tombant

 

définitions

tombant ​​​ , tombante ​​​ adjectif

À la nuit tombante : au crépuscule.
Qui s'incline vers le bas, s'affaisse. Des épaules tombantes.
 

synonymes

tombant, tombante adjectif

pendant, retombant, [chair] flasque

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se défendit bien tant qu'il put, mais en finale, je le couchai tout du long sur l'herbe et, tombant sur lui, je le tins sous moi.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le haut-de-chausses, en tombant, tomba tout roide ; on aurait dit un homme sans tête et sans jambes.Jules Janin (1804-1874)
Les jets d'écume que font les boulets en tombant dans l'eau piquèrent les vagues de tous les côtés.Victor Hugo (1802-1885)
Ces bruits, c'était, eût-on dit, ceux de meubles qui, tombant de très haut, se brisaient à grand fracas sur le perron et sur la chaussée.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce statut tombant sur les comprachicos détermina une fuite générale, non seulement des comprachicos, mais des vagabonds de toute sorte.Victor Hugo (1802-1885)
Enfin, atteint à la tête, il tomba ; fort heureusement, il ouvrit en tombant une porte entre-bâillée, celle d'un boulanger qui chauffait son four à cette heure avancée de la nuit.Jules Michelet (1798-1874)
Au jour tombant, les tentes se pliaient ; hommes, chevaux, tout disparaissait, s'en allait avec la lumière, comme un de ces petits mondes tourbillonnants que le soleil emporte dans ses rayons.Alphonse Daudet (1840-1897)
Chez les marchands de vin, au fond des rues voisines, les becs de gaz s'éteignaient un à un, comme des étoiles tombant dans de la lumière.Émile Zola (1840-1902)
Le soleil tombant en plein sur le fleuve, sur les feuilles et les gazons, jetait mille reflets de gaieté dans les corps et dans les esprits.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il savait que son frère, emporté par une avalanche, avait eu le bonheur de s'accrocher, en tombant, à un sapin et avait été sauvé par un voyageur qui passait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'empêtra dans des plants de thym et faillit mordre en tombant leur petite feuillure odorante ; il approchait des lavandes et reçut d'elles une pleine bouffée de l'heure ancienne.René Boylesve (1867-1926)
Cette note douloureuse tombant au milieu de ma joie me fit courir un frisson par tout le corps.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Il s'agite, il appelle, et le cortège défile pendant des heures ; et lorsqu'il s'éloigne au jour tombant, toutes ces belles vallées pleines de clochers et d'usines se font silencieuses.Alphonse Daudet (1840-1897)
La coiffure de l'époque est basse, avec un crêpé sur le front, les cheveux tombant dans le dos massés dans un filet.Albert Robida (1848-1926)
En tombant, elle se souvint qu'elle avait aperçu dans les environs une voiture et un cocher...Paul Mahalin (1838-1899)
Les cheveux du vieillard, qui pencha la tête et qui la mit sous le jour tombant, parurent blanchir davantage.Louis Ulbach (1822-1889)
Ses épaules étaient couvertes de la grande mih-ihé ou robe de bison, tombant jusqu'à terre et peinte de diverses couleurs.Gustave Aimard (1818-1883)
Les perplexités de mon père, les larmes de ma mère, en tombant sur mon cœur, le disposaient mal aux récréations de mon âge.Ernest Daudet (1837-1921)
Elle était consternée d'une si triste histoire, tombant dans la joie qu'elle se promettait pour l'après-midi.Émile Zola (1840-1902)
À première vue, en tombant dans cette assemblée, on songe aux conventicules et aux sabbats.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020