taure

 

définitions

taure ​​​ nom féminin

régional ou Technique Génisse.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et deux ou trois jeunes hommes avaient été renversés par une taure plus hardie et plus adroite que les autres.Jean Aicard (1848-1921)
Je colle mon oreille au flanc d'une taure et j'entends bouger « l'héritier ».Jules Renard (1864-1910)
La taure-mère, la respiration anhéleuse, penche sa tête.Jules Renard (1864-1910)
Et, s'abandonnant à une juste colère, il se recule, prend son élan et flanque un bon coup de pied au derrière de la taure, comme si c'était sa propre fille.Jules Renard (1864-1910)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAURE » s. f.

Jeune vache qui n'a point encore souffert les approches du taureau.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020