adoucir

 

définitions

adoucir ​​​ verbe transitif

Rendre plus doux, plus agréable aux sens. Adoucir l'eau, la rendre moins calcaire. —  pronominal Le temps s'adoucit, devient moins froid. ➙ se radoucir.
au figuré Rendre moins rude, moins violent. —  proverbe La musique adoucit les mœurs.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'adoucis

tu adoucis

il adoucit / elle adoucit

nous adoucissons

vous adoucissez

ils adoucissent / elles adoucissent

imparfait

j'adoucissais

tu adoucissais

il adoucissait / elle adoucissait

nous adoucissions

vous adoucissiez

ils adoucissaient / elles adoucissaient

passé simple

j'adoucis

tu adoucis

il adoucit / elle adoucit

nous adoucîmes

vous adoucîtes

ils adoucirent / elles adoucirent

futur simple

j'adoucirai

tu adouciras

il adoucira / elle adoucira

nous adoucirons

vous adoucirez

ils adouciront / elles adouciront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle ne peut ni nous conserver la santé, ni adoucir nos souffrances ; et sans augmenter notre mérite, elle nous rend l'objet de l'envie, et accélère notre ruine.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Mais je ne pouvais demeurer plus longtemps sans devenir suspect, et je partis, le cœur broyé, après avoir laissé à l'aubergiste quelque argent pour adoucir l'existence de son valet.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle attendit un moment en le regardant ; sans adoucir la dureté de son regard, il lui fit signe de continuer.Hector Malot (1830-1907)
On lui envoyait quelques livres ; la cantinière soignait davantage son linge ; sa paillasse était plus épaisse ; tout ce qu'on pouvait imaginer pour adoucir sa position était fait.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Vous le voyez, elle connaît et sent si peu mon chagrin, qu'elle croit pouvoir l'adoucir par des boissons ou par des mets plus recherchés.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On ne le soignait plus, on ne cherchait qu'à lui adoucir les derniers instants, à le faire glisser sur cette terrible dernière marche dont l'effort est si douloureux.Alphonse Daudet (1840-1897)
Voilà pourquoi nous devons tous ici travailler à lui adoucir la vie, et moi le premier, puisque je suis celui en qui il a mis sa confiance.Hector Malot (1830-1907)
Cependant, si ma position me permet de servir maintenant vos intérêts, d'adoucir un peu vos peines, disposez de moi.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Et, comme si elle eût regretté cette phrase un peu sèche, elle chercha bientôt une occasion quelconque d'en adoucir l'effet.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Y avait-il donc un moyen d'adoucir les mouvements de ces lames, de faciliter le glissement de leurs molécules liquides, en un mot, de calmer cette mer tumultueuse ?Jules Verne (1828-1905)
Elle s'était flattée d'adoucir ses refus en invoquant des obstacles qu'elle jugeait, en effet, insurmontables.George Sand (1804-1876)
Consuelo s'efforçait de l'adoucir et de lui faire accepter les hommes avec leurs travers et leurs faiblesses.George Sand (1804-1876)
Non, car j'ai tout fait pour l'adoucir, et j'aurais donné ma vie pour sauver la tienne.George Sand (1804-1876)
Elle m'imposait la tâche d'adoucir son existence brisée et de lui donner un peu de repos et de bonheur au prix de tout mon bonheur et de tout mon repos.George Sand (1804-1876)
Voilà ses qualités et ses défauts, autant que je puis en juger, et je tâcherai d'entretenir les unes et d'adoucir les autres.George Sand (1804-1876)
Cependant, sur le vu de la carte du notaire, il voulut bien s'adoucir et porter cette carte au préfet.Hector Malot (1830-1907)
J'ai été bien coupable envers lui, et s'il était en mon pouvoir d'adoucir un peu l'amertume de ses souvenirs, je le ferais au prix des plus grands sacrifices.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Qui aurait pu être d'un cœur assez dur pour ne pas s'adoucir à ces paroles, du moins jusqu'à entendre ce que voulait dire le triste jeune homme ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elles durent encore laisse-moi les adoucir ou les partager ; et quand elles auront fini, je pourrai finir moi-même avec elles ou avec toi !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Certes, le rapporteur a rencontré beaucoup de difficultés – d'ailleurs, la discussion sur ce rapport a subi des reports successifs – et le rapporteur a essayé d'adoucir ses propositions.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADOUCIR » v. act.

Rendre plus doux. Il faut mettre de l'eau dans la souppe pour l'adoucir, quand elle est trop salée. la pommade adoucit la peau. on adoucit sa voix, les sons des instrumens, en les baissant d'un ton. on adoucit le fer à force de le battre. on adoucit les metaux par un alliage convenable. le meslange adoucit aussi les odeurs, les couleurs, &c.
 
ADOUCIR, se dit aussi des choses spirituelles. Il faut adoucir les termes injurieux ou barbares, quand on est obligé de s'en servir. le vin, la bonne chere adoucissent les chagrins. la soûmission adoucit les plus farouches. la patience, la Philosophie adoucissent toutes les douleurs.
 
Il se dit aussi avec le pronom personnel. Cet homme étoit fort en colere, mais il s'est adouci. le temps s'est adouci par la pluye.
 
ADOUCI, IE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020