sucrer

 

définitions

se sucrer ​​​ verbe pronominal

familier
Se servir en sucre (pour le café, le thé…).
Faire de gros bénéfices (au détriment des autres).

sucrer ​​​ verbe transitif

Additionner de sucre (ou d'une matière sucrante). —  locution, familier Sucrer les fraises*. —  locution (Canada) Se sucrer le bec, manger des sucreries.
sans complément Donner une saveur sucrée. La saccharine sucre plus que le sucre.
familier Supprimer, confisquer. Elle s'est fait sucrer son permis.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je sucre

tu sucres

il sucre / elle sucre

nous sucrons

vous sucrez

ils sucrent / elles sucrent

imparfait

je sucrais

tu sucrais

il sucrait / elle sucrait

nous sucrions

vous sucriez

ils sucraient / elles sucraient

passé simple

je sucrai

tu sucras

il sucra / elle sucra

nous sucrâmes

vous sucrâtes

ils sucrèrent / elles sucrèrent

futur simple

je sucrerai

tu sucreras

il sucrera / elle sucrera

nous sucrerons

vous sucrerez

ils sucreront / elles sucreront

 

synonymes

sucrer verbe transitif

adoucir, édulcorer, [du vin] chaptaliser

se sucrer verbe pronominal

[familier] se servir, faire de gros bénéfices, s'en mettre plein les poches, les fouilles (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce moyen employé depuis les temps les plus reculés, était connu des anciens qui additionnaient leur vin de moût de raisins cuits, ce qui revenait à les sucrer.Joseph Audibert (1854-1921)
Hélas sa femme les avait faites, mais elle avait oublié de les sucrer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mesdames, vous ne pouvez faire le café sans sucre, et toute la douceur de vos sourires ne parviendrait pas à le sucrer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et la senteur plus pénétrante encore des orangers ouverts semble sucrer ce qu'on respire, en faire une friandise pour l'odorat.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pour ce dernier, le kahwedji sait bien qu'il faut sucrer la tasse, et la compagnie sourit de cette bizarre préparation.Gérard de Nerval (1808-1855)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUCRER » v. act.

Assaisonner avec du sucre. Les confitures trop sucrées sont fades : celles qui sont à demi-sucre sont meilleures. Il faut sucrer les poires de beurré : celles de Messire Jean portent leur sucre. On sucre le lait, la pâtisserie qu'on presente au dessert.
 
SUCRER, se dit figurément en Morale pour signifier, Adoucir l'amertume de quelque chose, la faire avaler ou digerer plus facilement. Les flatteurs ne parlent qu'avec des paroles sucrées & emmiellées, ils sucrent & dorent la pillule, quand ils disent quelque chose de fâcheux.
 
SUCRÉ, ÉE. part. pass. & adj. On appelle des pois sucrés, toutes sortes de dragées faites de pur sucre, ou de fruit enfermé entierement dans le sucre. On dit aussi, qu'une femme fait la sucrée, lors qu'elle est dissimulée, qu'elle fait la prude, qu'elle affecte des manieres douces & honnêtes pour couvrir ses coquetteries secrettes.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020