tonnelle

 

définitions

tonnelle ​​​ nom féminin

Petit abri à sommet arrondi, fait de lattes en treillis soutenues par des cerceaux, sur lequel on fait grimper des plantes. ➙ charmille. Déjeuner sous une tonnelle.
 

synonymes

tonnelle nom féminin

berceau, charmille, gloriette, pavillon de verdure, pergola

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous avons causé longtemps sous sa tonnelle et, de fil en aiguille, il en est venu à me confier ses sentiments secrets touchant les dernières réformes de l'enseignement primaire.Jules Lemaître (1853-1914)
Rien n'est monté après cette tonnelle, et elle est là, tendant l'épaule, pour que quelque chose y grimpe.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On alla s'asseoir, avec les boîtes à ouvrage, au bord de l'eau, sous la tonnelle.Gustave Flaubert (1821-1880)
La patronne prépara du thé ; nous ne pûmes nous dérober à ce repas magnifique, servi sous une tonnelle de clématites, au bord de la rivière.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
On décampait le matin, et on allait devant soi ; au milieu du jour, on s'arrêtait pour dîner sous une tonnelle.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Elle avait déjà oublié le boudoir oriental du bandit ; elle ne s'y était pas sentie à l'aise comme sous la tonnelle.George Sand (1804-1876)
L'orage se calma un peu après cette terrible explosion ; mais, ayant gagné la tonnelle, nous trouvâmes les trente-deux rats, les pattes en l'air, foudroyés du même coup.Théophile Gautier (1811-1872)
Il prit la lettre, la froissa dans ses mains et la jeta dans un coin de la tonnelle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En hiver, chacun s'en réjouit ; en été, la vigne, qui s'avance en tonnelle au-dessus des fenêtres et de la porte fait un peu d'ombre qui agrée.Augustine Fouillée (1833-1923)
Puis, il haussa les épaules, il alla lire son bréviaire, sous la tonnelle, au fond du jardin.Émile Zola (1840-1902)
Mais elle souffrait de voir l'abbé au milieu de tout ce monde ; elle attendait qu'il fût seul, elle le préférait, grave, marchant lentement, sous la paix de la tonnelle.Émile Zola (1840-1902)
Je fis conduire les autres à ma tonnelle, comme je l'appelais, et dont j'ai donné une description complète.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il chercha sa femme, la trouva dans le jardin, sous une tonnelle où elle pleurait.Émile Zola (1840-1902)
Le ruisseau avait repris son murmure et sa transparence, et quelques jours encore la tonnelle allait étendre ses feuilles sur le treillage encore transparent.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'eus envie de sortir de la tonnelle et d'apparaître soudainement au milieu d'eux comme un spectre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle sortit de la tonnelle, et se mit à tailler, avec une sorte de colère, à grands coups de ciseaux, les bottes de glaïeuls qui fleurissaient près de l'entrée.René Bazin (1853-1932)
Ce travail terminé, vous me ferez l'honneur d'accepter un repas modeste que je prétends vous offrir sous l'ombrage de ma tonnelle.Octave Feuillet (1821-1890)
Bouchot se dirigea vers le jardin ; le docteur, assis près d'une tonnelle, était plongé dans une lecture qui semblait l'absorber.Lucien Biart (1828-1897)
On aperçoit une tonnelle, ou plutôt les débris d'une tonnelle sous laquelle est encore une table que le temps n'a pas entièrement dévorée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et bientôt un tonnerre lointain se fit entendre, et un éclair égratigna les nuages, puis quelques larges gouttes de pluie tombèrent bruyamment sur le feuillage de la tonnelle.Alphonse Karr (1808-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TONNELLE » s. f.

Cabinet qu'on fait dans les jardins, qu'on entoure de fileria, de chevrefeuille, de coulevrée, & autre verdure soustenuë de perches, de charpente ou de fer.
 
TONNELLE, est aussi une espece de chasse qu'on fait avec un boeuf ou un cheval de bois peint, que le Chasseur pousse devant luy vers les perdrix pour les faire entrer dans un filet qui a 15. pieds de queuë. On l'appelle aussi tomberel.
 
TONNELLE, est aussi une espece d'habit à la Romaine.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020