flasque

 

définitions

flasque ​​​ adjectif

Qui manque de fermeté. ➙ mou. Chair flasque.

flasque ​​​ nom féminin

Petite bouteille plate.
 

synonymes

flasque nom féminin

flacon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il en est rendu aux dernières étapes de la faiblesse ; tout le corps est flasque, un souffle pénible l'agite.Hector Bernier (1886-1947)
Ils louchaient chaque jour davantage, et sous leur peau vague et flasque leur petit squelette se dessinait de station en station, plus visible.Théophile Gautier (1811-1872)
Ils excitaient la dévotion d'un peuple au tricorne flasque et en bonnets de fourrure, en guêtres de toile, l'amour obscur de grosses filles coiffées du nœud de ruban noir.Paul Adam (1862-1920)
Il couche dessus ; étendu de tout son long, bottes vernies et barbe teinte, sur cette chose flasque et cotonneuse qui constitue l'âme française.Georges Darien (1862-1921)
Or, un ballon flasque se défend mal contre le vent ; il se creuse de longs plis, il fait voile et une rafale peut le déchirer ou l'emporter.Henry de Graffigny (1863-1934)
Le sol s'amollit, chaque pelletée s'égoutte et coule, et se répand de la pelle avec un bruit flasque.Henri Barbusse (1873-1935)
Il fallait voir son état de torpeur et d'abattement, son elytroïde flasque et pendant, toute sa virilité dans la plus négative démonstration.Alfred de Musset (1810-1857)
Nul n'eut pu oublier le visage gras et flasque, les lunettes d'or, le faible sourire maladif, la bouche sensuelle du chiromancien.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
On pouvait lui allonger des coups de soulier partout, devant et derrière, elle ne les sentait pas, elle devenait trop flasque et trop molle.Émile Zola (1840-1902)
La quinte en rendant le membre de l'homme mol & flasque toutes fois que veut accomplir l'acte de mariage.Edmond Teinturier (1839-1902) et Désiré-Magloire Bourneville (1840-1909)
Napoléon a les yeux gris, avec de larges pupilles ; peu de sourcils, les cheveux bruns, le teint blême et la chair flasque.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Un mois de campagne avait fait perdre à ces derniers leur embonpoint, et la peau de leurs joues et de leur menton pendait, flasque et ridée.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Non, l'objet heurté a une consistance demi-flasque, demi-rigide assez difficile à définir et qui intrigue plutôt qu'elle n'alarme les matelots, aussitôt rassurés quand ils voient que la chaloupe tient bon.Louis Boussenard (1847-1910)
La brise arrivait par souffles lents et tièdes qui tendaient la voile une seconde, puis la laissaient retomber, flasque, le long du mât.Guy de Maupassant (1850-1893)
On sentait là-dedans, dans ce corps musculeux et mou, dans cette ventouse vivante, rougeâtre et flasque, une irrésistible force.Guy de Maupassant (1850-1893)
Autant la première avait été flasque et incolore, autant la seconde a été précise et animée.Hector Berlioz (1803-1869)
Ils étaient devenus étiques, et leur pauvre petite anatomie se faisait jour à travers leur peau flasque et ridée.Théophile Gautier (1811-1872)
Le ver est attablé : la tête en bas, il fouille le ventre flasque de l'une des chenilles.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le colonel sentit un corps flasque et glacé effleurer sa joue ; il se tint immobile.Eugène Sue (1804-1857)
Une figure flasque, de longs cheveux de savant, et une cravate blanche sous une immense redingote de propriétaire.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLASQUE » s. m.

Petit vaisseau de cuir où on met de la poudre pour charger un fusil quand on va à la chasse. Ce mot vient du Grec phlaski ou phlaskion, qui signifie la même chose. les Allemands disent flaschen, les Flamands flesche, les Espagnols flascon, les Italiens fiasco, les François flaccon, les Anglois flagon, les Polonois flasha, les peuples de Boheme flasse. Voyez Martinius.
 
FLASQUE. s. m. en terme d'Artillerie, se dit de deux gros madriers qui composent l'affut d'un canon, entre lesquels il est posé & mis en équilibre sur ses tourillons.

Définition de « FLASQUE » adj. m. & f.

Qui n'a point de forces dans les reins, dans les jambes. Il a le corps flasque de sa maladie. Ce mot vient du Latin fiaccidus, foible, qui n'a point de force, qui a de la peine à se soutenir.
 
FLASQUE, se dit aussi des paresseux qui vont au travail avec peine & negligemment. Il faut chasser ce valet, c'est un grand flasque qui ne veut rien faire.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020