tigre

 

définitions

tigre ​​​ , tigresse ​​​ nom

Le plus grand des félins, carnassier dangereux, au pelage jaune roux rayé de bandes noires transversales. Tigre royal ou du Bengale.
Tigre de papier : adversaire menaçant, mais inoffensif.
Personne cruelle, dangereuse. —  nom féminin Tigresse : femme violente, jalouse.
locution Jaloux comme un tigre.

tigré ​​​ , tigrée ​​​ adjectif

Marqué de taches arrondies. ➙ moucheté, tacheté. Bananes tigrées.
Marqué de bandes foncées. ➙ rayé, zébré. Chat tigré.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tigre »

N'importe, elle est assez riche pour choisir qui lui plaira ; belle et fine comme elle est, elle apprivoiserait un tigre, si elle s'en mêlait.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Désolé, abandonné par l'homme, habité seulement par l'éléphant sauvage, le lion, le tigre et autres bêtes féroces y troublaient sans cesse les airs de leurs affreux rugissements.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En ce moment-là l'homme la regarda d'un air farouche et stupide, comme un tigre et un paysan qu'il était.Victor Hugo (1802-1885)
Elle n'est héroïque que par amour, et elle est païenne encore sous la dent du tigre.Jules Lemaître (1853-1914)
Si les voitures, les bateaux, l'agriculture et l'industrie ne sont pas propres, les normes de qualité de l'air resteront un tigre de papier.Europarl
Timide, honteux, maladroit, semblable à un tigre qui a mangé son bond : c'est ainsi, ô hommes supérieurs, que je vous ai souvent vus vous glisser à part.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Sa morsure endort et donne une fièvre apoplectique, nous dit notre vieillard ; quant au tigre qui nous a fait si grand peur, il est très-commun sur cette côte.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Cela doit être sanctionné ; à défaut, tout ce que nous avons c'est un tigre de papier.Europarl
Quand vous me ferez des yeux de tigre pendant une heure, ça ne changera rien à l'histoire !...Paul Féval (1816-1887)
Divinement calme et jolie, nue dans une transparente tunique de soie jaune, elle était mollement couchée sur une peau de tigre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Quelquefois ils voyaient, au bord de la route, luire dans un buisson comme des prunelles de chat-tigre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le quatrième grade porte le bouton bleu opaque, l'agrafe d'or ciselé ornementée d'argent, sur le pectoral la grue ou le tigre.Judith Gautier (1845-1917)
Coconnas s'élança sur lui avec la rapidité du chat-tigre, et lui traversa la poitrine de son épée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ainsi le tigre ou la hyenne, après avoir dévoré leur proie, regagnent leur antre pour se livrer au sommeil.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il fit de sa face de chat une face de tigre, et crispa les ongles.Alfred de Vigny (1797-1863)
Qu'on l'enchaîne à bord comme un tigre, et s'il fait le fanfaron, qu'on le livre à mes deux chiens.Édouard Corbière (1793-1875)
Quasimodo se plaça devant le prêtre, fit jouer les muscles de ses poings athlétiques, et regarda les assaillants avec le grincement de dents d'un tigre fâché.Victor Hugo (1802-1885)
Comme il avait pris un tigre à la chasse, il le fit mettre dans le sac, qu'on laissa à l'endroit où on l'avait trouvé.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Cependant il se remit aussitôt, et prit le tigre à la gorge avec tant de fureur ; qu'on crut la victoire certaine.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Émilie, tremblante pour sa mère, son frère, son mari et sa belle-sœur, flattait le tigre, espérant ainsi le museler...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Afficher toutRéduire

Exemples de « tigré »

Les murs sont revêtus d'un papier satiné d'une couleur argentée, tigré de petits dessins arabesques de la même couleur cramoisie dominante, mais un peu affaiblie.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il retenait avec des rênes d'argent son cheval tigré tout couvert de sueur.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un gros chat tigré, accroupi sur un angle du comptoir, la regardait dormir.Émile Zola (1840-1902)
L'étang, couleur d'acier poli, était tigré de nénuphars et d'autres plantes aquatiques.Jules de Gastyne (1847-1920)
Panthères et léopards ont une robe d'étoiles ; mais le tigre est zébré de grandes zones ; il n'a jamais été tigré.André Lemoyne (1822-1907)
Elle caressait le thuya jaune et tigré de la table ronde.Paul Adam (1862-1920)
Le médecin prit sur un bocal un chapeau mou tout tigré de mouchetures d'acide.Marcel Prévost (1862-1941)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIGRE, TIGRESSE » s. m. & f.

Animal feroce & cruel qui a des griffes, & la figure d'un chat, mais qui est plus grand, & qui a la peau tachetée. Un tigre d'Hircanie.
 
TIGRE, se dit figurément d'un homme méchant, furieux & cruel. C'est un pere inexorable, qui ne veut rien donner à ses enfans, c'est un vray tigre. Cette femme se plaint que son mary est jaloux comme un tigre. Un amant maltraitté accuse sa Dame d'être tigresse.
 
TIGRE, se dit aussi des chevaux, quand leur poil est tacheté comme les tigres. On a fait un present au Roy d'un bel attelage de six chevaux tigres.
 
TIGRE, est aussi un petit insecte gris & rond, & fait comme une punaise, qui ronge les feuilles des arbres, & particulierement des poiriers. On dit que quand on asperge les poiriers avec de l'eau où on aura fait tremper du tabac, que cela fait mourir les tigres.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020