tape

 

définitions

tape ​​​ nom féminin

Coup donné avec le plat de la main. Une tape amicale dans le dos.

tape ​​​ nom féminin

Marine Bouchon servant à boucher les écubiers.

tapé ​​​ , tapée ​​​ adjectif

Trop mûr, pourri par endroits (aux endroits des heurts). ➙ talé. Des pommes tapées.
familier Elle est un peu tapée, marquée par l'âge.
familier Bien tapé : réussi, bien fait. Une réponse bien tapée.
familier Fou. ➙ frappé.
 

synonymes

tape nom féminin

claque, gifle, tapette

tapé, tapée adjectif

[fruits] talé, meurtri, taché

[familier] fou

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tape »

Comme j'arrive au bord de l'eau, le soleil débarbouillé tape en plein sur la rivière.Alphonse Daudet (1840-1897)
À peine l'ordre du départ fut-il donné, que je sentis une grosse tape sur l'épaule ; c'était lui.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Un d'eux, plus enthousiaste et plus amical encore que les autres, m'appliqua sur l'épaule une tape dont je me souvins assez long-temps.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Quand elle me donne une poignée de main, c'est encore une tape sur les doigts.Louis Ulbach (1822-1889)
Dans une certaine mesure, ils ont peut-être été subtils ou naïfs, victimes de ces nouvelles alchimies tape-à-l'œil.Europarl
Elle se remit à caresser l'enfant qui tétait, et donna une tape sur la joue aux deux autres.Victor Hugo (1802-1885)
Je crois que je suis un peu... (ici, il s'appliqua une tape sur la tête).Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Les hommes de l'assemblée, presque tous jeunes et athlétiques gaillards de plein air : braconniers, valets d'abattoirs, tape-dur, rôdeurs de barrière, s'étaient égosillés à flatter et à stimuler leurs compagnes.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais en mer, les duels entre deux navires n'admettent pas la ressource des protocoles : on se tape d'abord, et l'on s'arrange après, si l'on peut.Édouard Corbière (1793-1875)
S'il tape dessus aussi fort qu'il a cogné sur votre oncle, le pavé doit être solidement enfoncé.Eugène Chavette (1827-1902)
Mes chers collègues, travaillons ensemble pour élaborer un texte différent pour jeudi et présenter conjointement une politique de la pêche raisonnable, viable et moins tape-à-l'œil.Europarl
Ma mère me lance des yeux terribles, et tape de petits coups sur la table, qui veulent dire : regarde-moi donc !Jules Vallès (1832-1885)
La femme bavardait comme toujours, avec une tape par-ci par-là à l'enfant, un os aux chiens, un sourire au philosophe.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je lui donnai une tape sur les deux joues, et je constatai que ses pommettes étaient brûlantes.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Elle a toujours entendu de l'eau bouillir et, la marmite vidée, qu'il pleuve, qu'il vente ou que le soleil tape, elle l'a toujours remplie.Jules Renard (1864-1910)
Mettre un jeune enfant au pain sec et à l'eau, c'est lui infliger une punition plus sévère qu'une tape ou qu'un coup de baguette, et d'une durée plus longue.Félix Hément (1827-1891)
Mais, lorsque je comptais qu'il allait se lever pour m'embrasser ou me donner sur les épaules la tape affectueuse que j'avais reçue tant de fois, il ne bougea aucunement.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Le dos gros, l'être parcouru d'un frisson d'inquiétude, j'appréhendais la chute de quelque chose, une petite tape sur l'épaule, la chiquenaude d'un doigt-ressort.Jules Renard (1864-1910)
Il vous a dit des sottises, dites-lui des impertinences ; il vous donnera une tape, rendez-lui un soufflet ; lui un second, vous un troisième ; et puis allez chacun de votre côté.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il aimait beaucoup le soin dans la coiffure ; s'il apercevait quelque natte égarée, il appliquait avec une familiarité toute paternelle une petite tape sur la joue de l'élève en défaut.Léon Gozlan (1803-1866)
Afficher toutRéduire

Exemples de « tapé »

Lise étant sortie, une querelle atroce s'engagea, il la rossa devant le monde, la renvoya détendue et soulagée, contenté, lui aussi, d'avoir tapé fort.Émile Zola (1840-1902)
Elle écrit gentiment, la petite, et elle a tapé dans l'œil de mon garçon !...André Theuriet (1833-1907)
Il m'enverra ce qu'on écrira sur lui, de mieux tapé.Octave Mirbeau (1848-1917)
Et il tapait férocement sur son cheval, comme s'il eût tapé sur lui.Émile Zola (1840-1902)
Je crois que tu lui as tapé dans l'œil, elle nous parle toujours de toi...Émile Zola (1840-1902)
En un mot comme en cent, vous lui avez tapé droit dans l'œil.Paul Féval (1816-1887)
Fort ou non, il a tapé, et il n'avait pas le droit de me taper.Comtesse de Ségur (1799-1874)
On les comprend, ceux-là, parce qu'ils sont tout bêtement les vieux amis du public, sur le ventre desquels le public a tapé bien souvent.Émile Zola (1840-1902)
Et, encore une fois, j'ai tapé au meilleur de ma connaissance et de ma conscience...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Non, ce n'était rien ; seulement elle avait tapé juste sur le milieu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait tapé du front sur son encrier.Émile Zola (1840-1902)
Non, ce n'était rien ; seulement elle avait tapé juste sur le milieu.Guy de Maupassant (1850-1893)
On m'a tapé bien autre chose à moi, et je n'étais jamais fiancée pour ça...Paul de Kock (1793-1871)
Il ressemblait à l'autre, au soûlard qui ronflait là-haut, las d'avoir tapé.Émile Zola (1840-1902)
On dirait qu'un boulet de trente-si m'a tapé sur la coloquinte...Paul Mahalin (1838-1899)
Les bonnes gens avaient tapé de leur mieux.Paul Féval (1816-1887)
Est-ce qu'il n'était pas bien tapé, ce compliment-là ?Édouard Corbière (1793-1875)
Je dois reconnaître que certains progrès ont été fait depuis lors et il se peut que ce soit parce que vous avez tapé très fort du poing sur la table.Europarl
En outre, est-ce qu'il ne m'a pas frappé à la tête, n'a-t-il pas frappé la tête de votre tonnelier, comme s'il avait tapé sur moi avec mon propre maillet.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le poing avait tapé en plein dans la gorge de l'autre, un trou béant se creusait là.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAPE » s. f.

Coup qu'on donne avec la main. Ils se sont donnez trois ou quatre bonnes tapes, avant qu'on eust pû les separer. Il luy a donné tape sur l'oeuil.
Vidéos Le boulon Le boulon

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020