tiroir

 

définitions

tiroir ​​​ nom masculin

Casier coulissant emboîté dans un emplacement réservé (d'un meuble, etc.). Ouvrir, tirer ; fermer, pousser un tiroir.
Fond de tiroir : ce qu'on oublie au fond des tiroirs ; au figuré chose vieille, sans valeur. Publier les fonds de tiroirs d'un auteur. —  locution Racler les fonds de tiroirs : prendre tout l'argent disponible jusqu'au dernier sou.
À tiroirs. Pièce à tiroirs, avec des scènes étrangères à l'action principale, et emboîtées dedans. —  familier Nom à tiroirs. ➙ à rallonge.
 

synonymes

tiroir nom masculin

case, casier, compartiment

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le tiroir est alors ouvert, et les jambes de la personne cachée tombent, par derrière, dans l'espace qu'il occupait tout à l'heure.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Sa mère l'avait gardé peut-être dans le tiroir inconnu où l'on serre les reliques d'amour.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et c'était tout, une vraie boîte de carton, des compartiments de tiroir, que séparaient des cloisons minces comme des feuilles de papier.Émile Zola (1840-1902)
Les nuits, il les passait au jeu... et quand il perdait, le tiroir de la gargote paternelle était là.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'ai dit aussi hier que c'est tout ce qu'il restait au fond du tiroir, à l'exception des 300 millions d'euros nécessaires comme tampon pour éviter la discipline financière.Europarl
De là un autre tiroir s'ouvre, et celui-là nous ramène plus directement à l'action très-complaisamment étudiée des romans populaires.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je pouvais voir, dans l'espèce de tiroir sans couvercle ménagé sur le devant, un thermomètre de poche, l'acier brillant de deux ou trois outils.Paul Bourget (1852-1935)
Nous répondons poliment que c'est intéressant et qu'il faudrait ajouter autre chose, puis tout le monde le met dans un tiroir.Europarl
Il répondit qu'il en avait, et ouvrit un tiroir dans lequel était un papier qui en contenait.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Un billet tomba du corsage ; elle le ramassa en souriant et le ferma dans le tiroir de son meuble de toilette.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Les clés sont sur les meubles et sur les placards ; pas un tiroir n'est fermé.Octave Mirbeau (1848-1917)
Mais elle n'y trouva que les cinq mille francs, qu'elle laissa au fond du tiroir, car l'argent ne la préoccupait guère.Émile Zola (1840-1902)
Mais il est certain que, dans un tiroir de sa chambre, il y avait un papier déchiré contenant encore quelques morceaux d'aconitine cristallisée.Jean de la Brète (1858-1945)
Il secouait les autres papiers, il passait les doigts dans les coins du tiroir, en se récriant.Émile Zola (1840-1902)
Vous avez dans votre tiroir un chiffon de papier qui ne vous sert à rien.Edmond About (1828-1885)
Dans un tiroir elle prit trente billets de mille francs, referma avec précision son coffre-fort, et posa la somme sur la table.Georges Ohnet (1848-1918)
Je te quitte, tu n'es pas colonel, tu n'es pas marié, je ne t'ai rien amassé et c'est à peine si tu trouveras quelques centaines de francs dans ce tiroir.Hector Malot (1830-1907)
Il ouvrit le tiroir à secret d'un bureau de vieux chêne placé près de la cheminée, et en sortit un dossier assez volumineux qu'il déposa sur la table.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il revint à son bureau et prit dans son tiroir un paquet de fiches qui portaient chacune un nom en tête.Albert Delpit (1849-1893)
Et il tendit un billet de mille francs qu'il avait pris dans le tiroir de son bureau.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIROIR » s. m.

Petite layette qui se coule & s'enferme dans les separations d'un buffet, d'un cabinet, d'une estudiole, d'un comptoir. Il a un cabinet de medailles où il y a divers tiroirs. On dit aussi à Paris, la Croix du Tiroir.
 
TIROIR, en termes de Fauconnerie, est ce qui sert aux Chasseurs à rendre gracieux les oiseaux, & à les reprendre au poing, soit avec des aîles de chapon, soit de coq d'Inde, &c.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020