subjuguer

 

définitions

subjuguer ​​​ verbe transitif

vieux Réduire à la soumission (→ mettre sous le joug*).
Séduire vivement (par son talent, son charme…). ➙ conquérir, envoûter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je subjugue

tu subjugues

il subjugue / elle subjugue

nous subjuguons

vous subjuguez

ils subjuguent / elles subjuguent

imparfait

je subjuguais

tu subjuguais

il subjuguait / elle subjuguait

nous subjuguions

vous subjuguiez

ils subjuguaient / elles subjuguaient

passé simple

je subjuguai

tu subjuguas

il subjugua / elle subjugua

nous subjuguâmes

vous subjuguâtes

ils subjuguèrent / elles subjuguèrent

futur simple

je subjuguerai

tu subjugueras

il subjuguera / elle subjuguera

nous subjuguerons

vous subjuguerez

ils subjugueront / elles subjugueront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Telle fut l'origine modeste de cette ville merveilleuse dont la grandeur inespérée s'explique par la fatalité des circonstances qui la condamnaient à subjuguer ses voisins pour sauvegarder son indépendance.Paul Scudo (1806-1864)
Et ne rougiriez-vous pas aussi quand je les exhorterais à préférer l'honneur à leurs passions, à ne pas se laisser vaincre et subjuguer par leurs passions ?Isabelle de Charrière (1740-1805)
Larévellière le caressa beaucoup, et réussit à le subjuguer, moitié par des flatteries adroites, moitié par le respect qu'il sut lui inspirer.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vous l'appercevrez, sans doute, souvent dans cette histoire, peut-être au moment même où je parle de le subjuguer, et vous pourrez me retrouver orgueilleux jusque dans mon humilité.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Elles joignaient à ces adroites manœuvres des attentions délicates et familières propres à subjuguer un vieillard.Octave Feuillet (1821-1890)
Vous autres, héros qui gouvernez le monde, vous ne vous laissez pas subjuguer par l'attendrissement ; vous éprouvez tout comme nous, mais vous gardez votre décorum.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
La perspective de brillantes transactions leur inspira la pensée de ramener à eux l'opinion chez ces mêmes peuples qu'ils avaient vainement tenté de subjuguer.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Sténio le domina par un de ces regards magnétiques où la volonté de l'homme se concentre au point de subjuguer la volonté même des animaux féroces.George Sand (1804-1876)
J'ai toujours pensé qu'un homme ne peut répondre, ni de son bonheur, ni de celui de la femme qu'il aime, s'il ne sait pas dédaigner l'opinion ou la subjuguer.Madame de Staël (1766-1817)
Madame, au lieu de remplir cette double promesse, se laissa subjuguer par le désir et l'espoir de prolonger la défense.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Il a simplement imaginé de forniquer, de temps en temps, par devant expert, pour obtenir un renom d'écrivain viril et subjuguer la curiosité des femmes.Léon Bloy (1846-1917)
Celui-ci, qui a mesuré l'esprit de son client, pour le subjuguer de plus en plus, lui fait diverses prédictions d'un accomplissement immédiat.Volney (1757-1820)
Par cela même qu'il trouble notre raison, ce désir nous met dans un état dont un homme fort peut facilement profiter pour nous subjuguer.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Les successeurs de ce législateur en sayon, ont joint pendant cent ans l'ambition de subjuguer leurs voisins à la faiblesse de les copier.Astolphe de Custine (1790-1857)
Toute vertu cesse quand on cède à chaque émotion, quand on se laisse subjuguer par chaque circonstance inattendue, et qu'on ne sait pas dominer ces événements vulgaires.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Elle doit donc emprunter à tous les arts les moyens de s'élever au-dessus de la nature pour mieux subjuguer les cœurs et frapper les esprits.Charles Baudelaire (1821-1867)
Voyez avec quel acharnement ils accusent cette cité du projet insensé de vouloir subjuguer la liberté du peuple français, au moment où elle vient de l'enfanter.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
La plupart des jeunes gens nés avec une véritable vocation se laissèrent ravir et provisoirement subjuguer.Charles Dejob (1847-1916)
Malheureusement il était plus difficile de séduire, de subjuguer et de convaincre le juge d'instruction.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je n'aurais pas joué un rôle ridicule ; je ne me serais pas laissé subjuguer par de fausses vertus.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBJUGUER » v. act.

Vaincre, dompter un peuple, luy faire subir le joug de ses loix, de sa domination, ou le faire passer sous le joug. Les Conquerans mettent leur gloire à subjuguer les peuples par la force des armes.
 
SUBJUGUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020