truite

 

définitions

truite ​​​ nom féminin

Poisson à chair estimée qui vit surtout dans les eaux pures et vives. Truite saumonée. —  Truite au bleu.
Truite de mer.

truité ​​​ , truitée ​​​ adjectif

(animal) Dont le pelage est marqué de petites taches rousses, brunes ou noires. Jument truitée.
Technique Céramique, porcelaine truitée, dont la surface est couverte d'un réseau de fentes. ➙ craquelé, fendillé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « truite »

Contre celle de la vieille dame elle échangeait son assiette de poisson, les arêtes ayant été méticuleusement extraites de sa truite.Paul Adam (1862-1920)
Mais la truite d'en haut, celle qui vit dans l'écume des premières cascades !René Bazin (1853-1932)
Il nageait comme une truite ; il luttait à la force du poignet avec le sourire du gladiateur.Arsène Houssaye (1815-1896)
Les carpes aiment la boue, la truite les eaux limpides.André Lemoyne (1822-1907)
L'expérience nous a cependant démontré que la libération d'espèces telles que la carpe et la truite notamment n'avait eu aucun impact sur les zones concernées.Europarl
Puis, après le potage, on servit une truite rose comme de la chair de jeune fille ; et les convives commencèrent à causer.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'exécution avait commencé par la truite, dont la partie supérieure était en consommation ; la sauce indiquait une main habile et une satisfaction intérieure paraissait sur le front du pasteur.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
C'est un petit pays tout en longueur dont les maisons proprettes longent une rivière jaseuse au flot limpide et frais que hante une truite très rare et fort renommée.Louis Pergaud (1882-1915)
Un potage au coulis d'écrevisses venait d'être enlevé, et on voyait sur la table une truite saumonée, une omelette et une salade.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Elle eût, comme une truite, remonté une écluse de moulin ou une cascade.Théophile Gautier (1811-1872)
Depuis longtemps j'aurais dû penser à ce réservoir, car j'aime beaucoup la truite.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Je m'y en vas donner un coup d'épervier, et, si je ne vous rapporte pas une belle truite, à tout le moins je trouverai bien une belle friture de tacons.George Sand (1804-1876)
J'ai mangé de votre truite, dans mon voisinage on l'a trouvée très-bonne et l'on a bue à votre santé.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je lui portais souvent du poisson qu'elle aimait beaucoup, lorsque j'avais pris quelque jolie perche au verveux, ou une truite en tirant l'épervier le soir au-dessous de l'écluse.Eugène Le Roy (1836-1907)
Dans la plupart des rivières et des lacs, fourmillent la truite de ruisseau, la truite saumonée, l'esturgeon, le doré et le poisson blanc.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Toutefois, on sait que d'autres espèces telles que la truite, l'anguille ou le hareng, peuvent être porteuses du virus sans être affectées.Europarl
Il regardait le nez de son ennemi comme un pêcheur regarde une belle truite suspendue au bout de sa ligne.Edmond About (1828-1885)
Le sens de ce terrible calembour ne fut pas tout de suite saisi ; le fou rire nous tint longtemps quand nous eûmes compris qu'il s'agissait d'une truite.Judith Gautier (1845-1917)
Je voudrais qu'à son tour le vieux, cruel et raffiné maraud eût eu dans la mâchoire un hameçon tiré par quelque pauvre petite truite.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Une truite peut-être, car je me rappelle mon horreur pour les eaux troubles et mon ardeur incessante à remonter les courants.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

Exemples de « truité »

Il parlait du tournage et du tournassage, du truité et du glacé ; les autres, ne voulant pas avoir l'air de n'y rien comprendre, faisaient des signes d'approbation et achetaient.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sur le truité presque imperceptible de la porcelaine d'un blanc d'émail, des pivoines roses.Edmond de Goncourt (1822-1896)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRUITTÉ, ÉE » adj.

qui se dit du cheval, quand sur un poil blanc il a des marques de poil noir, de bay, ou alezan, particulierement à la teste, & à l'encoleure.

Définition de « TRUITTE » s. f.

Poisson d'eau douce, marqueté de plusieurs taches jaunes & rouges. Les truittes se nourrissent dans des eaux de sources vives & claires, & sont petites comme des harengs. Les truittes saumonnées viennent dans les lacs, & ont la chair rouge comme les saumons, & sont quelquefois de même grandeur. Les truittes ont des dents sur la langue, & mangent des poissons, des vers, & du gravier. Entre les poissons d'eau douce quelques-uns les mettent au rang des poissons saxatiles, parce qu'elles se nourrissent entre les pierres & les cailloux. Ce mot vient du Latin trotta ou trocta. Menage. Platine de obsoniis les appelle trutas, à trudendo : semper enim, dit-il, truta in adversum flumen nititur, advenientes undas superare contendens.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020