Email catcher

tare taré

Définition

Définition de tare ​​​ nom féminin

Technique
Poids de l'emballage, du récipient pesé avec une marchandise. Le poids brut comprend la tare (➙ tarer).
Poids placé sur le plateau d'une balance pour faire équilibre à celui d'un objet qu'on ne veut pas compter dans le poids total.
Grave défaut (d'une personne, d'une institution…). Les tares d'un système. ➙ vice.
Déficience héréditaire, d'ordre physique ou psychologique.

Définition de taré ​​​ , tarée ​​​ adjectif et nom

Affecté d'une tare morale, physique ou psychique. Un politicien taré.
familier Inintelligent. ➙ crétin, idiot. Mais tu es complètement taré ! nom Bande de tarés !

Synonymes

Synonymes de taré, tarée adjectif et nom

débile, déficient mental, dégénéré, retardé mental

[familier] imbécile, crétin, demeuré, idiot, con (familier)

Exemples

Phrases avec le mot taré

Puis quand iels réagissent, c'est avec des méthodes pas forcément correctes, et ça donne des taré·es qui vont s'en prendre à une instit ou une directrice d'école.Z : Revue itinérante d'enquête et de critique sociale, 2021, Lola Courcoux, Anna Lochard, Naïké Desquesnes (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TARE s. f.

Defectuosité qui se trouve en quelque chose, soit au poids, au compte, ou à la substance. Il se dit principalement des monnoyes & des metaux. Ce mot vient, selon Nicod, du Grec phthora, qui signifie degast, corruption.
 
On donne aux Financiers des taxations pour la tare des especes, pour les dédommager de la perte qu'ils font sur les monnoyes fausses, legeres, ou le mécompte qui y arrive. Il y avoit dix écus de tare sur ce sac. Quand on fond les metaux, il y a toûjours de la tare, de la diminution par ce qui s'evapore, ou qui se tourne en scorie. On ne sçauroit transporter certaines marchandises, qu'il n'y ait toûjours quelque tare, quelque diminution de valeur.
 
TARE, se dit figurément en Morale, des defauts qui se trouvent aux hommes & aux animaux. L'avarice est une vilaine tare, un grand defaut à un Gentilhomme. Les Maquignons disent toûjours, que leurs chevaux sont sains & sans tare.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022