tare

 

définitions

tare ​​​ nom féminin

Technique
Poids de l'emballage, du récipient pesé avec une marchandise. Le poids brut comprend la tare (➙ tarer).
Poids placé sur le plateau d'une balance pour faire équilibre à celui d'un objet qu'on ne veut pas compter dans le poids total.
Grave défaut (d'une personne, d'une institution…). Les tares d'un système. ➙ vice.
Déficience héréditaire, d'ordre physique ou psychologique.

taré ​​​ , tarée ​​​ adjectif et nom

Affecté d'une tare morale, physique ou psychique. Un politicien taré.
familier Inintelligent. ➙ crétin, idiot. Mais tu es complètement taré ! —  nom Bande de tarés !
 

synonymes

taré, tarée adjectif et nom

débile, déficient mental, dégénéré, retardé mental

[familier] imbécile, demeuré, idiot, con (familier), crétin (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tare »

Le monomane est un malade dont la conscience est parfaitement saine, sauf en un point ; il ne présente qu'une tare et nettement localisée.Émile Durkheim (1858-1917)
Aurait-il la douleur de voir la tare renaître en ses moelles, roulerait-il à l'épouvante de se sentir aux griffes du monstre héréditaire ?Émile Zola (1840-1902)
Et, une fois de plus, je touche ici du doigt cet arbitraire qui est la tare de notre loi sur le divorce et qui la fera caduque.Hugues Le Roux (1860-1925)
Il constitue une tare morale, quoique l'opinion semble avoir une tendance à devenir sur ce point plus indulgente qu'autrefois.Émile Durkheim (1858-1917)
Cet organisme tout neuf, sans aucune tare ni défectuosité physiologique atavique, ne donnait à peu près aucune prise aux maladies qui nous guettent tous et trouvent, hélas !Albert Robida (1848-1926)
Et combien connaissez-vous de gens ayant assez de modestie ou d'orgueil pour laisser trente ans au hasard, qui vous l'a fait découvrir, la révélation de cette tare ?Alphonse Karr (1808-1890)
Et cette marquise que tout le monde croyait irréprochable avait une grosse tare dans sa vie.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Mais lui, est-ce qu'il ne différait pas aussi quelque peu du commun des mortels, est-ce qu'il n'avait pas aussi sa tare ?Albert Cim (1845-1924)
Il est nul s'il provient d'une invasion criminelle et si cette tare d'origine n'a pas été effacée par la prescription, car il n'est alors que le droit du plus fort.Stéphen Coubé (1857-1938)
Solide, flexible résistante, bien en main quant à la garde, très longue, comme il les préférait, il ne découvrit aucun défaut, aucune tare ; ne vit rien de suspect.Michel Zévaco (1860-1918)
Le bruit courait dans le château qu'il était au début d'une paralysie générale, tare de notre maison.Fernand Kolney (1868-1930)
D'une manière générale, on appelait article royal ou marchand celui qui était de bonne qualité, sans tare, sans défaut caché.Alfred Franklin (1830-1917)
Elle est une tare et une faiblesse quand on se trouve à la tête de ses vingt ans.Émile Verhaeren (1855-1916)
Les organes qui subissent le plus notablement la tare héréditaire sont : le système nerveux, le cœur, et les reins.Charles Burlureaux (1851-1927)
Sans les considérer comme une tare, il pensait justement qu'elles étaient un mal inévitable à l'homme sans foyer, et que, pour cette raison, mieux valait les taire et les cacher.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Or, aujourd'hui, la neurasthénie passe plutôt pour une marque de distinction que pour une tare.Émile Durkheim (1858-1917)
Cette fille était sa tare, à lui, si solide, si puissant, le mal secret qui finirait peut-être par le ronger et le détruire.Émile Zola (1840-1902)
Ils s'émerveillaient de ce qu'un être aussi gracieux et charmant, eût pu échapper à la tare d'une époque à la fois aussi sordide et aussi sensuelle.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Était-il une de ses affections qui ne fût marquée de cette tare d'imperfection, si cruelle à constater pour les jeunes et les absolus ?...M. Maryan (1847-1927)
À tout hasard, il prescrivit un régime hydrothérapique, la natation, l'escrime, le patinage, le cheval, et déclara, au surplus, n'avoir découvert chez le sujet, aucune lésion organique, aucune tare morbide.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire

Exemples de « taré »

Barras passait, aux yeux des républicains ardens, pour un gouvernant usé et taré avec lequel il était impossible de préserver la chose publique.Joseph Fouché (1759-1820)
Mais c'est un scandale public ; il est taré à force d'être cornard !Guy de Maupassant (1850-1893)
Tout chasseur était pour elle un homme taré, une façon de pauvre d'esprit, puisqu'il entend mal ses intérêts.Louis Pergaud (1882-1915)
Les deux associés, de leur côté, le gentilhomme taré et la courtisane, avaient fait un beau rêve.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et l'or coulant par torrents dans ce milieu taré et luxueux, éclaboussant jusqu'aux murailles, lui semblait charrier maintenant toutes les scories, toutes les boues de sa source impure et fangeuse.Alphonse Daudet (1840-1897)
Un homme serait taré parce qu'on le trompe, taré parce qu'on le trahit, taré parce qu'on le vole ?...Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce tel homme, si son beau-père n'est pas absolument taré, le fera décorer ; le fera nommer député ou peut-être sénateur, s'il n'est pas trop notoirement idiot.Émile Gaboriau (1832-1873)
Malheur au garçon honnête et imprudent qui s'aventurait en sa société ; entraîné par l'exemple, il devenait rapidement aussi taré que ses compagnons de plaisir.Oscar Méténier (1859-1913)
Quand on n'a rien à se reprocher, on peut toujours se débarrasser d'un agent taré.André Le Glay (1785-1863)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TARE » s. f.

Defectuosité qui se trouve en quelque chose, soit au poids, au compte, ou à la substance. Il se dit principalement des monnoyes & des metaux. Ce mot vient, selon Nicod, du Grec phthora, qui signifie degast, corruption.
 
On donne aux Financiers des taxations pour la tare des especes, pour les dédommager de la perte qu'ils font sur les monnoyes fausses, legeres, ou le mécompte qui y arrive. Il y avoit dix écus de tare sur ce sac. Quand on fond les metaux, il y a toûjours de la tare, de la diminution par ce qui s'evapore, ou qui se tourne en scorie. On ne sçauroit transporter certaines marchandises, qu'il n'y ait toûjours quelque tare, quelque diminution de valeur.
 
TARE, se dit figurément en Morale, des defauts qui se trouvent aux hommes & aux animaux. L'avarice est une vilaine tare, un grand defaut à un Gentilhomme. Les Maquignons disent toûjours, que leurs chevaux sont sains & sans tare.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020