850-1927)
Elle se remit et eut, dit-on, un vif regret de n'avoir pu éviter les effets de ce saisissement.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Ce mouvement m'avait amené devant la glace ; j'y vis la porte s'ouvrir sans bruit, derrière moi, et donner passage à un être dont l'aspect me causa quelque saisissement.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Dans ses yeux, je ne sais quel égarement exprimait parfois le saisissement soudain de l'horreur, et son visage se couvrait ensuite des sombres couleurs d'un morne désespoir.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Je l'appelai par son nom et me présentai devant elle, sans réfléchir au saisissement que j'allais lui causer.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Isaac, son père, alors malade, fut tellement frappé de cette révolution qu'il succomba à son saisissement.Pierre Daru (1767-1829)
Jeanne s'approcha de son lit sans rideaux et put le contempler avec un douloureux saisissement.Émile Souvestre (1806-1854)
Après le premier saisissement, elle longea la clôture, trouva une ruelle qui filait entre les maisons éparses.Émile Zola (1840-1902)
Toute grande personne, à la place de cet enfant, eût éprouvé en cette conjoncture, un saisissement des plus désagréables.Daniel Lesueur (1854-1921)
Arrivé à une lieue de distance, on aperçut avec une sorte de saisissement indicible des colonnes de troupes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il y eut comme le saisissement qui vous prend devant un spectacle de beauté supérieure.Amédée Delorme (1850-1936)
Dans ce moment... je rassemble toutes mes forces... toute mon énergie... et il m'en faut beaucoup... pour lutter contre le saisissement d'une telle découverte...Eugène Sue (1804-1857)
Alors je descendis, mais mon saisissement était tel, que j'étais à peine à une longueur de main de lui quand il passa près de moi.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAISISSEMENT » s. m.

Trouble d'esprit qui surprend & altere la santé à la veuë de quelque accident fort touchant, ou au recit de quelque mauvaise nouvelle. Le saisissement cause souvent une maladie mortelle. Un saisissement de coeur l'a fait esvanouïr, tomber en syncope.