Email catcher

saisissement

définitions

saisissement ​​​ nom masculin

Effet soudain d'une sensation ou d'une émotion. Être muet de saisissement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'ensuit que l'arrêt, l'étonnement, et le saisissement inaugural sont déjà des événements narratifs qui introduisent au développement du récit.TOPIQUE, 2006, Marie-Thérèse Couchoud (Cairn.info)
La compréhension de l'analyste est souvent un produit d'une appréhension fulgurante, un saisissement surprenant qui l'oblige à une poursuite du travail auto-analytique, censé être constant.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2009, Nicolas Gougoulis (Cairn.info)
N'avait-il pas imposé à cette pauvre petite un excessif saisissement ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Dire la terreur, le saisissement vertigineux qui semparèrent de lui, serait chose impossible !Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Il suggère moins le caractère novateur du saisissement collectif au xxe siècle que son élargissement médiatique.Sociétés & Représentations, 2011, Pascale Goetschel (Cairn.info)
Mais il est vrai que le crayon de bois avec ses nuances de gris apporte une ligne délicate qui peut provoquer l'émotion, le saisissement.Ouest-France, Philippe GILBERT, 07/05/2015
Toute grande personne, à la place de cet enfant, eût éprouvé en cette conjoncture, un saisissement des plus désagréables.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il est une autre forme de saisissement due à une situation tout inverse.Lettres de la SPF, 2007 (Cairn.info)
Dans la rencontre, il y a parfois du saisissement, de l'étonnement, de l'interrogation, des malentendus, du plaisir de penser aussi.TOPIQUE, 2006, Chantal Vénier (Cairn.info)
De leur saisissement qu'ils nous imposent et nous obligent à partager.Contraste, 2014, Pom Bessot, Philippe Lefait (Cairn.info)
Il faut lire le titre de ce livre en son sens littéral : il parle du saisissement, de l'expérience métaphysique que produit le bord de mer.Esprit, 2017 (Cairn.info)
En haut, elle eut un saisissement, en entrant dans la chambre.Émile Zola (1840-1902)
Et c'est l'urgence du présent qui pose le saisissement comme origine de l'événement narratif et des actes de pensée par lesquels le récit se génère.TOPIQUE, 2006, Marie-Thérèse Couchoud (Cairn.info)
Après un moment de saisissement, les intrépides ont pu savourer l'expérience.Ouest-France, 31/12/2015
Il importe de faire résonner ce nom qui relève plus du saisissement que de la démonstration.Études, 2002 (Cairn.info)
Ils restèrent debout de saisissement ; et leurs mains tremblaient.Émile Zola (1840-1902)
La chambre claire est un hymne au donné, c'est précisément la supériorité de la photographie, science des êtres uniques, saisissement du donné.Rue Descartes, 2001, Alain Finkielkraut (Cairn.info)
Il y a véritablement une expérience du saisissement et une difficulté pour en rendre compte.Sociologie de l'art, 2004, Roberta Shapiro (Cairn.info)
Mais elle et son mari venaient d'avoir un saisissement, en le voyant là.Émile Zola (1840-1902)
Marthereau, à qui elle a souri, est muet de saisissement.Henri Barbusse (1873-1935)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAISISSEMENT » s. m.

Trouble d'esprit qui surprend & altere la santé à la veuë de quelque accident fort touchant, ou au recit de quelque mauvaise nouvelle. Le saisissement cause souvent une maladie mortelle. Un saisissement de coeur l'a fait esvanouïr, tomber en syncope.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022