tablier

 

définitions

tablier ​​​ nom masculin

Plateforme horizontale (d'un pont).
Dispositif, plaque ou assemblage de plaques servant à protéger. Le tablier d'une cheminée.
Vêtement de protection, pièce de matière souple qui protège le devant du corps. Mettre un tablier pour faire la vaisselle. Tablier de cuir. —  locution Rendre son tablier, refuser de servir plus longtemps ; démissionner.
Blouse de protection. Tablier d'écolier.
 

synonymes

tablier nom masculin

blouse, sarrau, devantier (vieux), serpillière (vieux)

[Technique] rideau, protection, trappe

[anciennt] damier, échiquier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La jeune fille n'achève ces mots qu'en sanglotant ; ses yeux se sont remplis de larmes, et elle s'empresse de les cacher avec son tablier.Paul de Kock (1793-1871)
Cette table était entourée par dix jurés assis ou debout, dont deux portaient la veste et le tablier de travail ; d'autres dormaient étendus sur des bancs.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Elle choisissait les fruits avec soin, pour ne prendre que les plus mûrs, et les entassait dans son tablier.Guy de Maupassant (1850-1893)
La femme n'a que sa chemise, avec un tablier en laine noire et un mouchoir rouge sur les cheveux.Émile de Laveleye (1822-1892)
Je poussai un cri, et tout tremblant, comme si j'avais vu quelque chose de terrible, je me cachai la tête dans le tablier de ma bonne.Octave Mirbeau (1848-1917)
Elle barrait toute la largeur du petit pont dont j'ai parlé et dont le tablier sans balustrade ne pouvait être atteint du dehors.Jules Lermina (1839-1915)
Au lieu de madriers on ne voyait qu'un lit de fascines étendu sur le tablier.Adolphe Thiers (1797-1877)
Et il nommait éperdument tous les garçons du pays, pendant qu'elle niait, accablée, et s'essuyant les yeux à tout moment du coin de son tablier bleu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle les tenait dans son tablier, sur son ventre, ce qui arrondissait encore sa large taille ; et elle restait là, causant toujours, de sa voix traînante.Émile Zola (1840-1902)
François, après avoir choisi celui qu'il lui laissait pour « passer son lait, » ramassait les autres dans son tablier d'écurie et allait, sans apitoiement, les jeter à la rivière.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand on voyait ses manchotes immaculées, son tablier d'une blancheur de neige, on avait peine à croire qu'elle fût une rude travailleuse.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La ceinture d'un petit tablier de levantine gros vert entourait sa taille, qui eût tenu entre les dix doigts.Eugène Sue (1804-1857)
Mais, tout d'un coup, il se retourna, car un bruit l'avait surpris ; une femme en bonnet et en tablier bleu accourait sous les arbres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et, devant lui, il voyait un ventre énorme recouvert d'un tablier à carreaux, et deux poings appuyés sur deux formidables hanches.Gaston Leroux (1868-1927)
Les mains de la vieille se crispèrent sur les papiers qu'elle avait fini par faire tomber sur son tablier.Michel Zévaco (1860-1918)
Quelques jours après elle sortait, vêtue comme d'habitude en bonne de grande maison, avec un tablier d'une blancheur de neige.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Il portait un tablier de tonnelier et avait à la main un fer rouge que, tout en criant, il appliqua sur le museau de la terrible bête.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Il en mit trois cents dans son tablier et vint lui-même les offrir au roi, en lui disant qu'il en avait encore d'autres à son service.Paul Sébillot (1843-1918)
Sur le trottoir, elle vida les miettes de toutes sortes dans les deux poches de son tablier ; et ces poches étaient si étroites, qu'elles furent pleines.Émile Zola (1840-1902)
Et jetant dans le tablier de la digne femme la lettre et les billets, il rentra dans l'auberge...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TABLIER » s. m.

Piece d'estoffe, ou de toile, que les femmes mettent devant elles pour se parer. Un tablier de point de France, d'Angleterre, de mousseline. On portoit autrefois des tabliers au devant des juppes, de même étoffe que le bas de la robbe.
 
TABLIER, est aussi ce qu'on met devant soy pour conserver ses habits. Les servantes ont des tabliers de cuisine de grosse toile. Les Artisans ont des tabliers de cuir. Les femmes des halles ont des tabliers à bourse pour mettre leur argent. Les Mareschaux en portent pour y mettre leurs cloux, leur marteau.
 
On dit proverbialement, qu'une fille a crainte que le tablier leve, quand elle se deffend des poursuites amoureuses qu'on luy fait.
 
TABLIER, se dit aussi d'une table ou carton divisez en 64. carreaux blancs & noirs, sur lesquels on jouë aux Eschecs, aux Dames, & à d'autres jeux.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020